Cérémonie de fin d’études à l’école primaire

 

Je vis au Japon depuis plus de quinze ans et je continue à être étonné, surpris par ce que je vois.

Aujourd’hui c’était la cérémonie de fin d’études de notre fils de douze ans à l’école primaire du village.

Voici comment cela s’est passé.

Nous sommes avec les autres parents d’élèves dans le gymnase de l’école. Le drapeau japonais et le drapeau de la ville de Himeji.

Sur l’estrade un superbe bureau en bois orné du logo de l’école. Un grand bouquet de fleurs.

Sur le côté gauche du gymnase les enseignants sont réunis. Les parents sont assis dans les rangées au fond. Le premier rang; les sept élèves de sixième année à qui la cérémonie est dédiée. Derrière eux les quarante autres élèves. Sur le côté droit sont assis une trentaine de notables du village.

Tout le monde se lève. Salut au drapeau et chant de l’hymne national.

Le Directeur monte sur l’estrade et commence un long discours. Le discours est très bien ficelé. Il cite un poème de Goethe. HeidenRöslein. Il en chante une strophe.

Puis il appelle les élèves de sixième année un à un; qui monte à l’estrade et à lui il remet un très joli diplôme. Chaque diplôme est numéroté. Notre fils est le 1694è élève sorti de cette école primaire.

Chaque enfant retourne à sa place.

Le délégué de la ville de Himeji lit un discours.

Puis chaque notable, appelé, se lève et adresse un message de facilitation et d’encouragement aux enfants. Les notables: le directeur de la banque agricole du village; le directeur de la Poste, les représentants des divers hameaux de la vallée; l’association des femmes, le policier de fonction, les associations de troisième âge, l’association des agriculteurs, le Directeur du collège etc …

Ensuite les enfants de l’école jusqu’à la 5è année s’adressent un à un aux élèves de 6è année.

Puis tous les enfants entament une chanson. Certains enfants pleurent. Des mamans pleurent. Des papas aussi.

Clôture de la cérémonie, tous les enfants s’équipent d’instruments de musique et jouent ce n’est qu’un au revoir pour les enfants de 6è année qui un à un quittent le gymnase. Ils retournent à leur salle de classe où ils retrouvent leur maîtresse.

La, la maitresse lit une lettre à chaque élève de qui elle doit se séparer. C’est un nouvel instant d’émotion.

Les enfants ensuite reçoivent quelques souvenirs, un bouquet de fleur, un livre retraçant tous les moments clef de cette dernière année, deux beaux portemines offerts par la banque du village et gravés du nom de l’enfant.

Les enfants emportent aussi la liste imprimée de tous les livres qu’ils ont empruntés dans la bibliothèque de l’école pendant les 6 années.

Ainsi qu’un registre de santé qui indique leur croissance.

A noter que la longueur du ruban rouge qui lie la liste des livres de la bibliothèque correspond aux centimètres que chaque enfant a gagnés pendant sa scolarité dans l’école.

Les enfants quittent l’école. Lâché de ballons.

Tous les autres enfants leur font une haie d’honneur avec des fleurs.

 

DSC_2348 copyDSC_2379 copyDSC_2421 copy

 

 

Publicités

6 Commentaires

  1. Pierre Nadeau

    Je n’ai jamais été un fan des rites et des cérémonies, mais j’avoue que c’est émouvant. Et les Japonais ont le tour de s’investir pleinement dans un rite sans en devenir religieux. Ils passent à autre chose dès que c’est fini. Très Zen.

  2. Monsieur R.

    Quel beau rituel de passage pour ces enfants, merci pour ce partage, l’école française devrait prendre cela en exemple pour que les élèves se sentent s’élever dans la vie forts de leur croissance physique et intellectuelle acquise pendant ces 6 années !

  3. Montcriol Christian

    Ca ressemble a ce que j’ai vu ici aux USA a la fin du lycee pour la remise du diplome. J’ai trouve que ca faisait remise des prix que j’ai connu quand j’etais moi-meme enfant (50 ans et plus). Est-ce que ca correspond encore aux besoins de notre epoque ?

  4. luinilbleue

    Très belle cérémonie 🙂
    Nous avons eu une cérémonie du même genre mercredi dernier dans l’école maternelle où je travaille, pour mes élèves allant à l’école primaire en avril. J’ai eu l’honneur de leur remettre moi-même les diplômes, et on peut sentir à quel point cette cérémonie importe tant pour les élèves, que les parents ou les professeurs.
    Quand je pense qu’en France, on doit pousser tous les autres élèves devant le tableau d’affichage pour savoir si on a eu son BAC ou non.
    Quoi qu’il en soit, merci beaucoup pour cette description détaillée et ces quelques photos. La cérémonie semble très émouvante, peut plus particulièrement dans un petit village…

  5. Pingback: Cérémonie de fin d’études à l’école primaire — à la campagne au japon – Education et enseignement moderne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s