Tagué: photos

Promenade à Takasago

On est allés faire un tour à Takasago. Ville de 92 mille âmes, située entre Himéji et Kobé et faisant face à la mer intérieure.

Takasago signifie les hauts sables.

Je voulais aller visiter le sanctuaire Shinto de Houden à Takasago depuis pas mal de temps. Le sanctuaire est bâti autour d’un énorme bloc de roche taillé dans la montagne.

Après le sanctuaire Houden, nous allons voir un quartier de la ville qui a dû connaitre son heure de gloire il y a 40 ans, et qui depuis …. part en rouille.

Cela donne des paysages désolés. Les rues vides et à moitié à l’abandon. Le capital et l’intérêt des gens se sont déplacés, vers le quartier de la gare sans doute. Ou vers les centres commerciaux.

C’est un peu comme les coquillages et les rochers que l’on peut observer lorsque la mer s’est retirée, à marée basse.

Un beau sanctuaire shintô
Une ancienne galerie marchande. Il y reste une poignée de commerces.
Un joli temple
Dans le cimetière
Ah ! il y a encore un commerce. Chapeau.
A noter, les quatre voitures ont le même numéro de plaque; 33-33.
une suzuki jimmy

Là on respire un peu.

Festival de Taishi (I)

Taishi, ville de 30 mille habitants à quelques encablures de chez nous. Chaque année en février s’y déroule un festival, autour du très beau temple d’Ikaruga.

Des dizaines de petits marchands installent leur stand (on appelle ces marchands ambulants d’événement à événement tékiya) dans l’enceinte du temple ou encore le long de la rue; pour proposer des jeux pour les enfants ou des choses à manger. Question bouffe il y a l’embarras du choix: crêpes, bananes enrobées de chocolat, des nouilles yakisoba, des calamars grillés etc…

Autrefois c’était dit-on un festival où se retrouvaient tous les charpentiers de la région, et de nombreux marchands proposaient sur leurs étals tous les outils qui s’imposent: ciseaux à bois, etc …

Les temps changent: il y a beaucoup moins de marchands qu’autrefois, et les marchands de fleurs et de plantes sont maintenant majoritaires.

En regardant la foule je vois la proportion très importante de personnes âgées. Il y a peu d’enfants. Difficile d’échapper à la question démographique. A se demander si ce festival existera encore dans vingt ans…

En attendant que le ciel nous tombe sur la tête on apprécie le temps quasi printanier, et l’ambiance bon enfant.

taiyaki, gâteau en forme de dorade.
De chaque côté de l’entrée du temple.

Ici un commentaire de Pierre:

Il est beau ce temple tout noir! Les deux gardiens dans le Mon (門), le premier dit “Aaa” tandis que l’autre termine “ouuum”.. Aoum / Ohm.. à eux deux, ils englobent toute la manifestation, tout l’univers!


le fameux temple
sazaé
poulet frit
marchand de couteaux
bonsais
les marchands de plantes exposent les différents types d’agrumes. J’achète un citronnier et un buntan, que je plante dans note montagne plus tard dans la journée.
belle architecture
trois potes font un break en mangeant des frites
Les calamars grillés.
Donne moi un tentacule!
les fameuses bananes au chocolat, un classique.
un affiche pour le parti politique jimintou
la marchand de fleurs a beaucoup de succès, il a le meilleur emplacement, à l’entrée du temple.

Il y a un attroupement. C’est une cérémonie religieuse. A voir dans le prochain article.