Montagne: premier inventaire des arbres à abattre

La forêt a perdu toute valeur économique et, depuis, les gens ne s’en occupent plus. Normalement il faudrait éclaircir la forêt régulièrement pour permettre aux meilleurs arbres de se développer dans les meilleures conditions.

Si on ne le fait pas, les cryptomères se gênent, se courbent, ne savent developper le volume de feuillage (et de racines) adéquat et auront des problèmes.

Les mauvais cryptomères, les vents violents ou la neige vont les faire s’écrouler à un moment ou un autre. Gare à celui qui se promène dessous au mauvais moment !

山が傷んでいる Comme on dit. La montagne a mal.

Comme je viens de finir de dégager la troisième terrasse, auparavant encombrée d’arbres écroulés, nous pouvons envisager la prochaine étape.

Plusieurs options sont possibles. Ne rien faire. Couper tous les cryptomeres et planter des fruitiers à la place etc.

En attendant de décider, nous allons commencer par couper les cryptomères en situation critique. Ceux dont le tronc est courbé ou abimé. Cela permettra d’éclaircir un peu la forêt et offrira une meilleure visibilité

Nous essaierons de re-utiliser le bois, en faire des planches par exemple pour faire un wood deck dans la forêt et pourquoi pas une petite cabane pour y abriter les voyageurs égarés.

Ces cryptomères font vingt cinq mètres de haut ! Ils sont impressionnants. Je demande à un ami de venir voir. Il connait très bien la montagne et les arbres. C’est un professionnel. Nous marquons d’une ficelle blanche les arbres à abattre. Nous en avons identifié huit.

arbre a abattre 7

 

Celui la le plus dangereux est complètement courbé.

arbre a abattre 6

Celui-la dérange d’autres arbres en bien meilleure condition

arbre a abattre 5

Celui-la, je ne me souviens plus !

arbre a abattre 2

Le tronc est abimé. Sans doute est-il déjà pourri à l’intérieur. Notez le feuillage sous développé et déséquilibré.

arbre a abattre 1

Pareil pour le feuillage de celui-ci. on note des irrégularités dans la ligne du tronc également.

arbre a abattre 3

Il est pas droit celui-la !

arbre a abattre 4

et c’est le septième j’ai oublié de photographier le dernier.

Dans ce travail de grand intérêt, Minou nous a accompagnés.

minou en foret

 

 

Publicités

11 Commentaires

  1. Philippe Zanin

    Dans le Livradois, au coeur de l’Auvergne, mes plantations se composent d’épicéas et de sapins. On a aussi du douglas et du grandis (sapin de vancouver), quelques pins maritimes… Altitude 1000m, froid et neige en hiver… Quoique actuellement ce serait presque le printemps… Les travaux que j’ai programmé se feront avec un cheval pour le débardage. Je ne veux pas abimer le sous-bois avec un p… d’engin forestier de m…., car il y a de très belles régénérations spontanées, des « pouponnières » en quelque sorte!

  2. Nicole Goetghebeur

    Bonjour Wakametamago. Vous faites un travail considérable en mettant de l’ordre dans cette forêt, qui pourrait plutôt s’appeler plantation de cryptomères. D’après les photos, ça ressemble à ces tristes plantations d’épicéas des Ardennes ou des Vosges, un espace fermé, sombre, stérile. Les épicéas ne laissent pas passer la lumière, ils acidifient le sol et rien ne peut pousser en dessous. Dégager, créer de la lumière pour permettre à la végétation herbacée et aux buissons est bénéfique pour la biodiversité. C’est dans les clairières et le long des lisières qu’elle est la plus riche en insectes polinisateurs, abeilles, papillons et autres insectes . La nature va se régénérer spontanément et c’est intéressant d’observer son évolution. La vie traditionnelle au Japon, les artisanats, la nature, m’intéressent et j’aime la manière dont vous la racontez Bravo pour ce blog que je suis avec plaisir. Bonne fêtes de fin d’année dans votre beau village ! Nicole

  3. wakametamago

    Bonjour Nicole, merci pour ce message et vos encouragements. Oui de fil en aiguille je finis par me passionner par ce petit bout de montagne et j aimerais pouvoir lui redonner vie. en effet la plantation de cryptomeres, c est pas joyeux, c est sombre et on se demande comment les animaux font pour continuer d y habiter … pas étonnant que la nuit ils se ruent dans les potagers du village ! Ce sera passionnant d observer les changements dans la montagne, et de voir comment la vie se redéveloppe dans ce milieu qui lui https://widgets.wp.com/notifications/2210603854#appartient. Excellentes fêtes de fin d année et encore merci pour votre suivi et vos commentaires toujours éclairés, je les apprécie toujours beaucoup.

  4. giselefayet

    Voilà un sacré travail , les cryptomères sont vraiment impressionnants .
    Bon courage pour cette mise ne valeur de la forêt

  5. fjva

    Ils sont très hauts! Il faut s’adresser à des pros pour les abattre sans danger, non?

  6. Carole Fontaine

    Venir lire vos articles est à chaque fois un plaisir et une évasion dans un Japon rural qui fait rêver… vu de Paris, Une vraie bouffée d’oxygène. Découvrir jour après jour comment vous vous êtes installés, la rénovation de la maison traditionnelle, votre intégration à la vie du village et ses traditions, vos visites et découvertes…. c’est vraiment super de venir le partager avec nous sur ce blog. Cet article et vos photos en contre-plongée me font penser au film Rashomon, j’aime beaucoup 🙂 Bravo pour votre investissement dans la vie de ce village et sa nature! Et continuez à partager sur ce blog, vous faites des heureux ^^ Au plaisir de vous lire!

  7. Pingback: Couper des cryptomères | à la campagne au japon

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s