Message du temple (2015)

Devant le temple (bouddhiste) du village, cette pancarte, marquant l’année nouvelle 2015.

15977213937_4c760897b3_o

 

Pour voir le message du temple pour l’année nouvelle 2014 cliquer ici.

 

ぼくらがみんな生きている

生きているからかなしいんだ

ぼくらがみんな生きている

生きているからうれしいんだ

Tous, nous vivons

Parce que nous vivons, nous sommes tristes

Tous, nous vivons

Parce que nous vivons, nous sommes heureux

Non, même si la profondeur des mots le laisserait penser, ces vers ne sont pas d’une sutra bouddhiste, mais proviennent de la chanson tenohira wo taihyou ni (La paume de la main vers le soleil)

Une chanson très connue et datant des années 60 et reprise par de nombreux artistes.

Traduisons-en le premier paragraphe

Tous nous vivons

Parce que nous vivons, nous chantons

Tous nous vivons

Parce que nous vivons, nous sommes tristes

Si l’on dresse la paume de la main vers le soleil

On voit les mouvements de sang rouge

Même les lombrics, même les courtillières,

Même les araignées d’eau,

Tous, tous nous vivons

Tous des amis

Comme toujours, j’apprécie le sens de l’humour et l’ouverture d’esprit du prêtre bouddhiste du village.

Lien vers la vidéo youtube de la chanson interprétée par Papaya Suzuki, mise en ligne un mois après le tsunami et catastrophe nucléaire de Fukushima (ça n’est pas fortuit)

https://www.youtube.com/watch?v=5BbiEbV173A

Autre version un peu plus jazzy par la non moins excellente chanteuse UA

https://www.youtube.com/watch?v=oViLi0KEw6g

 

 

VOCABULAIRE

  • Araignée d’eau アメンボ
  • Courtillière (Gryllotalpidae) オケラ
Publicités

7 Commentaires

  1. JulietLImaDelta

    Bonjour.

    Tout d’abord, meilleurs vœux pour 2015, je vous laisse le soin de choisir vos priorités !

    C’est tellement intéressant que je me demande si vous avez le temps de répondre à tous !

    Votre site est une vraie nourriture de rèves !

    Je me pose quelques questions, dont une :

    Dans l’article « À propos » :

    Vous parlez la plupart du temps au pluriel. « Nous avons quitté Tokyo … », « Nous décisons de quitter la ville … », « Notre fils va à l’école … », etc.

    Cependant, « Je conserve mon travail … », « … je suis le seul étranger du village … », etc.

    Pourtant, « nous avons appris le japonais avec la méthode Assimil. »

    Et malgré tout « Et le fils, 8 ans; banquier polyglotte. »

    Ma confusion est à son comble ! Êtes-vous un couple franco/japonais ? (Enfin sa question, penserez-vous !) La raison de ma question est d’évaluer la part de facilité rencontrée lors de votre acquisition, puis de votre séjour.

    Je suis journellement informé (et instruit !) à propos du Japon, car mon bouquet Orange de télévision comprend aussi NHK World, ce qui me permet également de conserver mon anglais.

    Merci encore pour votre excellente communication. Cordialement, Jean-Louis DOMANGÉ

  2. wakametamago

    Bonjour Jean-Louis,
    Merci pour votre message et tous nos voeux de santé et de bonheur en 2015.
    Vous avez bien raison, la page A Propos n’est pas très détaillée. Je viens de la mettre à jour et ai ajouté quelques clarifications.

  3. Steve Grangeon

    Bonne année et bonne santé à vous !
    ^^ Akemashite omedeto ^^
    Merci pour ces moments d’évasion, de partage, vos découvertes et ces belles rencontres –

    Cela me permet de tenir bon, ici à Paris; restant dans l’attente de revenir au Japon. 🙂

    Avec mon épouse, nous nous sommes mis à penser à acheter notre propre terrain, maison et + pour bâtir notre famille plutôt que de retourner sous le toit familiale à Shingu.
    Nous voulions ainsi vous demander deux trois chiffres pour nous faire une idée du projet à venir :
    Combien vous a coûté cette ferme ancienne ?
    Combien vous ont coûté les travaux ?
    Et combien vous a coûté cette parcelle de montagne ?

    Je vous remercie d’avance pour toutes ces infos.

    Nous vous souhaitons à nouveau une très très belle année 2015 !

    Bien amicalement,
    Steve & Chihiro

  4. wakametamago

    Bonjour Steve,
    Merci pour les voeux et les encouragements. Aké Omé !

    Pour ce qui est d’un investissement minimum, je pense qu’il faut 10 millions de Yens. 5 millions pour la maison et 5 millions pour les rénovations. C’est à peu près ce que nous avons dépensé. Il est possible de dépenser moins mais quand on se lance dans le projet il peut y avoir de mauvaises surprises comme des poutres porteuses en mauvais état qu’il faut remplacer etc … Donc partir avec 10 millions de Yens au départ permet de pouvoir de finir le projet avec un peu de marge.

    w.t.

  5. Pingback: Message du temple #3 | à la campagne au japon
  6. Pingback: Vu quelque part | à la campagne au japon

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s