Quelques projets dans la maison: tabourets

L’installation de la petite maison que nous avons achetée l’année dernière continue.

Pour aller avec le bar, j’ai fait deux tabourets.

Le haut des tabourets est fait avec du cryptomère de notre montagne.

Pour les pieds j’utilise un bois plus dur et dense, que je ne sais identifier.

Voilà comment les choses devraient s’emmancher.

Même pour un petit tabouret il n’est pas évident de faire un truc parfaitement de carré. Plus tard je m’aperçois que le guide que j’utilise pour la scie circulaire impose une inclination à la lame de la scie …. ha … le moteur de la scie est trop bas ou le guide est trop haut … donc les angles ne sont pas bons…

Pour fixer les pièces de bois j’utilise des goujons (ダボ). Après c’est histoire de patience pour coller le tout.

C’est toujours un énorme bordel sur l’établi et dans l’atelier en général.
Les quatre pieds sont assemblés.

Le dessus du tabouret, cryptomère. Renversé je prépare (à la défonceuse) quatre emplacements pour les pieds.
Bon, faut que les trous soient bien alignés, et faits droits.

Voilà c’est fini.

Je fais les deux tabourets à des hauteurs différentes.

C’est pas mal. Les tabourets vont bien avec le bar.

DSC_1386

5 Commentaires

  1. Montcriol Christian

    JE TROUVE QUE TU ES PLUTOT BIEN EQUIPE> J’aime tes serre-joints en 2 parties.
    Je ne vois pas de « bordel » mais simplement un lieu ou l’on travaille.

  2. janusdot57

    Bonjour.
    What a good idee !
    Quelle bonne idée !
    Quoi de mieux que de faire simple, pratique et..utile ?
    Le fait d’utiliser le bois de cryptomère de votre forêt pour le dessus du tabouret ne fait que renforcer le lien avec la nature, et par là même de mettre en valeur votre propre bois de cryptomère prélevé dans votre petite forêt dans la montagne.
    Pour les pieds, pour sûr, il faut un bois dense et qui renforce la structure support de plateau comme assise.
    Pour faire, ou pouvoir faire..un truc vraiment carré, il faut, pour cela, utiliser des équerres de menuisiers ou équerres métalliques avec des mesures, en millimètre, et centimètre, un peu comme une règle, sur le dessus de cette équerre.
    Vos serre-joints, comme celui, en orange et noir surtout, peuvent être des serre-joionts spécifiques pour la menuiserie et assemblage en bois.
    On peut également, pour le temps de séchage de la colle et maintien, mettre un plateau, en contreplaqué épais, entre les pieds, à la base, pour le maintien, en cohésion, tant pour l’assemblage final comme tenue.
    Pour la colle, rien de tel qu’une vraie colle à bois (de menuisier..), pour l’assemblage comme le maintien dans la durée.
    La défonceuse permet un tas de possibilité, et de plus, facilite quelque peu le travail traditionnel d’avant, à l’aide ciseaux à bois comme gouges.
    Les tabourets vont bien avec le plateau de dessus, un peu comme un plan de travail ou « bar ».
    L’ensemble est du plus bel effet.
    Bonne fin de journée à vous, bonne soirée, à plus..Denis.

  3. pierre pauzon

    Moi je vois bien le Bordel, sa ressemble à mon atelier pendant les gros chantier, mais on y retrouve toujours tout….
    Comme quoi ! il y a encore un peut de France en toi hihihi.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s