Tagué: manga

BD Retour Sur Terre: La version Japonaise est disponible !!!

日本語HPは→こちら

La version Japonaise de ma bande dessinée Retour Sur Terre est disponible!

Vous pouvez la commander ici

Pour la version japonaise après moultes discussions en famille et un long conciliabule avec les chats nous avons choisi un titre différent: 失われた田舎暮らしを求めて, ce qui signifie « à la recherche de la vie à la campagne perdue » Voila une bande dessinée qu’elle est proustienne !!!

Nous ne pouvons que recommander chaudement cette BD à tous les apprenants Japonais, car une partie des dialogues (en fait tous les dialogues de Sakichan) sont dans le dialecte de la région de Himeji où nous vivons: le banshuu ben 播州弁, voila qui sera bien utile ! (vraiment ?)

La traduction en Japonais nous a pris deux bons mois. Ca a été l’occasion de faire quelques ajustements et améliorer quelques points, comme, pour la page 1; l’ajout d’un dégradé style Hokusai sur le mont Fuji ….

Visite chez le président (et les samourais)

Lundi soir, 17:30, je débarque à l’improviste chez mon ami S. J’apporte un maxi pack de 24 canettes de bière.

– Pourquoi tu amènes toute cette bière ?

– Tu sais, quand on rend visite à un président ou à un roi, on apporte toujours un présent.

– Ah Ah (jeu de mots avec le terme 大統領 président, ou le premier caractère signifie grand.) moi je suis un petit 統領 !

– En l’occurrence, je rends visite au roi de la montagne !

(silence et première bière).

On parle de plein de petites choses. Ça faisait longtemps, trois semaines, qu’on s’était pas vus.

Je me souviens que S. avait expliqué que son ancêtre était venu de Okayama (100 km d’ici) et s’était installé dans le village pour être garde frontière. Il y a 200 ans de ça.

– Dis, devant ta maison, du cote de la route il y a une pierre qui marque une ancienne frontière. C’est donc ici que travaillait ton ancêtre ?

– Eh oui !

S’ensuit une conversation ou j’essaye de comprendre la frontière entre quoi et quoi … je comprends pas très bien. L’alcool n’aide pas. Mais en tout cas l’ancêtre vérifiait bien qui tentait d’entrer dans le territoire et s’il y avait tous les ausweis nécessaires pour laisser passer les visiteurs. C’était le Japon d’avant Schengen en quelque sorte…

– S. tu sais, le grand père de mon père portait encore le sabre !

– T’as pas des photos de ça ?

– Ah ben non ah ah ! D’ailleurs je crois qu’on avait encore son sabre. Je ne sais plus où il est. Quand j’étais petit, je me souviens que je jouais souvent avec sa lance.

Ce qui est intéressant de noter, c’est que le nom de famille de S., qui est très peu répandu est le même que le guerrier Miyamoto Musashi, célébrissime guerrier du 17e siècle, qui a inspiré moult romans, films, dessin animés ou bande dessinées.

Si vous êtes dans le manga, vous avez sans doute lu la série Vagabond, qui est Musashi: