Road kill (3)

Encore un road kill. Ce matin vers six heures. C’est un anaguma. Quel bel animal. Je l’ai vu du camion, là étalé sur la route. Des corbeaux le picorent.

Je fais demi tour, pour prendre à la maison un seau et une pelle.

DSC_0919
DSC_0921

Et je vais déposer la dépouille dans notre montagne, là elle sera mieux que sur l’asphalte à se faire ratatiner par les voitures qui passent.

Retour sur terre. Retour dans la terre.

Il fait humide, il a plu, c’est un temps propice aux sangsues, surtout dans la montagne ! justement j’en vois deux énormes (4 cm), apparement elles m’ont repéré, elles bougent assez rapidement, acrrochées à une souche.

La montagne; je ne m’y attarde pas. Je laisse la dépouille de l’anaguma… Désolé pas vraiment le temps de faire un trou avec les sangsues … mais même là il est beaucoup mieux que sur la route.

DSC_0923

6 Commentaires

  1. Montcriol Christian

    J’ai aussi signalé dans mon blog ce problème des nombreux animaux tues sur la route. Je n’ai jamais joué au fossoyeur.

  2. Clémence Camier

    Dommage pour ce road kill encore… Mais très belle initiative pour cet animal.

  3. janusdot57

    Re..
    Encore un road kill. Ce matin vers six heures. C’est un anaguma. Quel bel animal. Je l’ai vu du camion, là étalé sur la route. Des corbeaux le picorent.
    C’est toujours triste et bien dommage de devoir constater cela..
    Je fais demi tour, pour prendre à la maison un seau et une pelle.
    Vous avez toujours beaucoup de conscience par respect envers les animaux !
    (d’ou l’expression..avoir bonne conscience ou..mauvaise conscience..)
    Et je vais déposer la dépouille dans notre montagne, là elle sera mieux que sur l’asphalte à se faire ratatiner par les voitures qui passent.
    Retour sur terre. Retour dans la terre.
    Retour aux sources..à la nature..
    Il fait humide, il a plu, c’est un temps propice aux sangsues, surtout dans la montagne ! justement j’en vois deux énormes (4 cm), apparement elles m’ont repéré, elles bougent assez rapidement, acrrochées à une souche.
    (les sangsues sont une plaie ! même si utiles et toujours utilisées dans certains domaines d’application sur un plan purement médical..)
    La montagne; je ne m’y attarde pas. Je laisse la dépouille de l’anaguma… Désolé pas vraiment le temps de faire un trou avec les sangsues … mais même là il est beaucoup mieux que sur la route.
    Pour sûr, dans ces cas-là, il vaut mieux ne pas s’attarder.
    C’est dommage, car, comme vous dites..
    C’est un anaguma. Quel bel animal.
    Bonne fin de journée encore, comme soirée et sinon fin de soirée, très bonne semaine, à plus..Denis.

  4. L. M.

    Cela me rappelle un poème que j’avais étudié à l’école en Australie, c’était un poème de Judith Wright, Sanctuary. Chaque fois, que je vois un animal mort sur la route, je repense à ce poème.

  5. Yoshimiparis Photographie

    Quel beau geste 😀
    Jeune adulte, il y a donc bien des années …. j’étais partie en velo le long de la forêt et j’ai vu un chat mort (qui venait dire bonjour aux femelles sauvages qui habitaient le grenier d’un garde forestier). Je suis retournée dare dare à la maison chercher une pelle et un sac, j’ai prit le chat puis suis allée comme je pouvais faire un trou dans la forêt …

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s