Tagué: vivre autrement

Les formidables possibilités de l’échange

Pour ma bande dessinée retour sur terre, la version en Français il y a l’option d’un échange « BD contre fromage ». J’envoie une BD et vous m’envoyez du fromage. Grâce à vous nous avons ainsi reçu beaucoup de fromage et cela a fait notre régal!

Nous avons ainsi découvert le fromage de Gelbique !

Mais au cas par cas nous avons fait d’autres échanges.

« BD contre CD »; « BD contre book » Comme pour le fromage cela permet de découvrir de nouvelles choses …

Ici des CD de Bruno Letort, de Mariano et un très joli livre sur l’île d’Ouessant par Elisabeth Coutrot.

Que de belles découvertes, et aussi, rencontres.


Pour la version en Japonais de la BD et sa « distribution » sur le Japon,, il y a également l’option de faire un échange: contre une bouteille de saké (seule condition: que ce soit un saké produit localement et pas celui d’une grande marque) ou alors une boite de gâteaux de la région du lecteur.


Hier samedi, j’ai parcouru la vallée de long en long (il y a pas de large, la vallée est étroite) pour déposer des copies de la BD dans des « points de vente ». Le camping restaurant de la vallée, la pizzeria de monsieur K (son blog est ici), le bureau des eaux et forêts…

Avec monsieur K, nous avons fait un autre échange: BD contre pizza!


Je sens vraiment que ces échanges, ce troc, en plus de permettre de faire des rencontres, ont quelque chose de libérateur: on ne se cache pas derrière l’argent, et un vrai sentiment de joie.

Et il y a aussi comme une nuance de contestation, car ces échanges, ces trocs; échappent au fisc et à la taxation.

Les Etats moustiques (*) ne peuvent pas venir y planter leur trompe pour sucer notre sang…. avec la TVA (en France 20 pour cents; au Japon 10 pour cents: imaginez que l’on pompe 20 pour cents de votre sang à chacun de vos mouvements).

Et oui l’Etat trompe (de moustique) énormément….

Vidéo: Auto interview

Comme, pour ma bande dessinée Retour Sur terre; je m’auto-publie, je peux aussi m’auto-interviewer !

Pendant presque 10 ans avec ce blog je ne me suis jamais vraiment montré.

Mais la Bande Dessinée faite et « sortie », je souhaite vraiment faire connaitre la BD et partager ma vision sur la nature avec le plus grand nombre: je n’ai pas le choix, je sors du bois!

(Cette expression fait référence au loup qui sortait du bois pour attaquer les bêtes des villages et qui donc apparaissait au grand jour quand il ne trouvait plus à manger dans la forêt.)