Catégorie: journal

L’entrée de la vache

A droite de la porte de notre maison, une ancienne ouverture, à peine obstruée par une vilaine planche de contreplaqué.

C’était, autrefois, la porte d’entrée pour la vache. Les paysans avaient à l’époque une vache pour le travail des champs. Il y avait une pièce pour la vache, située à proximité du doma, l’entrée traditionnelle.

On m’a expliqué que l’on réservait à la vache le meilleur emplacement dans la maison, sage précaution, sachant que la vache était un bien précieux dont dépendait les récoltes.

Cette année nous faisons quelques travaux. Nous avons fait changer les gouttières qui étaient vraiment en fin de vie. Et vous faisons refaire l’entrée de la maison. Certaines parties du mur en terre battue (tsuchikabé 土壁ou arakabé 荒壁) s’émiettaient et il fallait rafraîchir un peu tout cela.

Quand les travaux seront finis l’entrée de la vache ne sera plus visible, il fallait bien écrire un article à ce sujet, donc.

image_34861667765_o

A droite de la porte d’entrée, l’ancienne porte réservée à la vache de la famille. Les planches de travers seront le support pour poser l’enduit shikkui 漆喰

 

image_34698236102_o

Photo du jour

J’aime beaucoup la silhouette de cette ancienne ferme dans le village. Elle n’est plus habitée que par une dame très âgée crois-je comprendre …. je ne suis pas certain a 100%. Dans tous les cas la plus jolie ferme du village.

Il est 6:20 du mat quand je prends la photo avec mon petit ipod, et un gars cache dans les feuilles des légumes de son jardin m’interpelle, alors tu as pris une bonne photo ? いいもの撮れましたか。

 

 

image_34003584363_o

Dernière brouettée de béton

Continuation de la barrière contre les chevreuils. Dernière brouettée de béton pour faire le dernier socle.

J’utilise toujours mon pneu découpé, quelle trouvaille, c’est formidable je suis tellement fier de moi. Voila un truc qui a marché du tonnerre. C’est un excellent moule pour le béton: flexible il s’adapte au terrain.

image_34601957866_o

J’ai un peu suivi les élections présidentielles en France, Macron je ne sais pas trop quoi en penser. Ce qui est certain par contre c’est que dans le jardin l’amandier va donner au moins trois amandes cette année. Le noisetier fait un bon départ faut voir s’il va prendre ici dans cette région, ce serait formidable. Celui planté dans la montagne en face aussi fait un bon départ. Et le noyer a une croissance tout simplement phénoménale. Tout espoir est donc permis. Et puis dans le petit potager les salades poussent bien et notre récolte journalière de pois agrémente les repas.

image_33784384774_o

Macron pour y revenir je ne sais trop quoi en penser et de toute façon tout cela est en dehors de ma zone d’influence. Il faut se focaliser sur ce que l’on peut influencer directement sinon on finit comme les hippopotames qui agitent leurs petites queues dans l’eau pour disperser leur caca. Moi ma zone d’influence c’est la maison et le jardin autour, et notre petit bout de montagne.

Pour marquer le coup, quand même, ce moment historique avec un nouveau président, et si jeune, je mets dans le béton trois petites pierres trouvées à mes pieds dans la rivière, une pierre bleue une pierre blanche une pierre rouge, ça fait bleu blanc rouge, comme le drapeau.

image_34601959486_oimage_34627511815_o

Sardines au gingembre

Une fois n’est pas coutume voici une recette de cuisine … Une recette simple, les sardines au gingembre :

  • Dans une casserole couvrir les sardines d’eau
  • du gingembre finement coupé
  • ajouter des uméboshi
  • du sucre
  • sauce de soja
  • du mirin (vinaigre de riz)
  • un peu de saké.

Pour les quantités il faut comme me l’explique ma femme faire 適当 c’est à dire en mettre comme il faut.

image_34481060352_oimage_34512355541_o

Pour la barrière

Je continue à préparer du bois pour la barrière qui doit fermer le côté de notre jardin qui fait face à la rivière. C’est de la rivière que provient le flux nocturne constant de migrants de la Méditerranée chevreuils qui viennent dévaliser notre jardin et mangent nos paquerettes.

Cette fois-ci je découpe à la tronçonneuse un tronc d’arbre de 4 mètres, dans sa longueur.

image_34159018150_o

Le tronc d’arbre est joli, avec sa séparation en Y, en deux branches. Cela donne un certain style.

image_34159015700_o

L’extérieur du bois est commun. Avec un couteau j’ai épluché l’écorce pour virer les insectes et éviter des cailloux et la terre qui abîmeraient la chaîne de la tronçonneuse.

Quand on découpe le bois dans sa longueur on découvre toute sa beauté. C’est une beauté intérieure, comme pour les gens. Ou un livre qui s’ouvre.

Surtout les deux premiers jours, lorsque le bois est encore humide, il a de belles couleurs, les belles couleurs rouges au cœur qui sont typiques du cryptomère.

image_33734188363_o

On dirait que c’est de la viande, une viande rouge ou bien un beau jambon d’Espagne, la où les cochons se nourrissent de glands sous l’ombre des chênes.

 

image_34414565981_o

 

image_33702164704_o

image_33702132114_o

Le rabot révèle toute la beauté de la noble matière.

 

image_33734186033_oimage_34503303516_oimage_34503315396_oimage_34544905025_o

 

Qui veut un petit chaton ?

Sûr qu’on a un peu merdé. Il y a quelques mois nous recueillions Scotch un petit chaton.

Nous sommes allés voir le vétérinaire qui nous a dit qu’il était encore trop tôt pour déterminer le sexe de Scotch et qu’il fallait attendre avant toute stérilisation.

On a dû alors se convaincre que c’était un mâle … Et puis quelques semaines plus tard on a ensuite vu le ventre de Scotch gonfler…

Voila encore la puissance de la nature qui se manifeste devant nous…

Scotch a donné naissance à 6 adorables petits chatons.

Si mignons soient-ils, nous ne saurons tous les garder.

Si vous habitez dans la région du Kansai et si vous souhaitez prendre un ou des chaton(s) faites-moi signe!

scotch chatons _34201634461_o

scotch chatons DSC_2725scotch chatons DSC_2709scotch chatons DSC_2687

Le village ce matin

Promenade dans le village ce matin. Vers cinkousizeures.

image_33506525254_o

Un petit sanctuaire shinto.

image_33506526564_o

 

image_33537650473_o

 

image_33537656353_o

 

Dans le sanctuaire, un ancien dojo pour jouer au sumo.

image_33964322750_o

Devant la salle communale des posters sont affichés … Les sujets sont variés.

Expo sur les malades de la lèpre au Japon qui a partir de 1931 étaient confinés de force dans des établissements spéciaux où stérilisation et avortements étaient couramment pratiqués. Un des épisodes sombres du japon moderne.

image_33506542434_o

Une expo sur les kamikazes (les jeunes qui sont partis dans le ciel du sud). Et des conférences par des survivants des bombardements américains sur la ville de Himeji. Il est intéressant de noter que le sujet des bombardements américains sur les populations civiles de la plupart des villes japonaises soit abordé dans le cadre d’une exposition sur les kamikazes. On peut y voir une façon de noyer le poisson et d’éviter les vraies questions que l’on devrait évoquer lorsque l’on parle du sujet des kamikazes. Ceci-dit les bombardements US sur les populations civiles JP devraient être considérés comme des crimes contre l’humanité.

image_34307396196_o

On souflle un peu avec une expo sur Utrillo

image_33506546074_o

 

Quelqu’un a amené son bateau dans son jardin.

 

image_33506553854_oimage_33537671593_o

Un autre poster.

image_34190189782_o

J’aime bien cette photo. On voit bien comment la vie a changé en un siècle et comment les maisons ont évolué.

image_34190209132_oimage_34307375256_o

Cette vieille ferme, je ne sais pas trop de quoi il s’agit mais il semble que quelqu’un tente de la garder debout avec des bâches en plastique et un bout d ‘échafaudage. C’est un peu foufou.

 

image_34307384926_o

C’est dingo non ?

image_34348281975_o

Les nouvelles feuille de thé.

image_34348283955_o

Un excellent mélange

Minou et son petit cadeau

Le soir, vers 21:30, au moment ou nous nous plongeons dans la lecture des manuscrits de Nag Hammadi, Minou rentre par sa petite porte spéciale et apporte une souris. Elle vient la déposer dans un espace de 10 cm, entre le vieux buffet et le mur de la cuisine. Elle regarde ma femme.

En effet ça a tout l air d’un cadeau que Minou nous fait.

minou souris 1314

 

 

 

 

 

Des bébêtes chaque jour (âmes sensibles s’abstenir)

Depuis l’arrivée du printemps.

Cela s’est accentué cette semaine.

Les chats nous amènent des bébêtes tous les jours.

Ce matin même nous trouvons dans la cuisine la moitié d’un petit rongeur. Je pense que c’est Scotch qui l’a ramené.

image_33790972151_o

Mercredi soir on trouvait Minou avec une grosse souris dans la gueule. Scotch et Minou se la disputaient.

Jeudi, Scotch jouait avec une toute petite souris, type hatsukanezumi, la souris de vingt jours (二十日鼠), elle était encore vivante, et nous avons eu du mal à l’attraper …. petite boule noire qui courrait d’un coin l’autre de la maison en essayant d’échapper à Scotch … on a pu la saisir pour aller la relâcher dehors.

Sans compter une petite souris que j’ai vu dans le jardin, dans la gueule de scotch .., vendredi.

Hier soir le comportement de scotch nous a mené vers une autre souris; morte, entre deux meubles. Et juste avant, scotch était rentré à la maison un énorme papillon de nuit (ga, が、蛾)dans sa gueule.

Ca fait une bébête par jour … dans ces moments là on n’a pas le temps de prendre des photos … faut agir vite … Je crains de saisir tout cela avec les mains … je mets les gros gants de cuir pour le poêle à bois, bien pratique …

Sans doute le gros inconvénient à avoir des chats … et maintenant avec Scotch la quantité de proies ramenées à la maison est double …

Ceci dit il faut aller au de la de nos peurs et de nos phobies … Les chats amènent ce qu’ils trouvent. Nous avons la chance de vivre dans un endroit où la nature a été en partie préservée. Et donc il y a des insectes des grenouilles et plein de petits animaux à portée de griffe.