La maison de Madame M

Madame M est décédée il y a deux ans. Cette dame à la volonté et prestance exceptionnelles, qui a vécu des productions de son jardin, en quasi autarcie, jusqu’à un âge très avancé.

Une anecdote à son sujet, peu après notre arrivée dans le village; il y a six ans, je me suis mis a déplacer des rochers  dans la rivière, pour essayer de la dégager et éviter les débordements lors de déluges; eh bien malgré ses quatre vingt dix ans elle est descendue dans la rivière venir m’aider ….

Depuis son décès, sa maison est restée vide. Sa maison est ancienne, centenaire. C’était, autrefois, le logement des instituteurs du village. Elle est adjacente à notre terrain.

L’idée d’acheter cette maison n’a cessé de trotter dans ma tête, et finalement nous nous sommes lancés.

Nous avons finalisé l’achat de cette maison hier. Maintenant que tout est fait, il nous reste à trouver un ou des projets pour cette maison (location court terme pour voyageurs égarés, bar pour les nuits de pleine lune, qui sait …).

new house IMG_0922

Cette maison qui a tant de désavantages, c’en est presque charmant: pas de parking, petit terrain. Un peu sombre. (Lire l’éloge de l’ombre de Tanizaki).

Son schéma est identique à celui de notre maison, et probablement à toutes les anciennes maisons de la vallée. Également identique au plan de la maison de mille ans… sauf qu’il n’y avait pas de place pour y mettre une vache.

Une grande entrée, qui donne sur la cuisine. A gauche quatre petites pièces en tatami arrangées en quatre carrés adjacents comme l’idéogramme de la rizière 田. La pièce, au fond et du côté de l’entrée, abrite un tokonoma et l’autel aux ancêtres, ou butsudan. (celui-ci a été évacué).

Comme chez nous; la salle de bains a été ajoutée plus tard, pendant les seventies ?

Il y a eu quelques autres travaux, comme par exemple l’effacement des engawas (ces couloirs qui font une transition entre le dehors et le dedans) pour agrandir les pièces (les panneaux coulissants en papier rendus obsolètes avec l’introduction des rideaux), et l’entrée où un carrelage est venu remplacer la terre battue (chez nous c’est du béton).

L’esprit original de la maison est, malgré ces ajustements qui ont suivi les nouveaux modes de vie, préservé: la structure en bois avec les poutres et les piliers est toujours visible; les tatamis aussi sont encore là.

Cette modeste maison a du potentiel aussi: elle est petite et n’est pas gigantesque. Elle est en excellent état et il n’y a presque pas de travaux a faire. Elle donne directement sur la rivière, ce qui est sympa.

Il y a aussi une annexe, sur deux niveaux, qui servait de hangar pour les outils. Intéressant de noter que la surface construite pour l’habitation occupe la même superficie que pour stocker les outils et les choses du jardin ou des champs.

new house IMG_0921.JPG

A ma demande, l’annexe a été laissée telle quelle, elle est donc encore pleine des outils plus ou moins anciens que Madame M et sa famille ont utilisés dans leurs potagers, montagnes et rizières.

La première tâche sera donc de dégager tout cela et de faire un peu de tri, il y aura sans doute des choses intéressantes, des objets d’autrefois; j’en dresserai la liste ici dans des articles futurs.

 

 

 

 

 

Publicités

21 Commentaires

  1. ptb41

    Une excellente idée que cette maison continue  » à vivre  » . Avec les vieux outils , on va apprendre plein de choses .
    Bonne journée !

  2. Yoshimiparis Photographie

    Oh quelle bonne nouvelle.
    Tu sauvegardes ainsi un patrimoine à l’architecture intéressante et quand tu ouvriras la boite de pandore (en l’occurrence cette remise) , tu trouveras plus que probablement des merveilles dont nous attendons que tu nous en parle (avec des photos explicatives).

  3. walachniewicz

    Je trouve incroyable cette façon que vous avez de relancer l’intérêt. Depuis le temps que je connais votre site, votre maison, votre village et que j’y reviens à chaque fois, me voilà impatiente de voir ce que vous allez extraire comme trouvailles de l’appentis de madame M comme si moi j’avais acheté cette maison ;o)

  4. luinilbleue

    Un petit nid qui nous plaît bien à moi et ma femme, qui veut partir de Ehime pour aller à Hyogo depuis tellement longtemps.
    Malheureusement, pas de voiture 😥

    Mais je suis sûr que l’endroit plairait bien aux voyageurs cherchant une aventure au calme, loin de la ville.

  5. wakametamago

    Ah Ah Vous êtes très drôle !!! Cependant dans ce genre d’affaire la chance de dénicher des pépites est très faible.

  6. francefougere

    Oh ! quelle belle idée d’autant que tu as connu Madame M. Elle est un bon esprit de la maison… mais si je puis me permettre, si tu as la place, garde le plus de choses possible.
    amitiés – france 🙂

  7. Pingback: Réparer une hache | A la campagne au Japon
  8. ludocross16

    Une très bonne idée , c’est vraiment super d’avoir un projet pour cette maison qui a tant d’histoire et cela fait plaisir de savoir qu’elle ne sera pas à l’abandon , et je pense que cette petite dame qui devait être vraiment formidable (ça me rappel la dame âgée qui vivait dans une maison forestière au Japon , qui avait une connaissance incroyable de la nature et des éléments , cultivait de même , des semences anciennes etc en autarcie quasi totale (hormis l’aide pour l’abatage et le « brûlage » des forêt pour « re fertiliser » la terre ……. bref , c’est un projet génial , cet achat est vraiment bien , peu importe ce que vous en ferez , si un jour tu loues , on serait ravis de te la louer quelques jours pour te rendre visite et connaitre un peu se formidable village et ses habitants si sympathique et authentiques , dont tu nous dépeint le « portrait » si bien depuis plusieurs années , j’ai un petit pincement au Coeur pour cette dame du coup ^^ cela a du être triste de la voir partir , même si elle a eu une vie bien remplie et que c’est dans l’ordre des choses , car de telles personnes sont si attachantes ……. en tous cas , hâte de lire la suite , à bientôt ! 🙂

  9. janusdot57

    Re..
    Vous faites là un beau remake sur madame M et sur sa maison, dans le descriptif et les détails.
    Il est vrai que c’est fort dommage que madame M soit décédée, surtout pour vous, dans la cohabitation et proximité chaleureuse en voisinage.
    Tant mieux si vous avez songé et pu acheter et reprendre la maison de madame M, permettant par là qu’elle poursuive son rôle dans la continuité et permette de lui donner une seconde vie et un second souffle, pour quoi pas, dans cette forme de maison « Guest home ».
    Vous avez toujours cette humilité et audace de saisir une opportunité et de prendre les choses comme elles sont et viennent et de les mettre en valeur, à votre propre idée, tout en respectant les lieux et les choses comme les personnes.
    C’est tout à votre honneur !
    Bonne fin de journée et soirée encore, très bon weekend..Denis.

  10. Pingback: Couper le kaki | A la campagne au Japon

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s