Des news du village

Ce qui s’est passé cette dernière semaine ou derniers dix jours avec les pluies fortes et continues sur une grande partie du pays était selon les anciens du village sans précédent.

Notre vallée a eu beaucoup de chance, les dégâts y sont mineurs. Rien à voir avec les destructions totales des régions voisines et des lourds bilans humains avec de si nombreuses victimes à Hiroshima etc…

La rivière qui traverse le hameau a bien tenu et a bien fait son boulot d’évacuer illico des tonnes et des tonnes d’eau. Elle était quasiment dans cette situation (filmé en 2015 lors du passage d’un typhon).

Par contre cette fois, à certains endroits; la rivière arrivait à dix centimètres d’un pont ou de la route. On était à deux doigts de dégâts plus importants.

Dans la nuit de vendredi un éboulement derrière la maison d’un voisin a fait se détourner un cours d’eau devenu torrent de boue. Les différents canaux qui irriguent le village ont été immédiatement bouchés et l’eau est allée se déverser un peu partout. Les pompiers sont venus en demandant à se préparer à évacuer et, comme la plupart des voisins, nous sommes allés passer la nuit à la mairie, en sécurité.

C’était un peu une pyjama party avec les voisins. Les gens étaient très calmes, et comme tout le monde se connaissait il y avait beaucoup de discussions.

Je suis resté près de l’entrée là où se retrouvaient les pompiers pour obtenir le plus d’info possible sur la situation. D’autres éboulements ont à un moment isolé une partie de notre vallée; selon certains. A un moment je n’ai pas pu m’empécher de penser au pire.

Le samedi matin nous sommes retournés au village et avons pu mieux juger la situation, à la lumière du jour.

Des canaux débordaient toujours et l’eau boueuse continuait de se déverser partout et en partie sur notre bonne et vieille maison, en petites quantités, à peine deux trois centimètres. On a dégagé les derniers canaux obstrués et tout s’est tout de suite calmé. rentré dans l’ordre… si je peux dire.

Ici, plus de peur que de mal donc. Malheureusement, tout le monde n’a pas eu notre chance.

Publicités

17 Commentaires

  1. Kae Browneyes

    Contente de lire de vos nouvelles et de vous savoir relativement épargnés. Et en même temps, attristée que d’autres n’aient pas eu la même chance. La force de la nature nous impose respect et humilité, une fois de plus…. on a souvent tendance à l’oublier hélas, et elle sait nous rappeler la fragilité de notre place!

  2. luinilbleue

    Content que vous soyez saufs et que tout ce soit (globalement) bien passé !
    A titre personnel nous avons eu pas mal de chance aussi, mais ça n’a malheureusement pas été le cas de tout le monde ici à Ehime.

  3. Brigitte Degruffy

    Attristée par ces nouvelles… Courage à vous. Gratitude que ce ne soit pas si grave. Et pensées pour ceux qui n’ont pas eu votre chance…

  4. wakametamago

    Bonjour, content que vous n’ayez pas eu d’ennuis. Quand on regarde les photos des dévastations on peut se dire donc nous avons tous été épargnés.

  5. tigny

    Bonjour Wakametamago,
    une pensée pour toutes les personnes affectées par les éléments (j’ai entendu parler de demande d’évacuation à 1 million de personnes par le gouvernement japonais), et content pour vous.

  6. ptb41

    En voyant les images catastrophiques à la télé , j’ai pensé à vous , votre famille et votre village. Contente de vous savoir en bonne santé et toutes mes meilleures pensées à ceux qui sont dans la peine .

  7. janusdot57

    Bonjour.
    Je suis heureux de savoir que vous n’avez rien eu, tout en étant passé à côté de réels risques et dégâts.
    Je suis néanmoins profondément attristé pour toutes celles et ceux qui ont perdu la vie du fait de ces pluies torrentielles et coulées de boue, comme toutes celles et ceux qui sont directement touchés et affectés par les nombreux dégâts occasionnés.
    Je pense tout comme vous, que votre vallée a eu beaucoup de chance, car, sauf erreur de ma part, vous êtes situé en « amont » et partie haute de la rivière et dans la vallée..
    Je ne sais toujours pas, cependant, si cette rivière qui passe près de votre terrain est la rivière Yumesaki ou Ochi ou Oche..
    La rivière, comme vous dites, a bien fait son boulot, car elle n’est pas « encombrée », ni obstruée par des obstacles quelconques, dont troncs d’arbres ou branches et objets lourds divers.
    De plus, tous les habitants du village participent à l’entretien de cette rivière et nettoyage, au printemps et à l’entrée de l’hiver, si j’ai bien suivi, par le biais de l’un de vos articles mis précédemment.
    Ailleurs, à travers l’Europe comme en France, il y a belle lurette que ce genre de travail en participation n’existe plus, sauf dans de rares villages en Isère et Savoie, car, ils sont directement concernés et pour l’irrigation de leurs champs.
    La vidéo mise (lors du passage d’un typhon en 2015) est très parlante et en même temps impressionnante !
    Il est vrai que depuis 2011, le Japon a connu plusieurs épisodes en passages de typhon, dont le 18 juin 2015..
    Mais, on peut remarquer, que malgré tout, la rivière ne déborde pas..outre mesure (l’expression sortir de son lit..) et cela, malgré l’apport en eau de nombreuses petites coulées provenant de la montagne et qui passent par un syphon (faux petit canal et buse en passage en guise de déversoir..) sous la route.
    La route, quand à elle, est située au-dessus de la rivière et donc en hauteur, à l’abri. Elle avait déjà du être rehaussé après des travaux de renouvellement, par rapport aux travaux du début..
    Les glissements de terrain, lorsque vous évoquez le cas de l’un de vos voisins, sont malheureusement imprévisibles et toujours très dévastateurs..
    Si l’on vous a fait évacuer pour vous replier dans la mairie, ce n’est pas pour rien..question de sécurité et de vies humaines.
    Je vois que vous prenez cela avec « philosophie », en parlant de pyjamas partie. Vous avez raison, il vaut mieux « positiver » plutôt que geindre et se plaindre.
    Je pense que le fait, sur un plan architectural, de cette rehausse des maisons, n’est pas innocente dans ce sens, et pas que sur le plan de l’isolation avec le sol..
    Tant mieux s’il y a eu plus de peur que de mal, ce qui, malheureusement n’est pas le cas de tout le monde, dans les régions ou préfectures comme à Hiroshima, Okayama, Gifu, Kyoto..etc..
    Me voilà rassuré, en tous points, pour vous comme pour tous les habitants de votre village..portez-vous bien.
    Une bonne soirée et fin de soirée, à plus..Denis.

  8. francefougere

    Bonjour wakametamago – merci de donner des nouvelles, car la situation est inquiétante. Il faut remarquer le civisme et la prudence des habitants, qui assurent le bon entretien, et limitent les dégâts autant que faire se peut.
    Votre vieille maison a bien résisté. Nous pensons aux humains, mais aussi aux animaux, confrontés à ces déferlements impressionnants.
    Plein de bonnes pensées positives, pour vous et vos compagnons faisant face si courageusement. Amicalement

  9. nemuyoake

    Ah oui, quand même. Les dangers d’habiter en campagne-montagne, c’est aussi ça au Japon et il faut que les gens en soient conscients avant de se précipiter pour y acheter une maison.

  10. Pingback: Ces journées d’été | A la campagne au Japon
  11. Pingback: Couper le kaki | A la campagne au Japon

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s