Catégorie: gros délire

Se retirer la m… de la tête

Et oui ça, la merdouille ne manque pas !

TV, news, réseaux sociaux, publicités; médias, youtube, politiques … et le risque c’est que toute cette merdouille s’accumule dans la tête et nous entartre les neurones …

Pour garder tête claire et préserver sa santé mentale il est nécessaire de, régulièrement, faire le ménage et se débarrasser….

Voici mon deuxième dessin; style ukiyoé.

Je me suis bien amusé à le dessiner mais peut être que je vais essayer de le réorganiser un peu …

Suivant le conseil de Pierre, j’ai ajouté une texture pour imiter la texture du papier. Qu’en pensez vous ?

Texte japonais (dans la bulle en haut à droite)

頭の中は ゴミ何よくたまるので そのゴミを押し出そう

Comme la merdasse a tendance à s’accumuler dans ma tête (ou nos têtes) débarrassons nous en!

Dans les détails (the devil is in the details, comme on dit) kicecodi (lecteur ou lectrice) a bien reconnu l’actuel président français… peut-être que je lui ai donné un trop grand nez … faudrait-il que je le rabote ?

Mais les politiques japonais ne sont pas en reste même si c’est presque illisible à cette échelle… le texte lu par un journaliste à la TV étant emprunté d’un discours récent du premier ministre japonais actuel. une vraie soupe où dans la même phrase on parle défense et réchauffement climatique ….

En fait pour revenir au propos, il est bon de se focaliser sur ce que l’on peut influencer ou contrôler (même partiellement) soi-même. Et il est bon aussi même si l’on se garde informé de ce qui se passe de justement faire le ménage dans sa tête …. et de ne pas s’encombrer de toutes ces infos extérieures, non seulement elles prennent de la place mais aussi elles peuvent perturber nos émotions et par les temps qui courrent, à moins de vivre en Argentine, être super anxiogènes.

Restons zen et gardons la sérénité….

Réussir son gloubi-boulga

Que faire un dimanche après midi, après avoir fini de poser une nouvelle clôture et de passer le motoculteur pour les oignons.

On a envie alors de passer quelques heures tranquillement dehors dans le jardin, et pourquoi pas faire un bon gloubi-boulga.

(ce sera ma dutch oven therapy)

J’ai bien relu quand même la recette du dinosaure Casimir; … Casimir faisait son gloubi boulga en mélangeant bananes; chocolat, saucisses et moutarde… Je remplace simplement les bananes et le choco par des patates douces des champipi et des patates taro. Un peu de sauce de soja et un peu de sucre, c’est la version japonaise du gloubi boulga.

En tout cas je passe un bon moment.

Ce satané réchauffement climatique nous offre de magnifiques journées même fin octobre. Les nuits sont fraiches mais en cette fin d’après midi on se croirait comme au printemps!

Mon épouse est la première à gouter au gloubi boulga et à ma grande surprise, elle en reprend. Elle dit quel goût incroyable, on ne sait pas si c’est bon mais ça se mange.

Objectif atteint. Voila un gloubi boulga bien réussi!!

Il faut partager les bonnes choses avec les amis et j’en apporte à ma voisine madame T et à Saki chan

Vidéo: La réunion du lundi — numéro 3

Chaque lundi matin je vais retrouver Sakichan dans son atelier. J’apporte du café et on discute une petite heure. Souvent de 7 à 8 heures. Après, chacun va à son travail.

Cette fois-ci on parle de choses diverses. On aborde différents sujets. Mais comme fil conducteur; il y a deux questions de ma tante Françoise, en France:

-Qu’est-ce-qui est important pour l’éducation des enfants ?

-Quelle image Saki chan avait-il des étrangers et des Français, avant mon arrivée au village …

Mais comme vous pourrez le constater il nous est difficile de rester trop sérieux, et nous passons vraiment un très bon moment!!

PENSEZ A ACTIVER LES SOUS TITRES

Sinon je garde une liste de questions, que vous pouvez poser à Sakichan -ou même à moi d’ailleurs, pour les prochains épisodes:

Je mets la liste à jour à mesure que vous envoyez des questions !!

Une question de Cyril:Yoroshikuonegaishimasu à Saki-chan. Est-ce que Saki-Chan utilise un haramaki? Si oui est-ce qu’il y met des choses (portefeuille, briquet)? Est-ce qu’il utilise des « bottes » en tissu avec semelle en caoutchouc et gros doigt de pied séparé?

Une question de Brigitte: l’école c’était comment dans la vallée autrefois ?

Une Question de Pierre : Qu’est-ce qui a poussé Saki-chan a devenir charpentier? Comment s’est passé son apprentissage du métier?

Une Question de Pierre P: Bonjour wakame, Bonjour Saki-chan,
Autrefois mon grand-père allait, à l’automne, ramasser les feuilles des fayards, pour constituer sa paillasse, son matelas.
Il remplissait un grand sac de en toile, il pouvait y dormir ! sur ce matelas de feuilles, pendant tout l’hiver !
Quelles sont les pratiques surprenantes dans la vallée et au village, du quotidien et qui n’existe plus ? et dont se rappelle Saki-chan.

Une Question de Janusdot: Bonjour.
J’aimerais savoir ce qui a le plus marqué Saki-chan durant sa jeunesse.
Ce qu’il a retenu de son passage à l’école autrefois dans on village.
Quel est le « déclic » ou forme d’idée en pensées qui lui a fait choisir de se tourner vers le métier de charpentier.
Bonne continuation pour vos échanges en dialogue.
Merci d’avance pour les réponses.

Posez vos questions

Auto dérision: La dernière Porsche ?

Vidéo: présentation de la BD Retour Sur Terre

J’ai fait une ptite vidéo pour présenter ma bande dessinée Retour Sur Terre.

Je raconte en 68 pages comment nous nous sommes installés à la campagne au Japon, dans un petit village et tout ce que nous avons appris.

Ca c’est disons la première partie qui est donc dans le genre de roman graphique. Vous retrouverez plusieurs épisodes et personnages que j’ai évoqués dans ce blog.

La seconde partie du récit est beaucoup plus fantaisiste, fantastique !!! peu  »folle ». Car, pourquoi se contenter de la réalité ? Mais je vais garder cette partie fantastique secrète !!!

Donc comment se procurer la BD ?

Il y a toujours deux options possibles

  • paiement sur paypal
  • ou alors un troc contre du fromage

lien ici

La saison des promesses

C’est sans aucun doute pareil en France.

Le riz a été récolté.

On pense déjà aux prochaines échéances.

Déjà on prépare les champs et les esprits.

On sort alors les grosses machines.

De grosses bennes montées sur chenilles. Spécialement conçues pour pouvoir aller partout.

On charge ces grosses bennes soit de fumier de vache, soit de promesses électorales, que l’on s’en va épandre un peu partout.

Et ça marche !!!  »doubler le salaire des machins »  »augmenter le nombre de trucs »  »réduire les taxes sur le bidule »  »re schtroumpfer le trucmuche pour mieux refourbir les affaires »

Donner en abondance un peu au hasard c’est une chose, mais pour ces promesses électorales on peut avoir une stratégie plus ciblée et les placer directement dans des pièges comme dans la photo ci dessous.

Et c’est merveilleux; ça marche à tous les coups. Et après on après peut faire de délicieuses charcuteries …  »la cervelle en gelée de Manu »  »les boudins de Marine »  »la petite andouillette de Xavier’ »la merguez de Jean Luc »

L’aspect logistique de la chose

Ecrire des histoires et en faire des bande dessinées c’est une chose.

Les  »vendre » en est une autre.

Et puis il y a le côté logistique, c’est à dire la préparation de toutes les commandes.

Recevoir une commande pour la BD c ‘est bien sûr absolument génial.

Dans la vidéo youtube ici je vous dévoile la préparation d’une commande dans mes petits headquarters intergalactiques installés dans l’ancienne bicoque de madame M.

Et comme vous pourrez le constater j’y prends beaucoup de plaisir.

L’idée c’est bien entendu que ce soit un vrai plaisir pour le lecteur ou la lectrice. D’où les petites  »surprises ». Car je veux que vous soyez content(e)s. Comme ça tout le monde l’est!

Révélations sur l’accident du sous marin américain

Les médias vous mentent. Mais je vous révèle la vérité.

Vous avez tous vu la news du sous marin nucléaire américain l’USS Connecticut qui en plongée quelque part dans la Mer de Chine méridionale a percuté un objet inconnu. Onze matelots auraient été blessés dans la collision. On se pose la question des dégâts matériels subis par le sous marin.

Mais quel était cet objet que le sous marin a percuté? Et qui a failli couler l’USS Connecticut??

Selon la presse cet objet n’a pas été identifié et des recherches sont en cours …

Mais ici je vous révèle la vérité. C’est une information exclusive, pour ne pas dire TOP SECRET.

Sur la BBC https://www.bbc.com/news/world-us-canada-58838332

Qu’est ce que le sous marin américain a percuté ?

Il s’agit d’un énorme bloc de fromage, du Salers en l’occurrence, qu’une lectrice a envoyé de France.

Le Salers était en route, vers notre petit village au Japon, en échange d’un exemplaire de ma bande dessinée Retour sur Terre.

D’autres questions restent cependant :

  • Comment le bloc de fromage a été posté vers le Japon via la voie sous marine ? Peut être aurais je dû spécifier dans l’article du blog de choisir l’option ‘Envoi par Avion’.
  • Est il passé par le canal de Suez ?
  • Les sonars des sous marins américains sont donc incapables de détecter du fromage ? Voila qui va bien faire rigoler les Chinois ! Car les leurs détectent même du tofu!!