Upgrade du barbecue ‘irori’

La semaine dernière je vous présentais la fabrication d’une table de barbecue dans le style de l’irori… (irori = foyer traditionnel japonais)

Ce truc m’a tellement plu que j’ai fait un petit upgrade en y ajoutant deux petites planches qui se rabattent et qui; relevées, peuvent œuvrer comme comptoir.

Les deux petites planches sont attachées à la table avec des gonds. Pour les relever et les supporter à l’horizontale; je glisse dessous un gros boulon, que je retire après.

On commence par faire un petit feu…

Pour ensuite embraser du charbon de bois …. il y a encore une petite réserve de charbon de bois dans la maison de madame M … ça doit dater de trente ans au moins.

Pommes de terre du jardin et sanglier …

Après manger viande et pommes de terre on place la bouilloire sur les braises, pour nous faire un excellent thé; avec le thé que nous avons récolté en mai.

En toute vérité le thé me plait plus que la grosse bidoche….

8 Commentaires

  1. pierre pauzon

    Vraiment trop la classe je crois que je vais copié, j’ai déjà récupéré des planches chez mon ami agriculteur qui est malheureusement décédé il y a quelques temps.
    je crois avoir quelques briques, il faut seulement que je trouve une grille solide pour le fond, ce sera une bonne occasion pour bricoler avec ma fille et mon fils cet été pour les vacances.
    tu devrais faire des fiches bricolage pour ajouter dans ta BD, avec des jolies illustrations, sans oublier les chats bien sûr…!
    je pars dans quelques jours dans les Pyrénées dans une petite bergerie il n’y a pas de route mais seulement un petit chemin d’accès cela va être dépaysant.
    mais je ne pourrai malheureusement pas voir tes futures publications avant un bon petit mois alors passez un bon été.
    bien amicalement,
    Pierre

  2. wakametamago

    Salut Pierre, pourras tu ajouter ici des photos de ton barbecue irori? j aimerais bien voir ce que tu fais. Ce doit etre formidable de sejourner dans une bergerie, bon sejour !

  3. janusdot57

    Bonjour.
    Une très bonne idée que cette version « upgrade » du barbecue « irori » !
    Vous n’avez pas perdu de temps, si je puis dire..
    La semaine dernière je vous présentais la fabrication d’une table de barbecue dans le style de l’irori… (irori = foyer traditionnel japonais)
    Une amélioration tellement logique, mais, en même temps..géniale !
    Ce truc m’a tellement plu que j’ai fait un petit upgrade en y ajoutant deux petites planches qui se rabattent et qui; relevées, peuvent œuvrer comme comptoir.
    Ce sont toujours les idées simples qui mènent à un résultat..qui convienne.
    Les deux petites planches sont attachées à la table avec des gonds. Pour les relever et les supporter à l’horizontale; je glisse dessous un gros boulon, que je retire après.
    (à présent, on peut passer l’été de façon agréable, en famille et/ou avec des amis, c’est super !..)
    Pour le Feu..petit à petit..progressivement..
    On commence par faire un petit feu…
    Puis, le feu principal, pour les braises utiles..
    Pour ensuite embraser du charbon de bois …. il y a encore une petite réserve de charbon de bois dans la maison de madame M … ça doit dater de trente ans au moins.
    Un bon mariage en somme..
    Pommes de terre du jardin et sanglier …
    Une possibilité supplémentaire non négligeable..
    Après manger viande et pommes de terre on place la bouilloire sur les braises, pour nous faire un excellent thé; avec le thé que nous avons récolté en mai.
    Un pur bonheur de pouvoir apprécier son propre thé !
    En toute vérité le thé me plait plus que la grosse bidoche….
    (le thé aide et contribue pour la digestion[J’en bois souvent..1h30 après chaque repas..], mais la viande n’est cependant pas à négliger, en apport de protéines utiles et nécessaires pour l’organisme, sans excès..)
    Avec la viande de gibier, que ce soit du cerf, du sanglier, comme du chevreuil, en fonction des morceaux prélevés, on a le choix de l’embarras, pour les morceaux à préparer, en cuisine, ou comme ici sur un barbecue.
    (de plus, avec cette viande de gibier, que ce soit à poils, comme ici, ou encore à plumes, on ne risque pas d’attraper du cholestérol, qu’on se le dise..)
    Bonne journée à vous, une très bonne semaine, à plus..Denis.

  4. wakametamago

    Ha peut etre que wordpress n aime pas ca … tu peux m envoyer la photo par mail a wakametamago (a) gmail point com et je la mettrai dans l’article !

  5. janusdot57

    Bonjour.
    J’ai vu ce matin, à la télé, vers 10h30, et l’ai ceci..
    Le gouvernement japonais confirme la mise en place d’un état d’urgence sanitaire jusqu’au 22 août, laissant la possibilité de voir se dérouler les jeux olympiques à huit clos !..
    Autre remarque.
    Chez nous et pour nous en France..
    Hier, j’ai regardé, en entier, l’émission « Les Pros 2 » de Pascal Praud sur Cnews.
    Cette émission, du mercredi 7 juin, donc la veille, est intéressante à plus d’un point et pour l’ensemble de son contenu, très révélateur (une fois de plus) sur un tas de sujets d’actualité et des différents points traités..
    L’HEURE DES PROS 2
    https://www.cnews.fr/emission/2021-07-07/lheure-des-pros-2-du-07072021-1103246
    Pascal Praud et ses invités débattent des grands thèmes de l’actualité dans #HDPros2
    Il faut bien écouter ce que dit ce jeune homme Jean-Loup Bonnamy, philosophe et spécialiste en géopolitique..

    Jean-Loup Bonnamy: « il y a un problème typiquement français, qui est un problème de faillite logistique et de désorganisation..

    https://livre.fnac.com/a15118303/Renaud-Girard-Quand-la-psychose-fait-derailler-le-monde
    Quand la psychose fait dérailler le monde
    Livre de Renaud Girard et Jean-Loup Bonnamy..
    Résumé:
    « Ce n’est pas la Covid-19 qui a mis le monde à terre, mais la psychose provoquée par ce virus. »Renaud Girard, Jean-Loup BonnamyL’émotion désordonnée avec laquelle les États-Unis et la plupart des grands pays d’Europe occidentale ont réagi à l’épidémie de Covid-19 restera dans l’Histoire comme un bel exemple de psychose collective. Dans l’adoration de ce nouveau veau d’or qu’est le « principe » de précaution, nous avons foulé aux pieds les valeurs les plus sacrées pour lesquelles se sont battus nos aînés. Renaud Girard et Jean-Loup Bonnamy livrent ici une réflexion d’ensemble largement nourrie de données internationales sur les conséquences médicales, sociales et économiques de l’événement.

    Voilà pour cette info fort intéressante à plus d’un point !

    Bonne fin de journée à vous, bonne soirée tout comme fin de soirée, portez-vous bien, à plus..Denis.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s