Tagué: photo

Un lézard dans les brocolis

Un lézard se balade dans les brocolis du jardin. Regardez comme il est beau.

Je n’utilise aucun cide (herbicide, insecticide, etc), donc j’imagine que les petits animaux se sentent en sécurité dans notre potager. Des tuiles et des pots de fleurs renversés y sont disséminés, pour leur offrir des abris aussi.

Par contre il y a les chats Minou et Scotch qui veillent toujours et nous ramènent parfois des cadeaux … La sécurité dont jouissent les petits animaux dans notre jardin est donc tout à fait relative.

Pas encore vu de grenouille, mais rencontrer ce lézard me remplit de joie.

Il ne m’en faut pas beaucoup direz vous, exactement: il ne m’en faut pas beaucoup.

DSC_2691DSC_2723DSC_2724DSC_2742

Publicités

Kyoto !

Avant le nouvel an, nous sommes allés à Kyoto visiter mon grand ami F. et sa famille.

Toujours un stimulus important que d’être en ville, nous qui sommes tout le temps au village. Ça nous fait voir ce qui se passe au delà de notre petite vallée.

Notre amitié avec F. date de 1987. Nous étions alors lycéens et vierges.

Tous les deux encore lycéens nous avons développé un intérêt pour la chose Japonaise et dès les mid nineties nous commencions nos carrières professionnelles à Tokyo. (carrière: lieu où avec une pioche on tape dans la roche pour en retirer des ardoises).

En marchant dans les rues de Kyoto, pendant que les épouses et les enfants étaient chez F. au chaud avec du thé et des gâteaux, nous nous sommes dit, dans les rues étroites de cette ville qui respire comme la mousse: Oh, que c’est beau tout cela, et qu’est ce qu’on aime le Japon!

kyoto2018_8088d5cf79_k

Pour changer, un peu de kawaii !

38491562835kyoto2018

Et ici encore, du kawaii.

kyoto2018_b6b36d82e2_k

retour à la réalité

kyoto2018 9b957d7025_kkyoto2018_cfaa29bcec_kkyoto2018_c3a7d1face_k

un marchand de riz.

27591135359_kyoto2018

Les gâteaux de riz mochi.

25498963198_kyoto201838660199114kyoto2018

on sait qu’à Kyoto aussi, tout part en couille … en beauté.

25498958818_kyoto2018

trois bâtiments résistent avant la démolition inévitable.

 

39376980831_kyoto2018kyoto2018_0770ac549b_k

les différentes strates géologiques. Mais remarquez; parce qu’elle est faite de matériaux naturels, du bois et de la terre, c’est la ruine du milieu qui vieillit le mieux.

 

kyoto2018_5e39c52236_k

kyoto2018_5a049d8bbc_zkyoto2018_ce2c9ceee7_kkyoto2018_6c5bd61b96_kkyoto2018_25f5769f88_k

Bon coup de crayon. Pour un restaurant de ramen je crois.

 

kyoto2018_8cbdd64816_kkyoto2018_bec99db74a_zkyoto2018_2a58a2ed49_kkyoto2018_9cf453489f_kkyoto2018_392e18f3da_k

L’entrée des artistes

27600266979_kyoto201827592225339_kyoto2018

C’est Daihatsu je crois qui produisait ces petits véhicules.

39368192581_kyoto2018

une tiny house sur roulettes

Des endroits merveilleux

Des endroits merveilleux il y en a bien une bonne poignée, dans notre petit village où personne ne vient jamais.

D’ailleurs pour le faire visiter et mieux connaitre je devrais peut être acheter une vieille maison, la retapper et en faire une guest house ? Vous viendriez nous voir ?

Au fond de la vallée, il y a un petit hameau. Plus que vingt personnes y vivent. Il est à moitié déserté. Mais c’est un très bel endroit et ma bicyclette m’y conduit presque chaque jour. Avec le pilotage automatique.

A l’entrée de ce hameau que les montagnes couronnent, un sanctuaire shintô. (jinja).

C’est un endroit magnifique. Merveilleux. On monte un escalier de pierre, un écriteau informe de la présence des vipères.

24920983738_705b6f3b45_k

37908107605_809d52c6bc_k

38763608542_3eb177006e_k

Une fois en haut on arrive au pied d’un cryptomère gigantesque. C’est un géant, en effet. Il n’y en a pas beaucoup comme lui. Son écorce est molle, douce et chaude. On pense à la peau d’un éléphant ou encore d’un vénérable vieillard. C’est assez incroyable. On passerait des heures à observer et caresser l’écorce.

27018971919_b1dd9475f6_k

27018992019_114289da6b_k(1)

37908073445_8667048080_k

Et puis il y a le sanctuaire. C’est un miracle qu’il tienne encore debout. Dans dix ou vingt ans; faute de population pour l’entretenir ou le réparer ce sera sans doute une ruine.

Ce sanctuaire fait l’intersection entre l’homme et la nature, le profane et le sacré.

38793790121_76e64c48c9_k(1)

Chose peu courante pour un sanctuaire de si petit calibre, son entrée protégée par deux gardiens de bois silencieux.

23929377647_c3a7a0363b_k

37908068755_463e331a81_k

 

C’est peut être aussi celà qui nous touche car les gens qui ont construit tout cela nous les connaissons presque à moins que ce ne fussent leurs parents ou leurs grand parents.

37908127075_a35e0a1562_k38793773441_4a01719727_k

24920989608_e125ce6e6b_k

Bref. Un beau moment d’émotion.

Welcome to Deep Japan.

Et puis d’autres arbres .. certains, fatigués, se sont couchés.

 

23929383687_4dee942ffd_k23929388457_6a6ef77f08_k23929412467_b2f1648c2f_k

Grenouille dans les kakis et … sangliers !

Rencontres visuelles

On a été déjeuner à Hacienda; resto de la ville voisine. Délicieux curry Thaï; salade fraiche du jardin. Café succulent. Un cannelé pour le dessert.

Un grand potager est adjacent au resto. . Les arbres à kakis y sont chargés de fruits. C’est la saison.

Nous achetons aussi quelques kakis et voila cette toute petite grenouille si mignonne; perdue dans les fruits.

DSC_3754

DSC_3749DSC_3753

Plus tard on va faire des courses et sur le parking il y a un keitora, ces petits camions blancs que l’on trouve partout à la campagne ici au Japon, joliment décoré de sangliers.

 

DSC_3756DSC_3755

 

Changement de train (20 minutes)

Hier je suis enfin rentré à la maison, après un business trip (voyage d’affaires, c’est pompeux n’est ce pas… et puis … de quelles affaires s’agit-il), en Europe et aux United States of Amerika. Je suis bien content d’être de retour à la maison !!!

L’avion était jusqu’à l’aéroport de Tokyo: Narita.

Un train express éponyme relie l’aéroport au centre de Tokyo. Je suis descendu à la gare de Shinagawa à Tokyo pour ensuite prendre le shinkansen (ou bullet train, ou TGV Japonais), lequel m’amène à Himeji en mois de trois heures dans le plus grand confort (la première classe vaut le coup).

…. C’est fichtrement pratique tout ça !

Il y avait 20 minutes de flottement pour changer de train à Shinagawa. J’en ai profité pour y faire un tour dans la gare en tirant ma valise à roulettes. Tenant dans l’autre main un petit ipod avec lequel j’ai pris quelques photos.

Shinagawa n’est pas la gare la plus busy au monde, 360,000 personnes l’empruntent chaque jour; donc la même fréquentation que Paris Saint Lazare. La fréquentation de la gare la plus busy au monde (Shinjuku) est double: 757,000 personnes par jour.

Je voulais ainsi capturer l’ambiance de la gare, ce grand commutateur à hommes et femmes.

Un afflux de gens continuel. La foule coule comme de l’eau, les gens ne s’effleurent pas. On reste propre.

Des boutiques de souvenirs, des gâteaux et des boites à bento étalent un luxe et un raffinement impressionnants.

Ah ! La civilisation !

Les petites pâtisseries sont présentées comme des bijoux précieux.

Il y a des échoppes où l’on peut casser la croûte rapidement.

D’autres où des couples prennent un verre et discutent …

Les trains arrivent et repartent toutes les trente secondes, c’est le pouls de la ville.

image_32551947624_o

 

image_32551951104_o

 

image_32551952054_o

vendeur de chocolat

image_32551953394_o

image_32551955194_o

avec ces putains de smart phones, les gens ne se parlent plus.

image_32580888853_o

rien de suspect ?

image_32580895063_o

rentabilisation du centimètre

image_32580895143_o

image_32580896593_o

resto de curry rice

image_32580898643_o

image_32580911303_o

au Japon j’apprécie que l’on paie encore en cash

image_32580921093_o

image_32580929743_o

image_32580930133_o

il a fait tomber son stylo

image_33011950590_o

retour de chantier

image_33011965910_o

image_33239138282_o

image_33239150462_o

image_33239162362_o

image_33239163182_o

image_33239191182_o

image_33267230671_o

une bonne photo dans le tas

image_33354430006_o

 

image_33354442436_o

 

image_33354454926_o

c’est la fête des noix et je pense à François Hollande

image_33354496016_o

j’aime bien l’uniforme de l’agent de propreté

image_33395064795_o

soupes de nouilles

image_33395070845_o

 

image_33395082485_o

un bar à sushi où l’on mange debout (tachigui)

image_33395083235_o

image_33395110105_o

repos entre deux trains

image_33395110785_o

image_33395118955_o

en route !

 

Que c’est beau!

Il a (encore) neigé cette nuit et je vais faire un tour pour profiter de la beauté du paysage. Je sors de la maison et prends la gauche; pour remonter notre petite vallée.

Il est neuf heures le ciel est d’un bleu magnifique. Que c’est beau! Beaucoup de plaisir. Tout est beau. La lumière. Le ciel bleu. La neige saupoudrée qui rehausse et simplifie le paysage.

C’est amusant: notre vallée, que personne ne connait et qui n’intéresse personne. En plus il y a des centaines d’endroits exactement pareils à travers tout le Japon… Mais que c’est beau!

Le village s’éteint petit à petit. Il y a que des vieux qui y habitent, et nous, nous y sommes tombés comme des météorites.

Sur le chemin je vois monsieur O., un autre personnage très sympathique. Il dépoussière la neige tombée sur sa voiture blanche. Toyota. On discute. Lui vient d’Osaka et s’est installé dans le village peu avant nous. Nous sommes tous les deux des citadins convertis. C’est un ancien athlète et expert en bois et menuiserie. Je suis un de ses fans.

Il est aussi sensible à la beauté de tout, ce matin. On parle de la beauté du paysage. La beauté rend heureux.

Lorsque nous vivions à Tokyo; l’accès à la beauté me manquait terriblement. Parfois une jolie paire de fesses ou de jambes. Ca se limitait à ça.

Je continue à monter vers le fond de la vallée. Monsieur M aperçu; 90 ans minimum, il boite, une dent lui reste sans doute; il balaye la neige devant sa jolie maison. Lui il sait comment durer.

Plus loin je continue; au fond, jusqu’au dernier poteau électrique, une maison détruite, un temple abandonné. La énormément d’empreintes d’animaux; déjà on n’est plus chez les hommes.

C’est tellement beau je me dis; dieu existe; il est la. C’est lui qui fait pousser les arbres. L’énergie de la nature. Simplement de nos jours il ne vit plus dans les villes; et lorsque les gens ne le prient pas il se retire en silence sur la pointe des pieds; vers le fond de la vallée; là personne ne l’emmerde, il a besoin que les gens prient pour être; sinon il est mieux avec les plantes et les animaux.

wp_20170212_08_59_45_prowp_20170212_09_11_36_prowp_20170212_09_13_03_prowp_20170212_09_15_16_pro

empreintes … ?

 

wp_20170212_09_15_39_prowp_20170212_09_16_10_pro

camion nickel chrome

 

wp_20170212_09_16_29_prowp_20170212_09_18_50_prowp_20170212_09_21_59_prowp_20170212_09_29_48_prowp_20170212_09_31_31_prowp_20170212_09_40_00_pro

retour … et voila notre maison.

wp_20170212_10_04_53_pro

 

Photos Japon 1995-1998

Le village sous la neige

Il n’a pas neigé comme ça depuis 10 ans parait-il.

image_31474213384_o

Jolie vue sur la maison (je vais faire pipi dans la montagne)

image_31474242124_o

je suis toujours reconnaissant à notre vieille maison de bien vouloir tenir bon, qu’il vente ou qu’il neige. Rien n’est jamais acquis.

 

image_31505285643_o

c’est beau dans la montagne.

image_31505311213_o

je fais un petit tour.

image_31505320683_o

image_31939111650_oimage_32196517581_o

Ces arbres sont magnifiques. Il y en a plus beaucoup comme ça. Comme les éléphants.

Un ancien du village me dit que souvent on disait autrefois apercevoir une tête de cheval accrochée aux branches de ces arbres immenses. Un fantôme quoi …

Question. On se sent toujours très bien à proximité de grands arbres comme ceux-ci. Il y a un power spot. Un point où l’on sent une énergie particulière, palpable. Les arbres ont poussé parce qu’il y a avait un power spot à cet endroit ? Ou bien les arbres en poussant ont crée le power spot ?

image_32277056266_o

Je lui allé voir S pour lui passer des cigarettes achetées au duty free de Singapoor. Ici la chienne tchatcha. Elle adore la neige!

image_32277056836_oimage_32315900575_o

 

D’autres photos aériennes

Le voisin est repassé avec son drone et a gentiment pris d’autres photos du village.

le drone DJI made in china a du prendre ces photos à 150 mètres de hauteur …

 

DCIM101MEDIADJI_0037.JPG

Ben oui y a que des montagnes … la vallée est ici étroite … Les montagnes sont recouvertes de cryptomères, plantés il y a 40 ou 50 ans …

 

DCIM101MEDIADJI_0033.JPG

 

Ah ! c’est moi le point orange sur la photo 😉 Les arbres alignés en allumettes; c’est notre montagne. Dessous la zone parsemée de points blancs c’est la première terrasse où nous avons planté moults arbres.

C’est assez petit n’est ce pas … c’est pas un ranch au Texas notre truc …

 

DCIM101MEDIADJI_0019.JPG

 

Et notre village encore ….

 

 

Promenade à Kamigori

J’amène mon fils à un match de baseball, dans la ville de Kamigori (上郡).

Petite bourgade à 30 km de Himeji, à l’ouest. Il y a une gare avec des trains qui passent deux fois l’heure. On sent que l’endroit, à un moment, a voulu devenir une ville mais quelque chose a cloché. Entre deux matchs de baseball, je vais faire un tour.

image_30306807554_o

image_30306873384_o-2

image_30306874364_o

Pas mal les plaques d’acier qui chevauchent le caniveau. Non sans dérision.

image_30760139740_o

La, j’aime bien les couleurs des inscriptions et des briques

image_30760160380_o

On appelle ca gomi yashiki ゴミ屋敷(maison à ordures). J’ai aperçu le fou à l’œuvre à l’intérieur, en train de dessouder des composants d’une ancienne carte électronique …. Fou ou génie … qui sait ! les deux peut-être …

image_30984568562_o

Heureux l’homme qui, parmi ce bazar urbain sans âme, sait garder un contact avec la terre.

image_31013583081_o

Enfin un peu de beauté dans ce monde de brutes.

image_31091265756_o

Les jeunesses populaires, un peu rebelles, que l’on appelle ici les yankii, aiment bien ce genre de vieilles cylindrées. Je lis la aussi un certain sens d’humour et de dérision. (ces voitures, anciens symbole de la bourgeoisie il y a 20 30 ans ?)…[aujourd’hui les bourgeois roulent en Prius].

image_31091267566_o

De nos jours la plupart des pachinko en service sont au moins deux ou trois fois plus grands que celui-ci.

Celui-ci fait donc de la résistance… sauvons les petits artisans du pachinko !!!

image_31091267676_o image_31091273126_o

et soudain, au milieu de la ville vide qui n’est plus que le souvenir de ce qu’elle fut, une maison-cube.

image_31091302336_o

La c’est purement magnifique.

image_31127815145_o

Ce camion hiace Toyota est très fréquemment utilisé par les menuisiers. Il se fond à merveille dans le paysage urbain historique.

image_31127818015_o

Sais pas pourquoi mais la soudainement j’ai pensé à la Meurthe et Moselle.

image_31127856175_o

image_31127872115_o

Ça aussi c’est magnifique … J’adore ces vieux trucs … ils deviennent presque organiques.