Festival de Taishi (I)

Taishi, ville de 30 mille habitants à quelques encablures de chez nous. Chaque année en février s’y déroule un festival, autour du très beau temple d’Ikaruga.

Des dizaines de petits marchands installent leur stand (on appelle ces marchands ambulants d’événement à événement tékiya) dans l’enceinte du temple ou encore le long de la rue; pour proposer des jeux pour les enfants ou des choses à manger. Question bouffe il y a l’embarras du choix: crêpes, bananes enrobées de chocolat, des nouilles yakisoba, des calamars grillés etc…

Autrefois c’était dit-on un festival où se retrouvaient tous les charpentiers de la région, et de nombreux marchands proposaient sur leurs étals tous les outils qui s’imposent: ciseaux à bois, etc …

Les temps changent: il y a beaucoup moins de marchands qu’autrefois, et les marchands de fleurs et de plantes sont maintenant majoritaires.

En regardant la foule je vois la proportion très importante de personnes âgées. Il y a peu d’enfants. Difficile d’échapper à la question démographique. A se demander si ce festival existera encore dans vingt ans…

En attendant que le ciel nous tombe sur la tête on apprécie le temps quasi printanier, et l’ambiance bon enfant.

taiyaki, gâteau en forme de dorade.
De chaque côté de l’entrée du temple.

Ici un commentaire de Pierre:

Il est beau ce temple tout noir! Les deux gardiens dans le Mon (門), le premier dit “Aaa” tandis que l’autre termine “ouuum”.. Aoum / Ohm.. à eux deux, ils englobent toute la manifestation, tout l’univers!


le fameux temple
sazaé
poulet frit
marchand de couteaux
bonsais
les marchands de plantes exposent les différents types d’agrumes. J’achète un citronnier et un buntan, que je plante dans note montagne plus tard dans la journée.
belle architecture
trois potes font un break en mangeant des frites
Les calamars grillés.
Donne moi un tentacule!
les fameuses bananes au chocolat, un classique.
un affiche pour le parti politique jimintou
la marchand de fleurs a beaucoup de succès, il a le meilleur emplacement, à l’entrée du temple.

Il y a un attroupement. C’est une cérémonie religieuse. A voir dans le prochain article.

8 Commentaires

  1. Pierre Nadeau

    Il est beau ce temple tout noir! Les deux gardiens dans le Mon, le premier dit « Aaa » tandis que l’autre termine « ouuum ».. Aoum / Ohm.. à eux deux, ils englobent toute la manifestation, tout l’univers!

  2. YumeNoKuni

    Merci pour ce partage, maintenant, j’ai juste le cafard. Chez nous, c’est devenu tabou de parler du Japon tellement que ça nous manque. Je cherche toujours une petite maison et un terrain pour créer mon petit bout de Japon ici en France, mais pas de succès pour le moment dans mes recherches. J’imagine un petit stand aussi coloré que ceux-là pour y vendre mes (futurs) légumes et fleurs 🙂 Il faudra nous montrer vos plantations achetées sur ce marché.

  3. janusdot57

    Bonjour.
    C’est bien d’aller faire un tour du côté de ce festival à Taishi.
    Cela permet de se changer les idées, de croiser et sinon voir du monde, peut-être également l’occasion d’échanges.
    Lorsque vous dites: »Autrefois c’était dit-on un festival où se retrouvaient tous les charpentiers de la région, et de nombreux marchands proposaient sur leurs étals tous les outils qui s’imposent: ciseaux à bois, etc … »
    Je l’ai déjà dis et mis, ce sont les temples traditionnels qui ont donné leur lettre de noblesse à l’architecture traditionnelle Japonaise comme aux maisons traditionnelles Japonaise..ceci explique cela..
    Sans doute cela permettait cette forme de rencontres et échanges, entre charpentiers, et pour les différentes techniques de construction, assemblage de bois,etc..
    Ces moments et temps fort de fête sont un lieu de regroupement, de rencontres et de convivialité, d’échanges.
    Le marchand de couteaux a toujours sa place, car, on a toujours besoin de couteaux pour faire la cuisine..
    Ah ! Les bonsaï ! Ils sont toujours aussi attirants et représentatifs, en miniature, de la nature qui nous entoure, et des sujets dont on prend soin tout au long de sa vie, par respect pour la nature.
    Vous avez bien fait d’acheter un citronnier et un butan !
    Les fruits présentés et proposés, par contre, je pense qu’ils ne doivent pas être donné, sauf erreur de ma part..
    La photo avec ce détail du toit est un exemple frappant de l’architecture et du soin apporté dans les moindres détails.
    Ah ! Les enfants ! Petit moment de détente entre eux, entre potes, comme vous dites.
    Avec toutes les formes possibles en terme de restauration, il y a de quoi faire, et il y en a pour tous les goûts !
    Je connaissais les bananes flambées (j’en fait parfois chez nous à la maison..), mais je ne connaissais pas cette forme en présentation et avec du chocolat enrobé autour, même si cela existe un peu partout déjà depuis pas mal de temps (je ne suis pas vieillot, ni raingard..).
    Pour sûr, le fleuriste a la meilleure place. En effet, tout le monde achète des fleurs (en principe..), pour fleurir les tombes (par chez nous..) et pas que pour la Toussaint, mais c’est également un moyen de reconnaissance, en offrande.
    Une bonne soirée et sinon fin de soirée à vous, à plus..Denis.

    P.S.: je viens de rentrer de la forêt pour déjeuner et ensuite repartir.

  4. Pingback: Festival de Taishi (II) | A la campagne au Japon
  5. janusdot57

    Re..
    Je reviens un instant ici, au sujet de:
    Autrefois c’était dit-on un festival où se retrouvaient tous les charpentiers de la région, et de nombreux marchands proposaient sur leurs étals tous les outils qui s’imposent: ciseaux à bois, etc …
    Je vous mets quelques liens, ci-dessous, à la suite, en parlant de charpentiers, de travail d’assemblage du bois,etc..
    Le jardin botanique et le musée Albert Kahn à Paris
    Le pavillon japonais
    Restauration:
    https://otbb.tv/m/27225/retour-sur-le-chantier-de-restauration-des-pavillons-japonais-du-musee-departemental-albert-kahn.html
    Très belles photos d’assemblage d’éléments de charpente en bois:
    https://www.charpentes-bois.com/maitres-douvrage/exemples-de-realisations/item/albert-kahn-pavillons-japonais.html
    Le travail des maîtres charpentiers:
    http://www.informaction.info/iframe-admirez-le-talent-de-ces-maitres-charpentiers-japonais-qui-batissent-des-edifices-en-bois-sans
    Une vidéo:

    Les faits relatés pour la restauration du pavillon Japonais:
    http://www.leparisien.fr/boulogne-billancourt-92100/a-boulogne-l-incroyable-restauration-des-maisons-japonaises-d-albert-kahn-08-08-2016-6024563.php
    Des charpentiers venus exprès du Japon et de Kyoto:
    http://www.leparisien.fr/boulogne-billancourt-92100/ils-sont-venus-de-kyoto-pour-renover-les-maisons-japonaises-de-boulogne-01-04-2016-5679007.php
    Le musée Albert Kahn:
    http://vallee-culture.hauts-de-seine.fr/patrimoine/musee-albert-kahn-restauration-des-maisons-japonaises/
    Les faits relatant la venue d’artisans Japonais pour la restauration de ce pavillon évoqué:
    http://ffjs.org/projets/article/aide-a-la-venue-d-artisans-japonais-pour-la-renovation-de-la-maison-de-the
    Une petite balade en diaporama:
    https://www.admagazine.fr/architecture/balade/diaporama/un-reve-de-japon/54593
    Adresses de restaurants japonais à Paris, en bas de page :
    http://madame.lefigaro.fr/art-de-vivre/paris-exigeant-japonais-180809-26848
    Bonne soirée encore, et sinon fin de soirée, à plus..Denis.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s