Abri Bois

Extension du domaine de la bûche -> Extension de l’abri bois situé derrière la maison.

Tout le bois récupéré du cerisier éléphant est gardé sous une bâche plastique et avec la condensation ça n’est pas top, il faut le garder sous un abri digne de ce nom pour pouvoir le laisser sécher dans de bonnes conditions.

Le cahier des charges, c’est donc de construire un abri au dessus du tas de bois, car je n’ai pas vraiment envie de déplacer les deux tonnes de bois. Trop dur ! Le bois du cerisier éléphant est contre l’abri bois existant, il suffit donc de construire une extension à celui-ci.

Ce sera fait dans le même style que l’abri existant pour la cohérence et le plaisir des yeux. Matériaux, j’utiliserai les poutres de l’ancienne maison de monsieur S., récupérées il y a deux ans.

Je vais détailler les étapes de ce projet le plus possible car celà peut servir de référence pour quiconque s’attaquant à un projet similaire. Je travaille sur le projet 2 à 3 heures par jour et à quasi temps plein pendant le week end.

Avant chaque jour, dans le bain, je répète mentalement toutes les étapes du jour suivant. Cela me permet d’être prêt et d’identifier en avance la plupart des problèmes possibles.

1) Les appuis. Jour 1

2 – 3 heures.

je commence par installer les appuis sur lesquels l’extension viendra se poser; côté abri existant. Le terrain est constitué de deux anciennes rizières qui étaient à des niveaux différents. L’abri existant est donc situé 30cm plus bas que son extension. Pour éviter de se fracasser le crâne contre les poutres il faut donc que l’extension soit surélevée par rapport à la partie existante.

Pour les fixations je vais au plus rapide et opte pour les plaques de fer et boulons métalliques, plutôt que tenons – mortaises. car celà me prendrait beaucoup plus de temps.

Avant de commencer vraiment j’aurai fait des tonnes de croquis pour voir comment faire ces appuis de la façon la plus simple et la plus solide.

IMG_0619

 

2) Pose du premier pilier. Jour 2.

2 heures.

Je fais tout sans plan. Avant de commencer j’ai aligné par terre toutes les poutres. Les plus longues entre 2700mm et 3000mm seront pour le toit et les plus courtes pour les piliers.

Je commence par le pilier qui supportera la face arrière de l’abri. C’est le plus bas, et le moins visible. Donc je peux me planter un peu sur celui-là.

Avant de le poser je positionne un petit bloc de béton par terre. Mets une longue planche debout sur le bloc. Je mets une planche à l’horizontale; posée sur le point de fixation du côté de l’abri existant, qui fait face; m’assure avec un niveau que cette planche est bien à l’horizontale et marque ainsi sur la planche debout quelle devra être la longueur du pilier, pour pointer sur exactement la même hauteur que le point de fixation.

Une fois ceci mesuré je vais découper le pilier dans l’atelier et j’assemble la barre de fer. Puis je retourne sur le terrain. Pose le pilier sur le bloc de béton. Essaie de le mettre bien droit en tenant d’une main, de l’autre je le stabilise avec une planche fixée temporairement.

puis je pose dessus une poutre transversale et la fixe des deux côtés. C’est fait.

IMG_0622

Première poutre. on voit bien les deux appuis fixés à l’abri bois existant.

 

3) Pose du deuxième pilier. Jour 3

3 heures. Là je peine un peu pour bien positionner le bloc de béton pour le deuxième pilier qui supportera le coté avant. Ça aurait dû aller assez vite mais ça se met à merder un peu. Mais bon c’est la même démarche pour le jour 2.

Pour positionner le bloc de béton, je mesure les X et Y pour sa position avec des planches marquées avec le X (distance appui – premier pilier) et le Y (distance entre face et arrière de l’abri bois existant).

Bon on y arrive à un moment. ensuite une fois le bloc de béton positionné je coupe le pilier à la bonne hauteur.

Une fois positionné je le fixe au premier pilier avec de belles planches de criptomère. Trois planches, deux droites et une en diagonale. Du solide.

Ensuite je pose la poutre horizontale qui fixera le deuxième pilier au point de fixation de l’abri bois existant.

Ça commence à prendre forme.

IMG_0627

 

4) Pose du troisième pilier. Jour 4

5 à 6 heures.

bon, je me rends compte que la première poutre horizontale posée n’était pas droite ! Et en plus le niveau que j’avais utilisé, un truc pas cher en plastique, déconnait. J’ajuste donc la hauteur de la fixation sur laquelle elle repose.

Ensuite je me mets au troisième pilier, qui doit être placé au milieu des deux premiers. Sa hauteur est déterminée par la hauteur au sol; sous une planche que je pose temporairement sur les deux piliers, moins le diamètre de la poutre.

Pour soutenir la poutre du côté de l’abri existant je bricole un support et pose aussi une solide planche entre les deux appuis existants; sur la quelle la planche viendra se poser.

Pour consolider le tout je pose dans chaque coin des diagonales liant les piliers aux poutres.

Ensuite c’est facile. je pose les chevrons, perpendiculaires à l’orientation de l’abri bois.IMG_0631

Pose du troisième pilier.

Par contre la diagonale est mal orientee. C’est plus joli si elle pointe vers la face avant. Je la repositionne.

IMG_0641

C’est mieux comme ca. Les morceux de bois, verticaux empecheront les buches de tomber.

On distingue aussi la troisieme poutre.

5) Continuation. 5 heures.

Apres, c’est facile. je pose les chevrons, perpendiculaires à l’orientation de l’abri bois. Ensuite les lattis.

J’aligne les chevrons a partir de l’avant la ou c’est plus haut et moins facile d’acces. Ils depassent un peu trop et dois les couper sur 20 cm sur le cote arriere.

 

IMG_0647

 

Pour les couper tous à la même longueur, j’utilise le sumitsubo, pour tracer une ligne droite sur les chevrons.

FullSizeRender

 

Et place à la peinture et c’est là un moment super sympa car mon fils vient m’aider. On monte sur le tas de bois qui est toujours sous l’abri et on barbouille tout !

Il se met à neiger. Battaille de neige !…

 

Puis ensuite pose du toit avec les plaques de plastique ondulé.

C’est fini !

IMG_0713

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s