Le jardin

Cette année j’ai fait pas mal d’expérimentations dans le jardin mais les visites gourmandes des chevreuils (ils n’ont qu’à dévaler la montagne en face et traverser la route et la rivière) ont tout perturbé. J’ai donc passé une grande partie de mon temps libre en juillet à établir des fortifications de bambou et de filets, et après j’ai un peu arrêté de m’occuper du jardin. Parce que la plupart des légumes avaient été tout simplement dévorés. Bon appétit les amis.

Les expérimentations de cette année, c’était:

L’abandon du motoculteur et des légumes en rangées comme au défilé.
La culture en carrés
La culture sur butte
Le déploiement d’engrais vert avec les plantations de sarrasin, trèfle et autres.
Une grande réussite, ça a été aussi le rangement optimal des outils. On garde les outils les plus utiles et on les place au plus prêt, là où on en a besoin.
Ceci dit je m’occupe peu des plantes, la plupart du travail je l’ai focalisé sur la terre (ajout de crottin de cheval etc). La grande quantité de vers de terre est bon résultat.

La prochaine fois, cependant, je penserai d’abord à la protection des plantes et comment éviter l’intrusion d’animaux sauvages gourmands, en faisant des systèmes de barrière plus efficaces et moins moches.

DSC_1329

en arrière plan; les chevreuils n’ont qu’à traverser la route et la rivière avant de venir se régaler dans le jardin.

 

 

DSC_1335

On protège les quelques plants rescapés avec des filets et des bambous.

 

 

 

 

 

 

DSC_1337

 

J’ai pu protéger cette zone à temps et les chevreuils n’ont pas touché aux plants de tomates.

DSC_1331

 

Dedans c’est une petite jungle et chaque visite devient une chasse au trésor. On cherche des mini tomates ..et on trouve des poivrons et des concombres.

J’aime beaucoup ce désordre et les surprises qui en résultent.

 

 

Publicités

4 Commentaires

  1. francefougere

    Bonjour – et félicitations pour vos efforts, votre patience et les résultats, car c’est tout un apprentissage.
    Existe-t-il un marché où vous pouvez compléter vos provisions ?
    Ici, les vendanges commencent, ainsi que vous le savez sûrement, avec la cueillette des pommes selon les différentes espèces. La saison des mirabelles est terminée, mais pas encore celle des quetsches. Je suis amie avec une fermière – architecte à l’origine – devenue heureuse fermière par son mariage, qui a reconstruit un petit hameau. Elle vend ses produits, et bientôt je mettrai les photos de son éventaire au marché.
    Amicalement, merci

  2. Pingback: Nouvelles du jardin | à la campagne au japon

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s