Tagué: kaki

Ma paire de noix

Ce blog a maintenant 7 ans. Sur notre vie à la campagne au Japon. Et nos petits bonheurs.

Après 7 ans nous n’avons plus rien à nous cacher !

Et pourquoi pas donc parler de ma paire de noix.

DSC_2188

En effet nous avons planté un noyer dans notre jardin. Du côté de la rivière. Il a bien profité. 4e ou 5e année. Cette année, il va donner ses deux premières noix.

DSC_2190
DSC_2189

On a aussi fait un petit nichoir pour les zoizos. Peut être un peu trop bas quand même. Je réessaierai avec l’échelle, de le fixer un peu plus haut.

C’est la saison où je m’occupe des arbres …

DSC_2193

Je vais ramasser au bord des routes les feuilles mortes tombées. pour les déposer ensuite aux pieds des quelques arbres dans notre jardin. Mine de rien on a pas mal d’arbres sur une surface modeste, kaki, yuzu, amandier, noisetier, noyer, pommier, pécher, grenadier, figuier, olivier.

Les feuilles mortes je vais en chercher partout dans le village, je les étale aussi dans le potager, histoire de bien préparer la terre pour le printemps… On le voit, au printemps, comment la terre est belle après avoir été laissée sous un gros paquet de feuilles mortes, c’est à en pleurer de joie.

En parlant du kaki, il nous offre des kakis à foison, que nous mangeons le matin au petit déjeuner.

DSC_2191

On adore les arbres. On devrait s’occuper plus des arbres !

Pour finir, un petit cadeau avec une chanson de la géniale Shiina Ringo 椎名林檎

Du bois difficile à fendre

Je prépare du bois pour les hivers prochains.

Dans ce domaine, il faut toujours des longueurs d’avance.

C’est Mister K qui m’avait informé d’un énorme tas de bois à aller ramasser, en décembre dernier

De diverses essences, et du bon bois. Qui chauffera bien. Dans le tas il y a du kaki, et voila un bois qui est bien difficile à fendre.

Même avec l’excellent merlin de la marque fiskars (Fiskars Iso Core 8 lb Maul 36 Inch, 751110-1001), faut frapper le bois à répétition comme un malade, pour qu’il commence à se fendre.

Ce tronc de kaki était conséquent. En son centre des galeries ont été creusées par des larves d’insectes, grosses gourmandes. Il faut de sacrées mandibules, pour creuser des galeries dans ce bois si dur. Là encore on constate la puissance de la nature.

J’avais vu une fois à la tv japonaise; un passage mémorable où un gars en montagne se faisait une belle poêlée de ces larves, avec du beurre et de la sauce de soja. Cela parait-il un bon goût de noisette.

S’occuper du bois de chauffe en plus d’être une bonne activité physique permet d’observer les différents écosystèmes qui se se développent dans les arbres. En plus de se muscler, on finit moins con.

Couper le kaki

La maison de madame M est littéralement construite sur le bord de la rivière qui traverse notre hameau.

IMG_1755

Là, entre la maison et la rivière, il y a un bel arbre à kaki.

IMG_1752

Il y avait.

J’ai un peu hésité, avant de décider de le couper. Mais ses branches vont jusque sur le toit, et il est beaucoup trop près de la maison.

Je l’ai coupé dimanche. Je veux aussi dégager un peu l’espace (30 centimètres) le long de la rivière pour pouvoir rehausser la berge, avec des pierres. Des pluies torrentielles il y en aura d’autres et je souhaite mieux protéger la maison d’éventuelles inondations.

Tant qu’à faire.

Ce kaki a dû pousser de lui-même, je ne vois pas comment quelqu’un aurait eu l’idée de la planter là. En tout cas il a bien tracé sa route.

Je suis curieux d’essayer de faire une ou deux cuillères avec son bois, histoire qu’il nous reste un souvenir, et que tout ne finisse pas dans la bedaine de Calcifer le poêle à bois.

IMG_1759

Dans le potager il y a trois jeunes arbres à kaki qui, à l’etroit dans leur pots, ont bien profité depuis deux ans. Cet hiver je les planterai dans notre montagne.

IMG_1757

Grenouille dans les kakis et … sangliers !

Rencontres visuelles

On a été déjeuner à Hacienda; resto de la ville voisine. Délicieux curry Thaï; salade fraiche du jardin. Café succulent. Un cannelé pour le dessert.

Un grand potager est adjacent au resto. . Les arbres à kakis y sont chargés de fruits. C’est la saison.

Nous achetons aussi quelques kakis et voila cette toute petite grenouille si mignonne; perdue dans les fruits.

DSC_3754

DSC_3749DSC_3753

Plus tard on va faire des courses et sur le parking il y a un keitora, ces petits camions blancs que l’on trouve partout à la campagne ici au Japon, joliment décoré de sangliers.

 

DSC_3756DSC_3755

 

Récolte de kakis