Promenade & rencontre avec un anaguma (vidéo)

Encore une vidéo décidement mais la caméra permet de bien compléter ce que jusqu’à présent j’ai essayé de décrire dans le blog, sur le village et sa géographie.

Cette fois je me balade de la maison jusqu’au fond de notre petite vallée, enfin jusqu’au début de la forêt vraiment;

on pourrait suivre le chemin forestier jusqu’au bout ce sera sans doute une autre vidéo, mais pour y aller il faudra que je m’arme d’une tronçonneuse car il y a deux ans énormement d’arbres ont été aplatis par un gros typhon et bloquent le chemin.

Encore dans le hameau je m’attarde devant quelques belles constructions anciennes.

En chemin on traverse notre hameau jusqu’aux dernières maisons habitées, puis on fait la rencontre heureuse d’un charmant anaguma.

On continue pour passer devant une maison ancienne abandonnée et puis après il y a plus personne et on est vraiment tranquille.

Wakamé Tamago après avoir écrit un blog pendant 8 ans un jour s’est transformé en youtubeur, il eut beaucoup de vues et de followers, ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants, pour allumer le feu l’hiver dans le poêle à bois il utilisait des liasses de billets de 500 dollars, que lui envoyaient régulièrement les comptables de youtube.

Ajout

Dans un commentaire, Christian écrit;

Tu décris le meme processus qui a eu lieu en France : occupation des montagnes avec cultures, aménagement de l’espace (murets…) et désertification au XXème siecle. Réecoute « La montagne  » de Jean Ferrat !

Tout à fait. Les paroles de Jean Ferrat décrivent des processus tout à fait similaires, il n’y va pas avec le dos de la cuillère. En voici des extraits.

Ils quittent un à un le pays
Pour s’en aller gagner leur vie
Loin de la terre où ils sont nés
Depuis longtemps ils en rêvaient
De la ville et de ses secrets
Du formica et du ciné

(…)

Avec leurs mains dessus leurs têtes
Ils avaient monté des murettes
Jusqu’au sommet de la colline
Qu’importent les jours, les années
Ils avaient tous l’âme bien née
Noueuse comme un pied de vigne

(…)

Deux chèvres et puis quelques moutons
Une année bonne et l’autre non
Et sans vacances et sans sorties
Les filles veulent aller au bal
Il n’y a rien de plus normal
Que de vouloir vivre sa vie
Leur vie, ils seront flics ou fonctionnaires
De quoi attendre sans s’en faire
Que l’heure de la retraite sonne
Il faut savoir ce que l’on aime
Et rentrer dans son H.L.M.
Manger du poulet aux hormones

13 Commentaires

  1. Montcriol Christian

    Toujours aussi interesssantes ces promenades videos ! Tu decris le meme processus qui a eu lieu en France : occupation des montagnes avec cultures, amenagement de l’espace (murets…) et desertification au XXeme siecle. Reecoute « La montagne  » de Jean Ferrat !
    Je n’ai pas eu le temps de bien voir : l’anaguma, c’est un blaireau ?
    Merci a toi

  2. francefougere

    Merci beaucoup pour cette belle évasion, un voyage extraordinaire. 🙂
    Longue vie au petit blaireau et à ses compagnons. Ici aussi hélas, on les piège cruellement -Bonne dégustation de toutes les bonnes choses qu’offre la nature japonaise, avec tant de travail des humains.
    Amitiés : )

  3. janusdot57

    Bonjour.
    Pourquoi..encore une vidéo ?..
    Encore une vidéo décidement mais la caméra permet de bien compléter ce que jusqu’à présent j’ai essayé de décrire dans le blog, sur le village et sa géographie.
    Les photos sont toujours les bienvenues et très parlantes, mais une vidéo, par contre, nous baigne de suite dans cette atmosphère si particulier des lieux !..Merci encore pour ce partage en « live », un peu comme si nous y étions, je veux dire..sur place..bravo ! .
    Cette fois je me balade de la maison jusqu’au fond de notre petite vallée, enfin jusqu’au début de la forêt vraiment;
    (Cette petite vallée « heureuse » me fait penser un peu au film dont j’avais déjà fait référence, à savoir..The last valley..ou La vallée perdue..)
    https://en.wikipedia.org/wiki/The_Last_Valley_(film)
    The Last Valley (film)
    https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Vall%C3%A9e_perdue
    La Vallée perdue..
    (en retirant du film toute la partie retraçant la peste et la guerre..)
    on pourrait suivre le chemin forestier jusqu’au bout ce sera sans doute une autre vidéo, mais pour y aller il faudra que je m’arme d’une tronçonneuse car il y a deux ans énormement d’arbres ont été aplatis par un gros typhon et bloquent le chemin.
    (les typhons donnent du bois pour le chauffage, dommage, tout de même pour les arbres..)
    Encore dans le hameau je m’attarde devant quelques belles constructions anciennes.
    (il y a certes, une maison, un peu particulière à 5’20..5’21, et avec ce toit un peu singulier et qui dénote dans le paysage, car il ne fait pas partie de l’architecture des toitures traditionnelles telles qu’on les connaît..)
    En chemin on traverse notre hameau jusqu’aux dernières maisons habitées, puis on fait la rencontre heureuse d’un charmant anaguma.
    (je me rappelle encore bien de votre article mis sur le premier anaguma trouvé mort sur la route..)
    On continue pour passer devant une maison ancienne abandonnée et puis après il y a plus personne et on est vraiment tranquille.
    La dernière maison abandonnée, l’a sans doute été, soit pour un déménagement (très rare à l’époque..), et sinon suite à un décès..plus probable.. C’est un peu dommage pour la perte de cette maison, comme des lieux dans leurs fonctions première en agriculture..
    (Mais, elle est un peu éloignée et vraiment à l’écart par rapport au reste et aux autres habitations..)
    Pour ce qui est de..
    Wakamé Tamago après avoir écrit un blog pendant 8 ans un jour s’est transformé en youtubeur, il eut beaucoup de vues et de followers, ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants, pour allumer le feu l’hiver dans le poêle à bois il utilisait des liasses de billets de 500 dollars, que lui envoyait régulièrement les comptables de youtube.

    Je ne suis pas un grand spécialiste (sans toutefois être un ignare..), pour ne pas prendre à la lettre votre faux clin d’oeil, en allusion (un peu comme pour une onomatopée..), et concernant ces billets de 500 dollars, pour allumer le feu l’hiver dans le poêle à bois (calcifer..), et de plus, envoyés régulièrement par les comptables de « youtube »..ha !.. ha !.. ha !..
    Avant que cela ne puisse rapporter quelque peu sur « youtube », il faut, au moins, pas moins de plus de 1 millions de vues réelles enregistrées et reconnues, et cela, malgré tout, ne fait pas vivre son homme, loin de là…
    [Trèfle à quatre feuilles de plaisanterie, j’aime cependant toujours autant votre façon, non pas de finir par une pirouette, mais bien par votre côté philosophique, dans le bon sens du terme, et avec toujours un côté pour rire, un mot gai et jovial, bref, ce qui fait vivre et nourri son propre ego..]

  4. wakametamago

    Effectivement l’anaguma ressemble à un blaireau mais il en est très différent. Comme un ours; il est bearish avec la tête tendue vers le bas, il se nourrit de vers de terre, c’est pour celà d’ailleurs qu’il est sur la liste noire des jardiniers … il est trappu, il a de grosses griffes, pour mieux creuser. Et comme on voit sur la photo il voit pas très loin … Le blaireau, on dirait ici tanuki; doit d’ailleurs être plus proche des racoons des US ….
    Merci pour mentionner cette chanson de La Montagne. Je vais écouter. Oui c’est un phénomène qui a eu lieu globalement… Bonne journée!

  5. Pierre Nadeau

    Je t’échange tes liasses de 500$ contre des buches 😉

    Pierre

  6. pierre pauzon

    Bravo, j’aime cette lenteur ainsi que l’économie des mots.
    La nature rendu à elle même c’est tellement beau, j’en peu plus de l’Urbain, du flue constant, de l’accélération du monde.
    Poétique de la tranquillité, Merci

  7. janusdot57

    Re..
    Pour le rajout..
    Ajout
    Dans un commentaire, Christian écrit;
    Tu décris le meme processus qui a eu lieu en France : occupation des montagnes avec cultures, aménagement de l’espace (murets…) et désertification au XXème siecle. Réecoute « La montagne » de Jean Ferrat !
    [La chanson..La Montagne, de Jean Ferrat est et reste toujours une référence par rapport à l’évolution (fausse évolution..) dans la quelle on avait entraîné un tas de gens pour les « obliger », en quelque sorte à se tourner vers la ville (au regard du travail, en parlant des usines et de l’industrie..) et aller se « gettho..iser » en ville (un non sens !..), avant de changer de cap, pour beaucoup (comme après mai 68..) et s’en retourner à la terre et à la campagne, comme pour le Larzac, puis l’Ardèche, la Corrèze et la Lozère, l’Auvergne, et d’autres coins verts, de la campagne..]
    Vous avez raison pour..
    Tout à fait. Les paroles de Jean Ferrat décrivent des processus tout à fait similaires, il n’y va pas avec le dos de la cuillère. En voici des extraits.
    (le contenu et les paroles..à elles seules..calment !..)
    Ils quittent un à un le pays
    Pour s’en aller gagner leur vie
    Loin de la terre où ils sont nés
    Depuis longtemps ils en rêvaient
    De la ville et de ses secrets
    Du formica et du ciné

    (…)

    Avec leurs mains dessus leurs têtes
    Ils avaient monté des murettes
    Jusqu’au sommet de la colline
    Qu’importent les jours, les années
    Ils avaient tous l’âme bien née
    Noueuse comme un pied de vigne

    (…)

    Deux chèvres et puis quelques moutons
    Une année bonne et l’autre non
    Et sans vacances et sans sorties
    Les filles veulent aller au bal
    Il n’y a rien de plus normal
    Que de vouloir vivre sa vie
    Leur vie, ils seront flics ou fonctionnaires
    De quoi attendre sans s’en faire
    Que l’heure de la retraite sonne
    Il faut savoir ce que l’on aime
    Et rentrer dans son H.L.M.
    Manger du poulet aux hormones
    (les deux phrases de la fin, à elles seules, résument tout !!!..)
    [Mais, c’était également voulu, tant par le parti communiste(doux rêve idyllique en somme..), puis les « Socialistes »(on pensait ainsi pouvoir réunir et faire adhérer une grande partie de la population à ces idées et pour la suite..), sans oublier les syndicats, ceci dit en passant !..]
    Voilà ce que j’avais mis sur l’un de mes blogs à ce sujet:
    http://janus157.canalblog.com/archives/2019/06/06/37407909.html
    Jean Ferrat..premier insoumis..par choix de vie….
    Bonne journée et sinon fin de journée, une bonne soirée comme fin de soirée, à plus..Denis.

  8. janusdot57

    Re..encore..désolé..
    Pour « francefougère » comme pour « Montcriol Christian », concernant cet « anaguma » ou « tanuki »..
    Voilà ce que j’ai trouvé..
    Le blaireau japonais.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Blaireau_japonais
    Blaireau japonais..
    Musées et animaux.
    http://www.takao599museum.jp/treasures/selected/548/?lang=fr
    Meles meles anakuma (Le Blaireau japonais)..
    Mujina.
    https://shinryu.fr/1338-mujina.html
    Le blaireau japonais.
    Le Tanuki.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Tanuki
    Tanuki..
    On retrouve d’ailleurs des statues de « Tanuki » près de certains temples..

    Tanuki..

    Tanuki..
    https://shinryu.fr/501-tanuki.html
    Tanuki..
    Voilà pour un tout petit complément en apport..
    Bonne fin de journée, bonne soirée et fin de soirée, à plus..Denis.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s