Revenir à Tokyo

Tokyo, je n’y étais pas allé depuis deux ans. Nous avons vécu dix ans en tout à Tokyo.

J’y suis retourné une petite semaine le mois dernier pour le travail. Deux ans, ça passe vite et j’avais oublié combien Tokyo est belle dès que l’on s’éloigne  des quartiers business.

La beauté est fragile à Tokyo, car elle cède vite sous les coups des pelleteuses et de l’appétit immobilier.

Tokyo foisonne et est organique. La solitude y est plus profonde encore que dans notre village, où je connais tous les vivants. Ici, tout le monde m’ignore.

Tokyo c’est aussi un peu le trou noir du Japon, car elle en aspire et dévore toute sa jeunesse, et les provinces autour se dépeuplent, dans ce pays où l’on fait de moins en moins d’enfants.

Tokyo on se laisse s’y noyer avec plaisir même si l’on finit par y perdre un peu ses repères, à force de marcher sur l’asphalte et de ne pouvoir fouler la terre.

Voici quelques photos.

Tokyo image_24775851132_o Tokyo image_24265618624_o Tokyo image_24893779165_o Tokyo image_24526182579_o Tokyo image_24526225669_o Tokyo image_24867506906_o Tokyo image_24893800715_o Tokyo image_24266939383_o Tokyo image_24526215739_o Tokyo image_24893813255_o Tokyo image_24526220189_o Tokyo 20160128_23_28_23_Pro

 

 

Publicités

4 Commentaires

  1. ragafrance

    J’ai bien du mal avec les villes mais Tokyo, encore plus. Kyoto est la seule que je connaisse – pour y avoir vécu – où en 10 min de vélo je puisse me retrouver dans un endroit zen ou dans la verdure, la ville à mes pieds.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s