Tagué: bande dessinée

L’été en résumé

L’été au Japon, chaleur et humidité, cette saison parfois nous teste et nous demande beaucoup !

Maintenant on est fin août les jours de grande chaleur sont passés et les nuits sont plus fraiches.

Ah oui, pour moi le plus difficile c’est la nuit, la nuit étouffante et humide qui empêche de dormir, dur dur quand on doit aller travailler très tôt le lendemain matin. La privation de sommeil; grande spécialité du guépéou que Soljenitsine décrit en longueurs dans l’archipel du goulag …

Mais bien sûr il y a aussi tellement de bons moments. Toute cette énergie que l’on voit partout, tout ce qui pousse dans le jardin et le transforme en une véritable jungle et puis tous les animaux qui s’en donnent à cœur joie c’est si formidable. Les insectes; les serpents c’est merveilleux de pouvoir les observer. En été la campagne japonaise est si belle. Tout resplendit!!

La solution: il faudrait être en vacances tout l’été !! et ne pas avoir à se lever très tôt le matin pour travailler … pour pleinement profiter de cette saison tout à fait époustouflante.

Le jardin a donné tout l’été. Beaucoup d’aubergines de tomates de poivrons et même des courgettes, que je n’ai jamais réussies. Et puis une quantité faramineuse de citrouilles.

Je remplis des paniers tous les 3 ou 4 jours et fais des méga ratatouilles. Parfois j’emplis un panier vers midi; et je laisse mijoter la ratatouille dehors à l’entrée du bureau pendant je finis mes mails. C’est bien de pouvoir faire plusieurs choses en même temps comma ça.

Lundi matin. 7 heures. Il ne fait pas encore super chaud. Réunion avec Saki et le chien tchatcha. On se prend un café et on discute des choses. Les nouvelles du monde avec la guerre en Ukraine sont particulièrement mauvaises. Tout part en couilles. Pour garder le morale la conversation se rabat sur le champ et les divers travaux que nous devons y faire.

Et oui! je partage mon temps entre le travail dans l’IT; à la maison et le travail au champ. C’est parfois difficile de concilier les deux. Le champ aurait besoin de beaucoup plus d’attention.

ici tout compte fait l’été n’a pas été si caniculaire. On a vu pire. Il y a eu en effet beaucoup de pluie. Ici après une nuit d’orage; je regarde le niveau de la rivière, de mon bureau.

En Juillet j’ai fait la découverte d’un marchand de disques et de cassettes, à une trentaine de kilomètres d’ici. Un endroit et un business improbables mais le business en fait semble bien marcher ! On trouve toujours des surprises…

Avec le camion en quatorze mois j’ai fait dix mille kilomètres.

Minou fait la sieste en mode grand écart; à l’ombre sous une table. Il fait chaud!!!

Très difficile de dormir certaines nuit; avec la chaleur humide. Ici je me réveille vers les deux heures et prends une photo de la maison.

Plus tard j’essaie de retrouver le sommeil et m’installant dans le jardin, dans un hamac. Les étoiles sont magnifiques. La caméra du mobile arrive à prendre ça:

En l’espace d’une petite heure on observe plusieurs poignées d’étoiles filantes !

Août c’est le début de la saison de la pèche au filet pour les ayu. Mon ami Saki fait ça chaque été; et il nous en fait toujours profiter. C’est un vrai régal.

Sur le parking d’un temple aperçu cette voiture avec toutes peluches de Capybara, le plus grand rongeur du monde (non ça n’est pas macron)

Plus tard dans le temple on découvre ces sculptures tout à fait étonnantes !!

Dans la chaleur moite les chats, ici Scotch, se laissent fondre comme un cornet de glace.

Message du temple pendant la semaine du o bon. O bon c’est la fête des morts, au Japon. Mi Août. On dit que les âmes des défunts reviennent aux villages visiter les familles.  »O bon la tiédeur de ceux qui nous ont quittés est encore vive« 

Déjà la lumière d’août en cet fin d’après midi. Je ne me lasse pas de la beauté des lieux.

Cet été et ça a été la clef du succès, je me suis tenu à un excellent rythme. Après le travail à la maison, je commence vers 4 ou 5 heures le matin, je bosse jusqu’à 13 ou 14 heures et après je me fais 10 km sur un rameur (pas sur l’eau; à la maison; zut). Ce rameur me fait le plus grand bien. Après on peut litéralement essorer le T shirt!

Parfois quand il fait beau je monte ensuite sur mon vélo et vais voir le fond de la vallée, pourquoi se priver d’une si belle vue!

Pour les cigales c’est la fin d’un très long voyage. Combien d’années aura celle-ci passées sous terre, avant de venir se perdre dans l’été?

Fin août on récolte les édamamés. Juillet et août ont été très pluvieux, et les édamamés en ont un peu souffert. On récolte ce qui n’a pas été perdu.

Ici se sont les patates douces. Elles ont l’air d’avoir une super pêche !!! On attend fin septembre pour commencer la récolte.

Un méga projet cet été c’était la préparation d’une exposition de mes dessins. L’expose commence cette semaine !!! Comment ça va se passer ? Des gens vont venir ??

L’expo est du 26 août au 3 septembre.

Le 3 septembre, un samedi, je serai à la galerie toute la journée.

Adresse de la galerie:

ギャラリーわびすけ / Galerie « wabisuke »

〒663-8113 兵庫県西宮市甲子園口1丁目4−3

663-8113 Nishinomiya Koushien guchi 1-4-3

アクセス: http://bcbweb.bai.ne.jp/waviske/access.html

Venez le 3 septembre à Nishinomiya!

Avec un voisin du village nous faisons une petite expo dans une galerie à Nishinomiya. J’expose des dessins de ma BD, et mon voisin expose ses aquarelles. Le thème: la vie à la campagne!

L’expo est du 26 août au 3 septembre.

Le 3 septembre, un samedi, je serai à la galerie toute la journée.

Si vous êtes dans le coin venez jeter un coup d’oeil et nous ferons connaissance !!

Adresse de la galerie:

ギャラリーわびすけ / Galerie « wabisuke »

〒663-8113 兵庫県西宮市甲子園口1丁目4−3

663-8113 Nishinomiya Koushien guchi 1-4-3

アクセス: http://bcbweb.bai.ne.jp/waviske/access.html

Photo prise samedi dernier avec le proprio de la galerie. Tous les dessins sont imprimés et prêts à être exposés !!

Allons

L’ancien Premier Ministre S Abe a été assassiné.

Voilà un nouvel événement tragique. Durant la crise du covid j’avais regardé une de ses interventions télévisées. Il était très calme et humble et à chaque question technique d’un journaliste il retournait la question au spécialiste épidémiologiste le prof Omi. J’avais trouvé monsieur Abe tout à fait excellent dans cette intervention. Très professionnel.

Au contraire d’un président français dont j’oublie le nom qui dramatisait la crise sanitaire à fond les manettes et prenait les Français franchement pour de gros bébés.

Quand à la position militariste de monsieur Abé (il y a un meilleur mot pour ça) et sa volonté de changer la constitution Japonaise j’y étais assez opposé avant la crise du covid, mais, depuis, la puissance et l’arrogance de la Chine pop’ est beaucoup plus visible, et le monde a changé: et je pense que le mouvement de l’Histoire lui donne entièrement raison.

Voila un mois que je n’ai rien écrit ici et c’est peut être que je n’avais pas grand chose à dire. On passe beaucoup de temps au travail. On réfléchit et pense sur les études de notre fils qui aura 18 ans cette année et ira l’année prochaine en université. On travaille beaucoup aussi.

Après le travail, on se fait une heure d’exercice.

Avant, j’allais faire une grande balade de deux heures chaque jour et c’était l’occasion de prendre des photos de la vallée et de discuter avec les gars dans leurs champs. Mais j’ai opté pour une activité plus intense, je me suis mis au rameur. J’ai acheté un rameur concept2 si vous connaissez. C’est génial! Mais aussi moins propice à écrire des articles.

Et quand on a du temps on fait du catch up dans le jardin et le champ. Les légumes poussent bien ! Et les mauvaises herbes aussi.

Jusqu’à maintenant il n’a pas encore fait trop chaud.

Un nouveau projet; et je vais commencer à me préparer, c’est une exposition de dessins dans une galerie de Nishinomiya. On fait ça avec un voisin de la vallée qui lui fait des aquarelles. Fin aout.

Une visite inattendue

Hier un petit camion blanc vient s’arrêter devant la maison. Il est 4 heures de l’après midi et nous n’attendons personne.

En descend monsieur Shimizu.

Oh ! il est venu nous voir il y a deux semaines, à l’improviste aussi. Il était venu avec son épouse.

« J’ai entendu parler de vous dans le village et il semble que vous vous intéressiez à notre dialecte local, et je vous apporte quelques documentations à ce sujet ». Nous avait il dit. Comment a t il entendu parler de nous ?? Pour le remercier de sa visite et de ces documents je lui avais offert un exemplaire de ma BD Retour sur terre, en version Japonaise (失われた田舎暮らしを求めて)

Pour cette deuxième visite nous le convions à venir s’asseoir dans le jardin où nous pourrons échanger tranquillement.

Monsieur Shimizu fait très bien pour âge. Il est très alerte, curieux et son esprit est très vif. Il est né nous dit il en 1931, en l’an 6 de l’ère Showa, ce qui lui donne 91 ans.

Il nous montre plusieurs documentations qu’il a éditées sur l’histoire du village et nous raconte des histoires merveilleuses.

  • Une pierre très ancienne sur lesquelles les gens dit on jouaient autrefois.
  • Un rocher énorme qui serait tombé dit on après un tremblement de terre.
  • Et puis ces pierres rondes que j’ai remarquées plusieurs fois en montagne et qui explique t il ont été placées autrefois après une grande bataille au 16è siècle où seraient tombées plusieurs combattants, des samourais! Monsieur Shimizu connait d’ailleurs le nombre exact de ces pierres bien caractéristiques, que l’on peut trouver sur chaque flanc de montagne dans notre vallée.

Ensuite il nous fait parcourir un recueil de notes et d’expressions du patois local. Je note que plusieurs de ces expressions Saki chan mon ami les utilise tout le temps.

Après, il sort de sa sacoche ma BD et nous dit: je l’ai lue trois fois et j’ai quelques questions et remarques. Il a en effet calligraphié ses questions sur un petit bandeau en papier!

Sur la première page, où je dessine à la façon du jeu de l’oie comment je suis allé vivre au Japon, (et comment mon grand père élevait des lapins dans son jardin) il nous raconte comment son père allait chasser des lièvres en montagne. C’était pour permettre aux enfant de prendre des protéine, nous dit-il, c’était peut être pendant ou juste après la guerre …

Il nous dit qu’ils avaient six poules et qu’il chassait les belettes.

Il a beaucoup de remarques comme cela et de souvenirs et tout fait mouche… Ce qui est aussi très amusant c’est qu’il connait de nombreux personnages de la BD; et par exemple la soeur de Saki chan qui y est un personnage principal, a été l’élève à l’école de monsieur Shimizu !

Il a vraiment épluché la BD dans tous les détails et même il nous montre une coquille que nous avons laissée dans le texte japonais, alors que nous avons dû le lire et relire une bonne cinquantaine de fois!

Je suis vraiment très honoré qu’un sacré monsieur comme monsieur Shimizu me lise ainsi trois fois; et très sérieusement.

Il dit son approbation sur la double page où je parle des pauvres cryptomères et nous donne beaucoup de détails sur l’histoire de ces arbres, et puis un autre ancien de la vallée très connu ici; qui avait élu le meilleur élagueur du Japon ! (il est d’ailleurs photographié ici en coupant un arbre, il devait avoir 90 ans aussi…)

Il y a un moment dans la BD où ça diverge vers la fantaisie -les animaux deviennent les personnages principaux- et il dit ah oui ici c’est très drôle !!!

Nous passons un bon moment en compagnie de monsieur Shimizu et il y a une chose que nous retenons: la curiosité intellectuelle, l’amour du savoir et de la connaissance permettent de rester jeune dans la tête.

La prochaine fois que je fais des crêpes j’irai lui en apporter.

Quel plaisir toujours de se faire de nouveaux amis !
Il dit mais alors c’est quoi que tu as mis sur la capsule spatiale ? Ha ? une brouette ?!
Dans la case de ma vie d’employé de bureau à Tokyo il note que lui utilise la souris de l’ordinateur avec la main gauche, et pas la droite comme moi dans le dessin
En référence au fait décrit dans la BD que les femmes et les hommes sont à différentes tables pendant les fêtes, il nous parle de la mixité à l’école; autrefois
Et oui ! Nous nous nous sommes trompé de kanji !

C’était un dimanche …

Un dimanche bien rempli.

A regarder les photos que j’ai prises on peut suivre ce que nous avons fait …

Ecrit un article sur le blog en version japonaise sur mon ami Mariano, qui vit pas trop loin d’ici dans la région de Shimane à la campagne aussi. Mariano est musicien et j’y parle de sa musique merveilleuse.

Aux lecteurs du Japon nous proposons un bundle ‘que font les français dans la campagne japonaise’: une BD Retour Sur Terre en version japonaise (失われた田舎暮らしを求めて) et un CD de Mariano pour 2500 Yens. Adresse du site de Mariano; https://safe-and-sound.jimdosite.com/

Ensuite je pars retrouver Sakichan, il est 7 heures du matin. On prend un café dans son atelier et je plante dans notre champ une cinquantaine de pieds de cacahouètes.

A ce moment il y a … je ne sais pas comment il s’appelle mais c’est un habitant de la vallée .. peut être qu’il s’appelle shu chan; on le voit ici en chaussettes, c’est parce qu’il vient de bosser dans sa rizière… Il me raconte pas mal de trucs sur le fait que 1 faire son riz ne lui revient pas moins cher que s’il devait l’acheter 2 autrefois on semait le riz au moins un mois plus tôt qu’aujourd’hui et 3 que le riz aujourd’hui est bien meilleur qu’autrefois.

Il me demande si on fait du riz en France, et dans mon cerveau, au fond à gauche en prenant l’escalier qui mène aux souterrains je me souviens qu’on produit du riz dans la région de la Camargue ?? Je n’en sais pas plus.

Ensuite je rentre à la maison. et je pars avec ma chère épouse que j’aime tant et nous allons acheter des oeufs bio. C’est à quinze kilomètres au nord, et ces oeufs sont si bons que ça vaut le coup. Au début dans le camion je mets des chansons d’aznavour mais je sens que la patience de mon épouse est limitée et à un moment je switche sur paul simon.

Sur le chemin du retour nous passons par ce petit sanctuaire shinto.

Puis nous allons faire une pause dans un café très sympathique, où ma BD est en vente. J’ai d’ailleurs fait une petite BD sur ce café, pas encore traduit en français, je l’ai faite directement en Japonais ... l’article est ici.

Puis; retour à la maison. Jardinage. Je récolte des chou fleur et les prépare. Bois du thé.

En fin d’après midi pour le diner on se fait griller des choses de la mer: crevettes, poisson et calamar … avec un petit saké fait dans le village … C’est super bon !

Penser à sa maman

Ma maman est partie ça va faire bientôt 5 ans. …

Oui c’est peut être plus dur quand on est parti vivre très loin au Japon … mais c’est pas sûr; et puis qu’est ce que ça veut dire, et ici il y a la nature, qui est universelle qui nous connecte à tout l’univers …

Combien de fois la nature nous accompagne et nous console…

Voila ce qui est arrivé la semaine dernière …. https://wakametamago.wordpress.com/2022/06/07/maman/

La chanson de Paul Simon :

https://www.youtube.com/watch?v=ABXtWqmArUU

Préparation des pousses de bambou, en BD

C’est la saison des pousses de bambou.

Un vrai régal. J’en avais parlé dans un article, avec photos il y a plusieurs années.

On va en chercher en montagne mais en général les sangliers sont passés avant nous. La nature les avantage car ils peuvent les sentir alors que les pousses de bambous sont encore dans la terre…

On n’est pas pas les seuls à apprécier ce cadeau de la montagne!

Cette fois ci j’en parle en BD…

Vous pouvez consulter la version originale, en Japonais, ici.

Voyez comment le sanglier fait cuire le riz, comme autrefois, dans un kamado !!

Ah voila mon ami Saki chan …

Que penser de tout cela.

Dites moi, comment voyez vous les choses et que pensez vous de tout cela ?

Poutine a décidé d’attaquer l’Ukraine et de renverser son gouvernement.

Poutine voyait la possibilité que l’Ukraine rejoigne un jour l’OTAN comme une formidable menace.

L’Ukraine devenant éventuellement une démocratie épanouie avec une bonne croissance économique (style Pologne) était une autre menace au pouvoir de Poutine… peut être bien plus dangereuse.

Poutine une sorte d’homme providentiel il y a 20 ans qui a sorti la Russie du chaos. Vingt ans plus tard devenu un despote.

Sur le papier et dans un monde idéal l’Europe aurait su tendre la main à la Russie après la chute de l’URSS et aurait su la guider vers une grande alliance Européenne qui aurait alors pu jouer à égal avec les US et la Chine: économie, démographie et énergie étant toutes réunies!

Voila l’opportunité historique qui a été manquée et on se retrouve brutalement à la case départ. Sans doute l’échec de l’Europe et aussi à cause des mécanismes de l’OTAN, les US utilisant l’OTAN pour garder l’Europe divisée. Les US qui même après la chute de l’URSS ont continué à travailler sur l’encerclement de la Russie: Iraq, Afghanistan, Syrie et expansion de l’OTAN …

L’aide militaire accordée aux Ukrainiens par les pays européens (et pas l’Europe), la Turquie, les US est assez formidable et moralement justifiée mais correspond également à jeter de l’huile sur le feu d’un conflit qui pourrait s’étendre dans la durée. Les Ukrainiens deviennent presque instrumentalisés: armés par l’ouest avec des missiles anti char et anti pas char très efficaces (un peu comme les moudjaidins en Afghanistan) ils vont contribuer, à leur risque et péril, à l’affaiblissement de l’armée Russe. Un missile coute 100,000 euros et va détruire un hélicoptère de combat qui en coûte 20 millions: la capacité militaire Russe risque d’être saignée à blanc, ce qui est une bonne chose pour le monde diraient certains.

Par contre ces livraisons d’armes vont faire durer le conflit et allonger la liste des victimes. Ces livraisons d’armes font également augmenter l’intensité et la violence du conflit (les Russes au début de l’invasion on évité de bombarder les cibles civiles).

Sur les écrans TV c’est « bien » de supporter les Ukrainiens en leur livrant des armes de dernier cri mais en même temps les victimes civiles paient un prix. Il y a t il une meilleur chose à faire ? Je ne sais pas.

Je me dis qu’il serait plus safe au moins de, plutôt que de « donner » des armes, de les « vendre » à l’Ukraine. C’est peut être ce que fait la Turquie avec ses drones. Histoire de préserver une distance de sécurité car qui sait combien de temps cela va durer et jusqu’où cela va aller.

Pour éviter un combat à la mort il faut garder une sortie à son adversaire. Que va faire Poutine si il est aculé et in a corner ? Faut pas oublier qu’il a un arsenal nucléaire. Même si les bombes nucléaires russes sont mal entretenues il suffit qu’une seule pète et atteigne son but pour que tout parte en vrille et que plus personne ne s’inquiète du réchauffement climatique.

Les gouvernements occidentaux soucieux des opinions publiques elles mêmes chauffées à blanc par des médias sans profondeur de vue ont ils la capacité à vraiment peser le pour et le contre de tout cela? Par exemple en France, 95 pour cents des neurones de Macron sont focalisés sur sa réélection.

Ce conflit en Europe va changer la donne radicalement. Les gouvernements vont augmenter leurs dépenses militaires, et sachant qu’ils sont incapables de prendre des décisions impopulaires vont devoir s’endetter plus encore. L’inflation …. Cela va accélérer le déclin économique de plusieurs pays.

Il y a aussi les images qui viennent d’Ukraine: les chars russes embourbés et abandonnés … cette armée russe tout juste sortie de la moitié du 20è siècle, et des ‘gamins’ Ukrainiens qui les spottent avec des drones et vont les faire sauter avec des missiles, comme dans un jeu vidéo.

Tous ces efforts et ces moyens inefficaces, ces milliers de camions russes … tout ça n’a pas encore été remplacé par des drones, des attaques informatiques ? On est projetés dans le passé.

Les images des combattants ukrainiens portent tant de messages. des messages sur l’union, la volonté, la défense du pays, le sacrifice, la testostérone! Cela va avoir un effet puissant et profond sur les psychologies, ramollies par des décennies de communication bisounours.

La grosse question c’est que ce va faire la Chine. La Chine sait observer et prendre le temps. La Chine peut arrêter ou faire baisser d’intensité le conflit mais également lui apporter une dimension mondiale.

Arnold Schwarzenegger a adressé sur le net un beau discours à l’attention des Russes. Très bon discours. Quel personnage cet Arnold et son destin et son succès sont à l’image de l’American Dream. Vraiment formidable. Allez voir son discours. Youtube malheureusement m’a également servi une vidée de BHL qui serait allé en Ukraine; entre BHL et Arnold, le choix est facile.

Sinon, avant la 3è Guerre Mondiale, vous avez encore le temps de me commander ma Bande Dessinée Retour Sur Terre. Il me reste un petit stock de 30 exemplaire et les services postaux fonctionnent encore entre le Japon et l’Europe. Dépêchez vous !

Noter les détails du caleçon de Vladimir

La sagesse de Minou

Je continue mes petites histoires sur une page. Ca fait la quatrième. Je les poste sur mon compte instagram, sur mon blog en Japonais et sur ce blog… Ca reprend les mêmes lieux et les mêmes personnages que dans ma BD Retour Sur Terre mais en petites histoires qui tiennent en 8 cases.

Je continuerai tant que j’aurai des idées. Et j’ai trois autres petites histoires dans le pipeline.

Voilà quelque chose que l’on peut faire en temps de paix … Quel luxe donc.

Et oui. Connaissez vous les balais traditionnels Japonais ?

Il y a encore des artisans qui font des balais. Nous avons deux de ces balais à la maison. Et la semaine dernière avec ma femme nous nous sommes fait la réflexion que, faire le ménage avec ces balais, est beaucoup plus agréable qu’avec un aspirateur.

Dans le temps nous avions acheté un aspi Dyson et mon dieu pourquoi avons nous fait ça … Ca coûte une véritable fortune et franchement …. il est bien plus agréable et efficace d’utiliser simplement un balai et c’est ce que Minou notre chat veut nous démontrer ici ….

Ci dessous une vidéo qui présente un artisan qui fait des balais; dans la région de Tochigi.

La Pizzeria du village et des pommes de terre

Si on m’avait dit un jour, que la Russie attaquerait l’Ukraine et y enverrait son armée et se mettrait à y bombarder les villes je ne l’aurais, franchement, pas cru. Voila un événement terrifiant!

Bon, si on m’avait dit dans les années 90 qu’un jour la France enverrait des soldats en Afghanistan je ne l’aurais pas cru non plus.

Difficile d’imaginer les conséquences de ce qui se passe en Ukraine.

Je pense à tout cela ce samedi matin mais je n’arrête pas de penser à ce qui se passe la bas depuis que tout a commencé la semaine dernière. Beaucoup de tristesse pour les Ukrainiens et les Russes.

Aujourd’hui on sentait l’arrivée du printemps et j’en ai profité pour planter des pommes de terre. Quel bonheur de pouvoir travailler dans un champ, toucher la terre. Et vivre en paix.

Comme je l’écrivais plus tôt; je me lance dans un nouveau projet de bande dessinée, des petites histoires sur une page, qui se déroulent dans le village. Je me dit que cela peut peut être « aboutir » à quelque chose.

Ici dans cet épisode que j’ai fini juste avant d’aller planter les patates je raconte comment les animaux du village, vont s’acheter des pizzas. Qui n’aime pas les pizzas. Surtout qu’il y a une pizzeria dans le village!

Ah zut ! pas encore traduit en Français! (je fais ces histoires courtes directement en Japonais)…

J’ai imprimé cette petit histoire et l’ai apportée à monsieur K qui tient la pizzeria.

Il était juste en train de faire un feu pour commencer à chauffer le four à pizza.

On discute de la situation en Europe et on se dit: ben merde si plutôt que de dépenser des milliards pour distribuer des missiles anti char aux ukrainiens, si, à chaque soldat russe on offrait 10 000 dollars et un aller simple pour les US ? Problème résolu ! N’importe quel job aux US est beaucoup mieux que ce que leur offre l’armée russkof, c’est sûr !