Catégorie: le bonheur

Des endroits merveilleux

Des endroits merveilleux il y en a bien une bonne poignée, dans notre petit village où personne ne vient jamais.

D’ailleurs pour le faire visiter et mieux connaitre je devrais peut être acheter une vieille maison, la retapper et en faire une guest house ? Vous viendriez nous voir ?

Au fond de la vallée, il y a un petit hameau. Plus que vingt personnes y vivent. Il est à moitié déserté. Mais c’est un très bel endroit et ma bicyclette m’y conduit presque chaque jour. Avec le pilotage automatique.

A l’entrée de ce hameau que les montagnes couronnent, un sanctuaire shintô. (jinja).

C’est un endroit magnifique. Merveilleux. On monte un escalier de pierre, un écriteau informe de la présence des vipères.

24920983738_705b6f3b45_k

37908107605_809d52c6bc_k

38763608542_3eb177006e_k

Une fois en haut on arrive au pied d’un cryptomère gigantesque. C’est un géant, en effet. Il n’y en a pas beaucoup comme lui. Son écorce est molle, douce et chaude. On pense à la peau d’un éléphant ou encore d’un vénérable vieillard. C’est assez incroyable. On passerait des heures à observer et caresser l’écorce.

27018971919_b1dd9475f6_k

27018992019_114289da6b_k(1)

37908073445_8667048080_k

Et puis il y a le sanctuaire. C’est un miracle qu’il tienne encore debout. Dans dix ou vingt ans; faute de population pour l’entretenir ou le réparer ce sera sans doute une ruine.

Ce sanctuaire fait l’intersection entre l’homme et la nature, le profane et le sacré.

38793790121_76e64c48c9_k(1)

Chose peu courante pour un sanctuaire de si petit calibre, son entrée protégée par deux gardiens de bois silencieux.

23929377647_c3a7a0363b_k

37908068755_463e331a81_k

 

C’est peut être aussi celà qui nous touche car les gens qui ont construit tout cela nous les connaissons presque à moins que ce ne fussent leurs parents ou leurs grand parents.

37908127075_a35e0a1562_k38793773441_4a01719727_k

24920989608_e125ce6e6b_k

Bref. Un beau moment d’émotion.

Welcome to Deep Japan.

Et puis d’autres arbres .. certains, fatigués, se sont couchés.

 

23929383687_4dee942ffd_k23929388457_6a6ef77f08_k23929412467_b2f1648c2f_k

Publicités

Discussion avec le boulanger

Ce dimanche matin je vais faire quelques courses; je passe à la supérette de la ville voisine y acheter du pain. Il y a là un bon boulanger, un personnage sympathique.

On se dit toujours bonjour, il a étudié en France.

Il me pose alors la question: 世界はどうなるとおもいますか。Que va t il advenir du monde ?

Ma réponse est immédiate: さらに悪化する。Ça va aller de mal en pis. 特に環境の破壊 En particulier la destruction de l’environnement. Je pense aussi a la disparition annoncée du monde sauvage. Les éléphants. Les lions. Les hippopotames. Et les peuples natifs.

Il est très surpris de ma réponse….Il dit:

なにをすればいいですか。Qu’est ce qu’il faudrait faire ?

J’hésite .. Je réponds qu’il faut planter des arbres ...

Et la bourse alors ? 株はどうなる demande t il encore … Vendez  tout ai je envie de répondre mais je me retiens !

Il glisse deux cannelés (cadeau) dans mon sac et on se dit au revoir …

Sur la route du retour ça me tarabuste … j’arrête la cassette des sonates de Haydn par Gould et je me dis que ma réponse de planter des arbres c’est bien, mais j’aurais dû aussi dire qu’il faut aimer. Donner de l’amour. Ce que le boulanger fait déjà, en faisant du bon pain et de bons desserts … Il est sur la voie, le boulanger … L’amour, c’est la seule chose que l’on a vraiment et que l’on peut donner. Everything is love.

De retour au village je vais voir S. Je récupère un énorme tronc de cryptomère pour bourrer le ventre de Calcifer notre poêle à bois. S. est affairé et débroussaille le versant de la montagne. Ici, de nombreux arbres se sont brisés ou effondrés suite au dernier typhon. Il y a beaucoup de bois à récupérer. La route pour accéder à cet endroit est très abrupte. La vue sur la vallée est magnifique.

On fait une pause. J’ai amené du bon café tout chaud.

Je raconte à S. la conversation avec le boulanger. Il est entièrement d’accord, le monde part en couille.

S. dit, en rejetant une bouffée de tabac, et zieutant nos camions arrêtés sur la pente qui descend: il faut faire marche arrière. バックせなあかんなぁ。

En contemplant la vue magnifique qui s’étale à nos pieds on se dit que nous tous qui vivons dans notre petite vallée, on a fait marche arrière et c’est pour ça qu’on y est très bien.

Ça nous fait bien rigoler.

Bon c’est pas tout mais il faut charger le petit camion !

26875048989_27cf2dc5437743809935_5ac5fa0ac0_z

 

Le pote à trois pattes

Affairé à l’ordinateur ce matin; je travaille sur un gros féchier Excel. La fenêtre est ouverte, le son de feuillages froissés parvient de la montagne.

Sans doute un chevreuil me dis je, je lève la tête et juste en face du bureau … mon pote à trois pattes.

Ce chevreuil a une patte avant sectionnée. Prise dans un piège ou un fil de fer. Il vient souvent chez nous dans notre jardin, on est devenu potes.

DSC_2507 chevreuil.JPG

 

Encore une souris !

Voila, notre chat Scotch a encore amené une souris à la maison.

Il est toujours pratique d’avoir des gants à disposition. On appelle ces gants gunté. 軍手 Le mot est une abréviation de ‘gant militaire’.

Chaque fois qu’un chat rapporte un animal à la maison; que ce soit une grenouille un oiseau un gros insecte ou encore une souris on essaye de les attraper pour ensuite les relâcher dehors dans le jardin. Ces gants là sont bien pratiques!

Cette fois ci ma femme a repris la souris de l’emprise de Scotch. Elle l’a prise en photo avant de la relâcher dans le jardin.

La souris a l’air épouvantée … Quelle expression … on dirait une expression humaine vous ne trouvez pas ? On croirait une souris sortie d’un dessin animé !!! Le reflet de lumière sur son œil gauche accentue cette impression.

souris

 

Grenouille dans les kakis et … sangliers !

Rencontres visuelles

On a été déjeuner à Hacienda; resto de la ville voisine. Délicieux curry Thaï; salade fraiche du jardin. Café succulent. Un cannelé pour le dessert.

Un grand potager est adjacent au resto. . Les arbres à kakis y sont chargés de fruits. C’est la saison.

Nous achetons aussi quelques kakis et voila cette toute petite grenouille si mignonne; perdue dans les fruits.

DSC_3754

DSC_3749DSC_3753

Plus tard on va faire des courses et sur le parking il y a un keitora, ces petits camions blancs que l’on trouve partout à la campagne ici au Japon, joliment décoré de sangliers.

 

DSC_3756DSC_3755

 

Mais on a du fromage!

Du heavy métal dans le village

Un groupe de heavy métal est venu tourner un clip vidéo dans le village. Je suppose que c’est du heavy métal. Ca fait du bruit en tout cas.

Le groupe s’appelle Devil’s Inlay. La vidéo a été mise en ligne sur youtube …

Le village apparaît à partir de 1’45… Marrant de voir tous mes potes dans ce clip …

 

Ca n’est pas la première fois … En 2013 il y avait eu un concert de rock punk dans le temple bouddhiste du village … je me demande si notre prêtre bouddhiste n’est pas derrière ce dernier clip … il aurait récidivé .

Aujourd’hui

Je me souviens, Bernard Pivot disait qu’aujourd’hui est le mot qu’il préfère car il contient une apostrophe.

Cette année mes petits projets de jardinage ont assez bien marché. Non pas que je produise plus et mieux que les voisins mais l’output cette année est bien supérieur aux années précédentes. Je crois que je m’applique un peu mieux et que surtout je passe plus de temps dans le jardin.

J’ai fait une petite récolte de patates douces. Un grand plaisir à chercher dans la terre ces grosses pépites roses. Ensuite je vais les laver dans la rivière en bas, voila encore quelque chose de bien agréable à faire. On peut tirer tant de satisfaction de ces gestes simples qui nous connectent aux éléments de la nature …

37490409131_bd25184b1f_k

Plus tôt dans la journée après six heures passées de suite au téléphone pour le job, je suis allé faire un tour en vélo. Vraiment une belle journée, et une très belle lumière.

37486980751_e5d0675d91_k

36777380544_86df49b21e_k

 

Et pour finir vu sur la route; ce petit camion keitora avec cet autocollant énigmatique … SLACK LIFE … comment traduire … une vie négligente ?

36777368394_4a4b6bd8f2_k

 

Lundi matin (vélo)

Comme tous les lundis matins j’ai vraiment la tête dans le cul et il est très pénible de se mettre au travail. Je commence donc par aller faire un grand tour en vélo.

Je descends vers le bas de la vallée puis la remonte dans son intégralité jusqu’aux pieds des montagnes.

La lumière et les couleurs sont magnifiques. Tout est beau et m’emplit d’espoir. 35 km, ça fait du bien.

L’homme n’a pas été fait pour passer des journées entières sur un clavier d’ordinateur c’est sûr.

 

prom velo 1bd573d7_k

L’entrée de la vallée. A l’horizon les montagnes: tout espoir est possible.

 

prom velo f943_o

 

Comme le village se fond avec le paysage. Quelle harmonie.

 

prom velo 98989

Une de mes vues préférées.

 

prom velo 671916_h

Un peu plus loin un barrage. La route va monter sec.

prom velo ef48d05e_h

 

 

prom velo 2036c904_h

 

Et cette petite route sauvage, où il n’y a plus âme qui vive … on y est très bien.

Régulièrement je fais sonner la poire klaxon du vélo, histoire de faire fuir les ours … pas envie de rencontrer de plantigrade ce matin.

prom velo _9955e714cb_h

Les montagnes à perte de vue …

 

Dans les coins les plus reculés, des idiots jettent des ordures … des idiots il y en a décidément partout. Frigos et machines à laver. Je vois des employés de la ville les récupérer avec des cordes pour ensuite les dégager et les emporter vers les usines de recyclage. Good job …..

prom velo 03697603bb_zprom velo 8b20b06eb4_z

 

 

Gingembre !