L’entrée de la vache

A droite de la porte de notre maison, une ancienne ouverture, à peine obstruée par une vilaine planche de contreplaqué.

C’était, autrefois, la porte d’entrée pour la vache. Les paysans avaient à l’époque une vache pour le travail des champs. Il y avait une pièce pour la vache, située à proximité du doma, l’entrée traditionnelle.

On m’a expliqué que l’on réservait à la vache le meilleur emplacement dans la maison, sage précaution, sachant que la vache était un bien précieux dont dépendait les récoltes.

Cette année nous faisons quelques travaux. Nous avons fait changer les gouttières qui étaient vraiment en fin de vie. Et vous faisons refaire l’entrée de la maison. Certaines parties du mur en terre battue (tsuchikabé 土壁ou arakabé 荒壁) s’émiettaient et il fallait rafraîchir un peu tout cela.

Quand les travaux seront finis l’entrée de la vache ne sera plus visible, il fallait bien écrire un article à ce sujet, donc.

image_34861667765_o

A droite de la porte d’entrée, l’ancienne porte réservée à la vache de la famille. Les planches de travers seront le support pour poser l’enduit shikkui 漆喰

 

image_34698236102_o

Publicités

4 Commentaires

  1. Pingback: Un crau per la vacha – Rapieta
  2. janusdot57

    Bonjour.
    A des temps, pas si reculés que cela, c’était là le quotidien de la vie, vraie vie, à la campagne et pour un tas de gens.
    Cela ne m’étonne guère que vous ayez retrouvé ce genre de détail sur votre maison, en façade, vu qu’il s’agissait d’une maison un peu comme une petite ferme, non ?
    Bonne journée à vous..Denis.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s