Vidéo! On coupe un arbre qui tombe sur la gopro

Mon ami S veut couper un grand cyptomère situé en bordure de forêt, juste au dessus de son hameau. Ce cryptomère est mort, peut être suite à la sécheresse de cette année en août. Sachant que je suis toujours à la recherche de bois pour alimenter ce gros glouton de Calcifer (notre poêle à bois) je me joins à l’aventure avec mon camion et ma caméra vidéo gopro.

Je trouve l’affaire très délicate car la souche de l’arbre est sur un endroit qui tombe quasiment à pic. Pas évident d’y travailler avec une tronçonneuse.

Pour l’opération S tire d’abord un câble, qu’il fixe à l’arbre mort, le plus haut possible, il utilise une échelle spéciale pour cela. L’autre extrémité du câble est fixée à un autre arbre. Dans la vidéo on le voit tendre le câble avec un treuil manuel. C’est nécessaire, car comme l’arbre est mort sa souche est peut être compromise, ce qui rend la chute de l’arbre plus difficile à contrôler, celà augmente le risque de brisure du tronc, sous les actions des forces en jeu lors de la coupe: le treuil permet de mieux contrôler là où l’arbre va s’effondrer.

Je fixe la caméra gopro pour voir filmer l’opération. Je la fixe à un arbre situé en marge de la trajectoire souhaitée de la chute …

Mais dans la vidéo grosse surprise puisque l’arbre (et plus tard je constaterai qu’une partie du tronc était pourrie), tombe un peu trop vers sa gauche et vient tomber à pic sur la gopro!

Celà nous fait bien rigoler.

Plus de peur que de mal; c’est une branche qui a frappé la caméra, pas le tronc d’arbre.

La caméra n’est pas cassée (bien vu gopro) et n’a pas du tout morflé.

Ensuite on débite l’arbre et je le charge dans mon camion.

On peut aussi admirer le splendide paysage, car la vue s’étend sur toute la vallée, ce coin surplombe le hameau, la lumière rasante de fin d’après midi inonde les montagnes en face et révèle de profondes palettes de couleur.

Encore, que du bonheur!

10 Commentaires

  1. Montcriol Christian

    Tres interessant. Bravo pour ta sagacite en ayant laisse ta camera travailler pour toi. Bonne idee que de faire ton propre bois de chauffage ! Continue

  2. pierre pauzon

    sympa ces rires cette complicité, merci pour le post, bonne fête.
    Vous allez faire Noel en famille ou avec des Amies ?, à plus.

  3. janusdot57

    Bonjour.
    La vidéo est très expressive..en live direct !..
    Maintenant, il est vrai que la « Go Pro » a eu..chaud, malgré tout..
    Pour la coupe comme pour l’abattage, pas de problème, monsieur S. connaît son affaire.
    Par contre, pendant l’action sur le treuil, même s’il a eu l’idée d’être de côté et de se mettre à l’écart, l’arbre aurait très bien pu pivoter quelque peu sur lui-même et donc tomber dans sa direction, vers lui, même si pas directement..sur lui..
    L’affaire était..effectivement..très délicate.
    Les opérations de ce type sont souvent et sinon parfois..dangereuses..
    (il n’y a pas eu de mort d’homme, ni de blessé, c’est l’essentiel..)
    Pour ce qui est du bois, et bois de chauffage pour « calcifer », je peux comprendre.
    La technique tout comme l’opération sont au point, mais le danger cependant là..
    Retour aux sources..faire son bois de chauffage..
    http://janus157.canalblog.com/archives/2020/02/04/37998004.html
    Retour aux sources..faire son bois de chauffage..
    (un peu plus bas dans cet article j’avais mis une photo, avec un schéma, montrant la zone de repli, par rapport à la coupe et à l’abattage, pour le sens de la chute de l’arbre, à évaluer..)
    On peut très bien évaluer la hauteur de l’arbre à couper et abattre, à l’aide de la croix du bûcheron (formé avec deux bâtons..), pour ensuite venir se placer contre l’arbre et au pied, dans le sens de chute et ainsi mesurer à pied l’endroit de chute final avec sa pointe et sommet..
    https://www.arboplus.ca/blog/arboriculture/comment-mesurer-la-hauteur-dun-arbre.html
    Pour la croix de bûcheron..

    Comment évaluer la taille d’un arbre ? – Monjardindansleslandes..

    Mesure de la hauteur et du diamètre d’un arbre..
    http://www1.onf.fr/activites_nature/sommaire/enfants/avec_parents/arbres/maths/sciences/20080404-134103-571191/@@index.html
    Calculer la hauteur d’un arbre : animation..
    https://www.husqvarna.com/fr/foret/travail-en-foret/preparation-adaptee/abattage-arbres/
    6 étapes pour un abattage d’arbre réussi..
    (on fait toujours, au départ, un examen visuel de l’arbre, depuis la base du tronc et jusqu’au sommet, tout en évaluant la couronne ou partie sommitale, comme conformité du tronc dans son ensemble, si celui-ci est bien droit, ou légèrement tourné, un peu comme une vrille, mais à peine perceptible à l’oeil; et c’est ainsi que l’on va déterminer le sens d’abattage et donc les deux traits de coupe et de chute, tout en se mettant dos au tronc, dans le sens de la chute prévue, tout en visant l’endroit de chute finale pour le sommet et la pointe..)
    Je ne vous gronde pas, ni monsieur S. que je respecte d’ailleurs, mais il faut toujours être prudent et redoubler de vigilance..
    A deux, celui qui ne coupe pas..trait de coupe et trait d’abattage, peut participer en aidant visuellement pour la chute.
    Il se tient, pour cela, quelque peu en retrait, à droite et en décalé de l’arbre, avec une vue sur celui (bûcheron ou autre..)qui procède aux entailles et traits de coupe et de chute, et sur l’arbre lui-même.
    Au moment de l’amorce de la chute de l’arbre, celui qui coupe se mettra lui aussi en retrait et en léger décalé de l’arbre, à l’opposé (en face, sur une ligne, entre celui-ci, l’arbre, et le bûcheron..), et ainsi tout deux participent visuellement à la trajectoire de l’arbre dans sa chute, leur permettant ainsi de réagir à bon escient et en fonction, sans paniquer, et sans ne jamais courir, mais toujours en se déplaçant, s’il le faut, de côté, par rapport à la chute…
    Plus de peur que de mal pour..
    Mais dans la vidéo grosse surprise puisque l’arbre (et plus tard je constaterai qu’une partie du tronc était pourrie), tombe un peu trop vers sa gauche et vient tomber à pic sur la gopro!
    HEUREUSEMENT !!!..
    L’arbre au sol, le débitage, en petites billes de même longueur, tout en faisant attention, devient presque un jeu d’enfant..grâce à la tronçonneuse..
    Pour ce qui est de le charger, par la suite, sur et dans le camion, là, par contre, c’est autre chose..petite suée..
    Il est vrai que le paysage que l’on peut apercevoir dans cette même vidéo est splendide !
    (toujours garder à l’esprit..La..Sécurité !..)
    C’est sûr que ce fut une belle journée pour vous, tout en joignant l’utile à l’effort, pour ce qui est de récupérer du bois de chauffage.
    Bonne journée, un très bon dimanche en famille, à plus..Denis.

  4. janusdot57

    Re..
    Demain..dimanche, avant de passer à table pour le repas de midi, pour l’apéritif, cette fois, je vais changer, par rapport à la bière habituelle..Fischer Tradition.
    Je vais prendre, pour l’apéro, un verre (4cl..) de whisky, au salon et devant la cheminée.
    Je prendrai cet excellent whisky japonais nikka Taketsuru de 17 ans d’âge..un must, tout en pensant à vous et à Mr. S., pour cette fausse frayeur que vous m’avez faites au travers de cette vidéo..petit clin d’oeil..ouf ! tout va bien !..
    Nikka 17 Ans Taketsuru Pure Malt Blended Whisky 700 ml.
    https://www.whisky.fr/nikka-17-ans-taketsuru-2336.html
    NIKKA 17 ans Taketsuru 43%.
    AMAZON..des..voleurs !

    Nikka 17 Ans Taketsuru Pure Malt Blended Whisky 700 ml.
    Très bon dimanche encore..Denis.

  5. janusdot57

    Re..désolé..
    Pour ce whisky, en parlant du nikka Taketsuru 17 ans d’âge et pure malt..
    En temps normal, et au grand dam son prix n’est pas exhorbitant..
    Nikka 17 Ans Taketsuru Pure Malt Blended Whisky 700 ml.
    https://www.whisky.fr/nikka-17-ans-taketsuru-2336.html
    NIKKA 17 ans Taketsuru 43%.
    Par contre, chez « AMAZON », juste pour ne que citer ce cas, là par contre, on entre presque dans du vol!..

    Nikka 17 Ans Taketsuru Pure Malt Blended Whisky 700 ml..
    (avec un prix affiché et « agressif » de..350 Euros, par rapport au prix normal, même si déjà élevé dans certains cas, on se trouve néanmoins au-dessus, et avec 100 Euros de prix de plus !..pas rien !…
    Très bonne journée de dimanche encore..Denis.

  6. janusdot57

    Bonjour.
    Je reviens vers vous pour ce que je vous avais dit, peu avant, au sujet de ces suggestions en repas de Noël..
    Donc, voici la suite après, pour le jour de Noël et repas du midi.
    Le jour de Noël
    Pour le repas du 25 midi..
    En entrée
    Foie gras en terrine
    (fait maison..)
    Terrine de foie gras frais
    Plat principal
    Dinde rôtie et farcie de Noël
    Au dessert
    Dessert
    Bûche au citron ou à l’orange meringuée
    Au goûter, en milieu d’après-midi
    On pourra servir soit un cake aux fruits confits et au whisky, soit une bûche glacée..
    Voilà pour ces suggestions..
    Bonne journée, à plus..Denis.

    P.S.: juste après..les recettes..

  7. janusdot57

    Re..
    Terrine de foie gras frais
    Pour 6 personnes
    Ingrédients :
    1 foie de canard de 600 g.
    10 g ; de sel
    10 cl ; de porto
    5 cl. de cognac ou d’armagnac
    Fines bardes
    Préparation : 15 minutes.
    Cuisson : 45 minutes
    Séparer les lobes du foie et l’ouvrir en 10 ou 12 morceaux environ. Oter les veines principales. Mettre les morceaux de foie à macérer dans le porto et l’armagnac pendant 24 heures, au frais, saler.
    Placez le foie dans la terrine et tasser bien (prendre des gants souples style chirurgien pour cela, question d’hygiène..)pour qu’il n’y ait pas d’air entre les morceaux. Recouvrir de fines bardes et placer le couvercle sur la terrine.
    Préparer un bain-marie à 70° C. L’eau doit arriver juste au-dessus du couvercle. Faire pocher pendant 30 à 40 minutes au four thermostat 5 (150 ° C..).
    Enlever le couvercle et les bardes. Il doit y avoir sur le foie une fine couche de graisse fondue et claire.
    Servir frais accompagné de toasts, pain paysan ou pain de seigle (pain noir..).
    Au moment de servir
    On présentera la terrine dans son moule, sur la table, avant de retourner en cuisine pour la démouler, ou directement prélever les tranches, une à une, avant de les dresser dans une assiette à entremets (un peu plus grande qu’une assiette à dessert..).
    Lorsque chaque tranche aura été posée dans chacune de ces assiettes (une belle tranche par personne..ni trop fine, ni trop épaisse..juste ce qu’il faut..), on viendra déposer de la gelée coupée en petits dés ou cubes, à côté, et avec (selon goût..) trois à quatre belles mirabelles au sirop (d’un bocal de mirabelles au sirop..).
    Sur la table, on répartira des assiettes à dessert avec de petites tranches de pain de campagne ou encore de seigle, pour que chacun des convives et/ou invité puisse se servir au fur et à mesure..
    En accompagnement, on pourra choisir et servir un verre de vin blanc d’Alsace, à savoir et de préférence, un « Gewürztraminer »..vendange tardive.
    (Je préfère ce « Gewürztraminer » à des vins de Sauternes, parfois, et sinon souvent, un peu trop sucré à mon goût et en accompagnement..)
    Plat principal
    Dinde farcie de Noël ou volaille farcie
    (nous préférons, pour le repas du jour de Noël, la dinde farcie, avec une farce faite maison et au whisky, comme le faisait mon beau-père, et non avec du cognac comme traditionnellement..avec le whisky, la farce est..fameuse !..)
    Pour 6 à 8 personnes
    Ingrédients :
    Une belle dinde de ferme de 4-4,5 à 5kg voir un peu plus..
    15 cl. de vin blanc (Sylvaner)
    10 cl. d’eau
    2 oignons.
    Farce :
    1 kg de viande hachée de volaille et de porc mélangée.
    Les abats de la dinde, le foie, le cœur et le gésier.
    2 belles tranches de pain de campagne.
    20 cl. de lait
    1 oignon
    ½ litre de bouillon
    Sel, poivre
    Persil.
    La dinde de Noël
    Acheter et choisir, de préférence, une belle dinde « fermière », de 4 – 4,5 kg, voir 5 bon kilos..
    (celle que nous avions choisi pour fêter le jour de Noël, l’an passé, en 2019, faisait 6,2 – 6,4 kilos !.. et rentrait tout juste dans le four électrique qui pourtant a un grand volume en capacité..c’est peu dire !..)
    Commencez par saler et poivrer l’intérieur de la dinde (vidée bien-sûr !..).
    A part, on va préparer la farce.
    Pour la farce :
    Chez votre boucher habituel, vous pourrez commander et acheter de la viande hachée de volaille et de porc, et sinon, la viande seule, coupée en gros dés, un peu comme pour la fondue Bourguignonne.
    On va hacher le foie, le gésier et le cœur de la dinde avec l’oignon et le persil.
    Saler et poivrer.
    A part, on préparera la viande hachée. Pour cela, on va passer la viande (volaille + porc) dans le hachoir à viande.
    Emiettez le pain (des deux tranches de pain de campagne)dans le lait et faire chauffer jusqu’à absorption complète du liquide.
    Ecrasez finement à la fourchette. Le mélanger aux abattis hachés.
    On va ensuite tremper la mie de pain, des deux tranches de pain de campagne, dans du lait.
    Après cela, on va incorporer cela à la viande hachée, en écrasant avec une fourchette, pour avoir une consistance homogène.
    Salez et poivrez, puis rajouter et incorporer, également, un peu de persil frais finement haché. En dernier, ajoutez et incorporer un verre de 4cl. de whisky (méthode de mon beau-père et que je fais personnellement..) ou de cognac, comme traditionnellement.
    A l’issue de ces différentes opérations et au final, on va mettre cette farce à l’intérieur de la dinde. Il faut s’assurer que la farce soit bien placée, depuis le fond vers le cou, puis sur les parois et jusqu’à la partie postérieure arrière.
    Enfin, ficeler bien les peaux, de chaque côté, pour bien fermer et assurer une forme d’étanchéité parfaite pour la cuisson.
    Au four :
    Mettre la dinde, posée et placée, sur un lèche frite ou plat rectangulaire à rebord. On disposera également un oignon émincé avec autour.
    Faire rôtir au four thermostat sur 8 (temp. à 230° C) pendant environ bien deux heures. On surveillera la cuisson, en cours, au travers de la vitre du four.
    De temps en temps, au bout d’une demi-heure, puis une heure, pensez à sortir le plat légèrement vers l’avant, pour pouvoir tourner ou retourner la dinde pour parfaire sa cuisson.
    En cours de cuisson, au bout d’une demi-heure, on pourra ajouter un 2ème oignon émincé.
    A l’issue de la cuisson, en vérifiant à l’aide d’un couteau, dans la chair, on pourra déglacer avec le mélange eau et vin.
    Présentation et dressage
    Peu avant de servir à table, on disposera la dinde sur un plat, avec les oignons émincés autour, pour pouvoir présenter la dinde rôtie, avant de procéder au découpage sur la table de cuisine.
    Pour cela, on découpe, tout d’abord les cuisses, puis les ailes, ensuite, on prélève le blanc sur les côtés et les flancs, puis, en dernier, on découpe la ficelle du lien pour retirer la farce.
    Pour retirer la farce, on prendra deux cuillères à soupe, une de chaque côté, contre la farce, pour extraire le bloc de farce d’un seul coup, en une seule fois, et en s’assurant de ne pas la briser et ainsi récupérer le contenu entier dans sa forme prise à l’intérieur de la dinde.
    Sur une grande assiette plate, posez le bloc de farce, puis, procéder à la découpe en tranches régulières.
    Pour le service.
    Selon les goûts et préférence de chacun et chacune, on dressera par assiette, le ou les morceaux de viande prélevé et souhaités, auxquels on viendra déposer, juste à côté, une tranche de la farce, puis les légumes en accompagnement, pommes de terre salées à l’eau et choux rouge et haricots verts.
    Avec ce service et pour chaque assiette, chacun s’y retrouvera à bon compte, et aura été bien servi dans le sens du repas.
    En accompagnement en vin, on aura le choix..
    En vin de Bordeaux comme en vin de Bourgogne, la palette des possibilités en choix est grande..
    Vin de Bordeaux :
    Pomerol, comme Lalande de Pomerol
    Ce vin rouge du Bordelais est assez rond et souple pour ne pas prendre le pas sur la dinde, tout en étant assez fruité pour souligner la finesse de sa chair. Ses notes d’épices et de fruits rouges se marient parfaitement avec une dinde de Noël rôtie.
    Vins de Bourgogne :
    Juliénas
    Ne vous fiez pas à sa région d’origine, le Beaujolais. Le Juliénas est un vin rouge charpenté, aux arômes de fruits croquants. Ses tanins ronds et ses notes de fruits rouge ont font un vin idéal avec votre plat de fête.
    Les vins rouges et la dinde de Noël
    Pour les vins rouges, on recherchera des vins élégants, fruités, pas trop puissants, avec une matière tannique maîtrisée et des élevages bois pas trop marqués. Traduction : plutôt des bourgognes, alsace, savoie ou des beaujolais que des vins du Rhône ou des bordeaux à l’ancienne, très tanniques et boisés. Le pinot noir convient particulièrement bien aux volailles, grâce à sa finesse, son fruité et la souplesse de ses tanins. Le cabernet franc est moins adapté, mais lorsqu’il est ligérien (saumur-champigny par exemple), avec des élevages maîtrisés, cela peut aussi être une bonne option, d’autant plus qu’il apporte une certaine fraîcheur.
    Personnellement, j’ai plusieurs préférences.
    En vin de Bordeaux :
    Soit un Pomerol ou encore un Lalande de Pomerol..
    Un château Larose Trintaudon (entre 12,50 et 15 Euros..)
    (ma préférence va à ce dernier en vin de Bordeaux..)
    En vin de Bourgogne :
    Hermitage, Côte-Rôtie, Corton-Charlemagne, Pommard..
    Château-Neuf-du-Pape. Clos des papes(59-79 Euros..) Clos du Mont Olivet (27,50 Euros)
    (on trouve des château neuf du pape..très bons et à un prix abordable !..)
    [ si des personnes le souhaitent, on pourra proposer du fromage, pour terminer le repas, accompagné d’une salade verte..]
    Pour le fromage, on peut garder le même vin servi pour la dinde..
    Dessert
    Bûche au citron ou à l’orange meringuée
    Bûche au citron meringuée
    Préparation : 2 h.
    Repos : 12 h.
    Cuisson : 40 min.
    Pour 6 personnes.
    Pour le « Lemon curd » :
    3 œufs
    2 citrons ’’bio’’
    150 g de sucre
    60 g de beurre
    1c. à soupe de fécule de maïs
    Pour le biscuit :
    70 g de sucre
    1 paquet de sucre vanillé
    4 œufs
    Du sel
    Pour le sirop :
    25 g de jus de citron (soit environ 5 citrons)
    50 g de sucre
    Pour la meringue Italienne :
    190 g de blancs d’œufs (soit environ 3 gros œufs)
    Ustensiles :
    1 thermomètre de cuisson
    1 chalumeau de cuisine (comme pour le dessus caramélisé des crèmes brûlées ou renversées au caramel..)
    Pour commencer..
    La veille, réalisez le « Lemon curd », le biscuit et le sirop. Commencez par le lemon curd. Lavez les citrons. Râpez le zeste de 1 citron et pressez les 2 fruits.
    Dans un bol, battez les œufs en omelette. Faites chauffer au bain-marie le jus et le zeste de citron, le beurre et le sucre sans faire bouillir. Prélevez 2 c. à soupe de la préparation, mélangez-la à la fécule dans un verre, puis versez la fécule ainsi diluée dans la préparation chaude sans cesser de fouetter afin qu’il n’y ait pas de grumeaux. Ajoutez les œufs sans cesser de mélanger.
    Laissez le mélange épaissir sans jamais bouillir. Laisser refroidir 1 h hors du feu, puis réservez au réfrigérateur.
    . Préparer le biscuit.
    Préchauffer le four à 180° C. Cassez les œufs et séparez les blancs des jaunes. Montez les blancs en neige avec 1 pincée de sel.
    Lorsqu’ils ont doublé de volume, ajoutez le sucre vanillé et continuez à battre jusqu’à ce qu’ils soient bien fermes et brillants. Fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez la farine, puis un tiers des blancs en neige. Mélangez bien. Ajoutez le reste des blancs en neige à l’aide d’une spatule en soulevant la pâte afin de ne pas casser les blancs en neige. Versez la pâte sur une plaque tapissée de papier cuisson. Etalez-la à la spatule pour lui donner la forme d’un rectangle homogène d’environ 30×20 cm. Enfournez pour 12 min. de cuisson.
    . Pendant ce temps, préparez le sirop. Faites chauffer à feu doux le jus de citron, le sucre et 25 g d’eau.
    A la sortie du four, déposez le biscuit sur un torchon humide sans retirer le papier cuisson et, alors qu’il est encore chaud, badigeonnez-le avec le sirop de sucre (à l’aide d’un pinceau de pâtisserie).
    Tartinez-le de « lemon curd ». Roulez-le bien serré sur lui-même à l’aide du torchon pour lui donner la forme d’un rouleau, en retirant le papier cuisson au fur et à mesure. Enveloppez votre bûche de film alimentaire et placez-la au frais pendant 12 h minimum.
    . Le jour même, réalisez la meringue italienne. Placez 150 g de sucre et 50 g d’eau dans une petite casserole, faites chauffer en surveillant la température avec un thermomètre de cuisson.
    Dans le même temps, placez les blancs d’œufs dans le bol d’un robot et commencez à les monter en neige lorsque le sirop de sucre atteint 110° C. Lorsqu’ils ont doublé de volume, ajoutez le reste de sucre et continuez à battre.
    Lorsque les œufs sont fermes et que le sirop atteint 118° C, retirez le sirop du feu et versez-le en filet sur les blancs en laissant tourner le robot jusqu’à refroidissement complet (7 à 8 min.)
    . A l’aide d’une spatule, étalez la meringue sur la bûche.
    Avec un chalumeau de cuisine, dorez la meringue. Réservez la bûche au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.
    Conseil :
    Au lieu d’étaler la meringue à la spatule, vous pouvez vous servir d’une poche à douille pour couvrir la bûche de petites meringues.
    (mais la façon de procéder, en étalant à l’aide d’une spatule n’est pas mauvaise, ni bien compliqué..)
    Un dessert frais et acidulé pour conclure le repas en toute légèreté !
    On pourra servir une coupe (ou flûte..) de champagne en accompagnement de ce dessert..
    [Pour la Bûche à l’orange meringuée, comme pour celle au citron, on prendra seulement deux belles oranges, tant pour le zeste prélevé sur l’une des oranges, comme pour le jus d’une seul orange..voir des deux..suffira amplement..]
    On pourra très bien mettre au dessert une bûche traditionnelle pâtissière, au beurre, et avec le parfum de choix, à la vanille, au café, ou encore moka ou..chocolat uniquement, chacun voit selon..
    Dans l’après-midi
    Au goûter, en milieu d’après-midi
    On pourra servir soit un cake aux fruits confits et au whisky, soit une bûche glacée..
    Cake aux fruits confits et au whisky
    Préparation : 25 min.
    Repos : 24 h.
    Cuisson : 1 h.
    Pour 12 personnes.
    200g de raisins secs
    50 g de cerise confite
    50 g d’écorces de citron confite
    50 g d’écorces d’orange confite
    10 cl de whisky
    4 œufs
    200 g de farine + un peu pour le moule
    120 g de sucre
    100 g de beurre mou + un peu pour le moule
    2 c. à café de levure chimique
    Pour le décor : 100 g de pâte d’amandes
    20 g de sucre glacé
    4 c. à soupe de confiture d’abricot
    Ustensile : 1 emporte-pièce en forme d’étoile.
    La veille, mettez les raisins secs à tremper dans le whisky.
    Le jour même, égouttez-les.
    Dans le bol d’un robot, fouettez les œufs avec le sucre jusqu’à obtenir un mélange mousseux. Incorporez la farine, la levure et le beurre. Quand la pâte est homogène, ajoutez tous les fruits.
    Préchauffez le four à 160° C. Beurrez et fariner un moule à cake. Versez la pâte dans le moule et égalisez la surface. Enfournez pour 50 min à 1h. Démoulez le cake 10 min après l’avoir sorti du four et laisser refroidir sur une grille.
    Décorez le cake une fois refroidi.
    Etalez la pâte d’amandes sur un plan de travail saupoudré de sucre glace.
    Découpez des étoiles à l’aide d’un emporte-pièce. Fixez les sur le gâteau à l’aide de la confiture d’abricot.
    Astuce :
    Pour une finition haute en couleur, ajoutez une goutte de colorant alimentaire à la pâte d’amande avant de la malaxer et de la détailler à l’emporte-pièce.
    Présentez le cake sur un plat adapté, puis découpez et servez une tranche à chaque personne.
    On pourra, au besoin, et selon goût, préparer juste un peu avant, une crème anglaise, que l’on pourra accompagner, en se versant, individuellement, une à deux cuillères à soupe pardessus la tranche posée dans une assiette à dessert.
    En accompagnement de ce cake aux fruits confits et au whisky, on servira avec, bien-entendu, soit du café, soit du thé, selon désir et propre choix..
    Si, par contre, on a prévu une bûche glacée, cette fois-ci, on servira une coupe ou flûte de champagne, en accompagnement.
    Voilà pour ces suggestions..
    Chez nous, à la maison, ce sera comme je l’ai mis déjà avant, tant pour le réveillon du 24 au soir, que pour le repas du jour de Noël et donc le 25, comme ci-dessus.
    Une très bonne journée comme jours suivants juste avant Noël, portez-vous bien, à plus..Denis.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s