Le village sous la neige

Il n’a pas neigé comme ça depuis 10 ans parait-il.

image_31474213384_o

Jolie vue sur la maison (je vais faire pipi dans la montagne)

image_31474242124_o

je suis toujours reconnaissant à notre vieille maison de bien vouloir tenir bon, qu’il vente ou qu’il neige. Rien n’est jamais acquis.

 

image_31505285643_o

c’est beau dans la montagne.

image_31505311213_o

je fais un petit tour.

image_31505320683_o

image_31939111650_oimage_32196517581_o

Ces arbres sont magnifiques. Il y en a plus beaucoup comme ça. Comme les éléphants.

Un ancien du village me dit que souvent on disait autrefois apercevoir une tête de cheval accrochée aux branches de ces arbres immenses. Un fantôme quoi …

Question. On se sent toujours très bien à proximité de grands arbres comme ceux-ci. Il y a un power spot. Un point où l’on sent une énergie particulière, palpable. Les arbres ont poussé parce qu’il y a avait un power spot à cet endroit ? Ou bien les arbres en poussant ont crée le power spot ?

image_32277056266_o

Je lui allé voir S pour lui passer des cigarettes achetées au duty free de Singapoor. Ici la chienne tchatcha. Elle adore la neige!

image_32277056836_oimage_32315900575_o

 

Un peu d’ibérico?

Vous prendrez bien un peu de ce délicieux jambon espagnol, l’ibérico ?

Mmmmm, comme ça a l’air bon.

 

image_31393771673_o

Nous vivons tellement proches du bois. Notre maison bien sur en bois. Et les tas de bois pour le chauffage (calcifer). Et tous les meubles à la maison … bois …. bois … bois … Des fois je me dis que du bois, on en mangerait!

C’est une des plus grandes joies que nous avons dans notre vie quotidienne; ce contact permanent avec le bois.

Dans une vie future, je serai sans doute termite …

image_32204062665_o

Il pleut légèrement mais je continue à travailler dans la montagne aujourd’hui. J’écoute Harumi Hosono et son groupe Happi End .. (Hosono … un des fondateurs du yellow magic orchestra)… Leurs chansons sont si belles, on ne sent pas la pluie.

image_31393776573_o

Travailler le bois. C’est comme travailler la terre. L’arbre est un intermédiaire entre la terre et nous. Travailler le bois c’est un peu comme se reconnecter à la terre.

Aujourd’hui je termine trois piliers pour la barrière. Je fume une cigarette pendant la pause. Les allumettes sont récalcitrantes sous la pluie.

image_32165897616_o

Après Hosono et ses compères je mets une cantate de Bach. La pluie s’arrête … Le soleil tout à coup nous inonde … on est vraiment bien !

Prendre le temps

J’écris pas mal d’articles sur mes petits projets bricolages mais … 

Mais le message, en fait c’est, plutôt que le bricolage en soi, le plaisir à prendre le temps, et le plaisir de faire les choses soi même.

Passque des bricoleurs plus adroits et plus appliqués que moi, il y en a des millions.

image_30929236393_o

Au pied de notre petite montagne.

image_31366161260_o

Il reste ce grand tas de bois. Des arbres que nous avons coupés l’année dernière. et les avons laissés là…

 

image_32119323786_o

Les outils sont made in Japan sauf le draw knife qui est made in England.

image_31347354793_o

image_31782622500_o

image_32119307086_o

 

image_31347348643_o

 

 

image_31316171964_o

Oh regardez moi ce petit bébé ! Il mange la partie extérieure des troncs, qui est plus tendre et plus riche. Ca doit correspondre à l’aubier.

Je découpe les troncs, coupés à 1.7 mètres pour en faire des pieux carrés pour faire une barrière. On voit que l’aubier  est trempé d’eau et parfois donc habité d’insectes.

L’aubier est trempé pour les arbres que nous avons coupés en avril l’année dernière. Ceux que nous avions coupés plus tôt pendant l’hiver en février, eux sont secs.

Ce travail permet de retirer une grande partie de l’aubier . (donc je vire les insectes; les parties mouillées qui vont pourrir, j’allège le tout, et donne un aspect uniforme à tous les piliers).

 

image_32157552375_o

Pendant ce temps j’entends au loin les aboiements d’un chien. Un chien de chasse qui s’est égaré dans les montagnes. Les chasseurs dans leurs petits camions keitora passent en boucle dans le village en bas et klaxonnent pour récupérer le chien qu’ils finissent par retrouver.

Tous ces chasseurs sont très âgés. Petits; nerveux. Il chassent pour l’argent; la prime de huit mille yens par tête de chevreuil. Ils ne semblent pas chasser pour le plaisir ou l’art de le faire … Ca se lit sur leur visage … leur âme s’est éteinte … la lumière dans leur regard est opaque … Ils sont dans le côté obscur de la force …

La présence de ces chasseurs m’inquiète un peu. Ils sont tous à moitié aveugle …  je descends les voir et leur indique d’où les aboiements du chien perdu semblent parvenir. Ils retrouvent leur toutou.

Pour éviter  un accident je vais chercher des hauts parleurs et je mets de vieilles chansons de David Bowie qui viennent emplir le silence de la montagne. Histoire que les chasseurs ne me tirent pas dessus par erreur… sachant que les chevreuils n’écoutent pas David Bowie.

C’est le problème quand on travaille avec des outils à main … si j’avais bossé avec la tronçonneuse j’aurais pas eu besoin de David Bowie pour faire s’éloigner les chasseurs …

Mais j’aurai pas eu autant de plaisir à travailler…

image_31347346683_o

Les pieux feront 5 suns (pouces) sur 5 soit 15 centimètres de côté… Ca va être du solide …

image_32054948491_o

Il faudra une vingtaine de pieux en tout … C’est bien de pouvoir prendre le temps…

 

 

Le chevreuil à trois pattes

Ce chevreuil à trois pattes nous l’avons déjà pris sur le vif en vidéo, dans le jardin il y a quelques mois. C’est un habitué. Je l’ai également aperçu deux ou trois fois dans notre montagne. Il est passé de nouveau ce matin à cinq heures du mat …

Sa patte avant gauche a été coupée. Sans doute prise dans un piège, quelque part.

Une autre fois je l’avais vu s’évader vers la rivière en courant et en faisant de grands bonds. Pour compenser son membre manquant il balançait son cou avec force.

Quel brave animal … pauvre petit bébé …

Nouvelle Année

Tous nos meilleurs voeux pour cette nouvelle année! Tout plein de bonheur et de simplicité.

Nous vous remercions pour votre soutien et votre intérêt.

Pour nous c’est le cinquième nouvel an dans le village. Nous n’avons jamais vécu aussi longtemps au même endroit. Dans ce petit village à l’ouest du Japon nous avons fait notre trou et nous y sommes pour de bon.

Au sujet du blog j’ai été un peu moins actif en 2016 avec 109 articles publiés; contre 123 publiés en 2015 (moins 12 pour cents). La fréquentation du blog a été presque constante, pages vues en baisse de 3 pour cents, visiteurs en hausse de 7 pour cents.

2016 a été pour nous riche en événements.

  • 2016, et cela s’est bien vu sur le blog, a beaucoup été autour du bois et de notre montagne:

on a coupé des cryptomères, construit trois ruches (qui sont restées vacantes), et fait faire un chemin qui monte dans la montagne.

Je suis devenu l’apprenti de S. le charpentier les week ends, et pendant plusieurs mois j’ai travaillé dans son atelier sous sa patiente direction pour construire un azumaya avec le bois de notre montagne, selon les techniques de construction traditionnelles. Voila un projet titanesque pour nous les lilliputiens, qui a pris beaucoup de temps et d’énergie et a été raconté à travers de très nombreux articles.

tt_29278649773_o

  • En 2016 aussi je m’étais acheté une caméra avec autodéclencheur avec laquelle nous avons pu filmer les divers animaux qui viennent se promener la nuit dans notre jardin.
  • Nous avons fait la connaissance de Dimitri, et de son restaurant le chat botté. Nous sommes avec Dimitri les seuls français de Himeji soit 0.008% de la populace.
  • Le drone d’un voisin nous a permis d’obtenir de belles photos aériennes.
  • Et fin 2016 nous avons reçu un chaton que nous avons nommé SCOTCH.

scotch_31558915096_o

En 2016 on ne s’est pas ennuyés. On ne peut pas s’ennuyer.

En 2017 j’aimerais pouvoir m’attaquer à un nouveau projet de bande dessinée avec une histoire inspirée de nos aventures vécues dans le village. Comment nous nous sommes installés dans une ancienne ferme et comment nous nous sommes adaptés à la vie à la campagne, ici au Japon. Le titre sera (sans doute) Histoires Naturelles.

Comme cette bande dessinée traitera des mêmes sujets que ce blog, je publierai les pages (au fur et a mesure des progrès réalisés) directement sur http://www.inaca.me

Mais bon il y a du boulot, puisque j’ai un job à temps plein, la famille, une femme, un fils, la montagne, les chats, les tas de bois, le jardin, les amis, les voisins, du tabac dans ma tabatière, et le blog!

Mais dans la vie il ne faut pas s’arrêter. C’est comme au vélo. Les choses partent sérieusement en couille des qu’on arrête de pédaler. Faut pas regarder dans le rétrovizeur.

Bonne Année!

wakamé tamago

 

 

Minou & Calcifer

photo de Minou et de Calcifer, prise par le fils ….

on sent Minou un peu soucieuse … est-ce lié à l’arrivée de Scotch ?

on voit aussi une marque sur son nez, un petit creux … c’est après qu’elle a été prise dans un piège il y deux ans … La vie est dure pour les minous …

minou-et-calcifer

Une allée dans le jardin avec France Culture

Nous avons décidé de faire des petites allées dans le jardin; entre la maison et la route, pour briser la monotonie et aussi relier la maison à la route et au hanaré. Projet assez facile et qui n’a pris que quelques jours. Le travail était un peu fastidieux, répétitif mais permettait d’écouter la radio en même temps.

France CUL diffusait ce jour une conférence de 1953 sur la géographie politique de l’Amérique du Sud, par André Siegfried.

https://www.franceculture.fr/player/export-reecouter?content=f0d67765-9a61-4dcf-b18e-6d62782163a9

C’était formidable de faire mes trous et de poser les briques tout en écoutant cette voix un peu chevrotante d’autrefois, et un si beau texte lu avec tant d’intelligence.

Les villageois de passage étaient surpris à me voir travailler ainsi dehors avec la radio en français, qui leur sonnait comme de l’araméen, et à tue tête.

Choisir l’agencement des briques au départ était finalement la partie la plus délicate. Pour donner de l’équilibre, de la stabilité à ce projet il fallait une symbolique.

J’ai commencé par faire trois cercles alignés, chaque cercle représentant chacun de nous (ma femme, notre fils et moi-même).  Le cercle au milieu est constitué par l’ancienne pierre d’un mortier (石臼), et représente notre fils.

Le fils est au centre des préoccupations; trois chemins convergent vers lui et se connectent à lui chacun avec un bloc de trois briques. Trois, répété trois fois.

A la fin du projet j’ai ajouté une croix dans le sol. Pour ne pas oublier le message du Christ et que, dans ce petit village perdu au milieu du Japon, je suis encerclé par les Bouddhistes 🙂

DCIM101MEDIADJI_0030.JPG

DCIM101MEDIADJI_0030.JPG

Scotch + Fils + ipad

Coucou les ours!

Ce matin on reçoit un mail de la police:

12月16日(金)午後8時45分頃、姫路市xxxxc549番地から北東約1キロメートルの道路上において、が出没したという情報がありました。
以下の被害防止ポイントにご注意いただき、目撃した場合は、すぐに110番通報してください。
【被害防止ポイント】
●農道等を通行する際は、ラジオや鈴など音の出るものを携行し、活用しましょう
●夕方から早朝までの間は、人里に出没する可能性が高くなるので特に注意しましょう。
●ゴミを屋外に放置しないようにしましょう。

熊 c’est l’ours

Donc un ours aurait été aperçu à 1km au nord de notre hameau; hier vendredi 16 décembre le soir à 20 heures 45.

Il est recommandé de, si l’on part en montagne, se munir d’une clochette ou d’une radio: le son produit ainsi fait fuir l’ours et évite ainsi d’en rencontrer par surprise.

Je suis donc cette recommandation pour aller travailler dans notre montagne aujourd’hui; et attache une clochette à ma salopette.

image_31695986825_o

 

 

Un petit chaton nommé Scotch !

Une connaissance, qui a déjà de nombreux chats chez elle, recherchait quelqu’un à qui confier les chatons venus d’une nouvelle portée.

Un petit chaton est donc venu s’ajouter à notre petite tribu. Il doit avoir deux mois (presque). Il est très mignon.

Ayant une teinte un peu whisky notre fils décide de le nommer Scotch. Comme le ruban adhésif aussi.

Nous espérons que l’alchimie prendra bien avec Minou … en attendant Scotch est installé confortablement à côté de la salle de bains afin de laisser le territoire de Minou tel quel. Pour le moment.

On a commencé par construire une petite cage pour Scotch. Celles dans le commerce coutent ici 10 000 ou 15 000 yens (soit 80 à 120 zeuros) ce qui fait beaucoup pour du plastique et du fil de fer made in china. La cage ci-dessous nous revient à mille yens. La cage c’est pour pouvoir controller les allées et venues de Scotch le temps que les deux chats s’habituent l’un à l’autre.

scotch_30685003664_o

Et voila le petit Scotch installé … kawaii !!!!!

 

scotch_31558915096_o