En bonne compagnie

C’était un week end récent, on a passé beaucoup de temps avec les gens du village et c’était formidable.

Samedi le matin rendez vous au fond de la vallée dans un petit hameau, où ne vivent plus qu’une dizaine de personnes …

Un temps magnifique

Il s’agit de la préparation d’une future fête aux flambeaux. Ça a lieu chaque année, en juillet. et ce samedi on se retrouve pour préparer les flambeaux.

D’ailleurs à écrire cet article je me rends compte que le mois dernier on s’était retrouvés pour aller en montagne chercher des troncs de pin.

On commence par affûter les haches courtes; ‘yoki’.

J’observe ces gestes avec beaucoup d’attention. Des pierres à affûter il y en avait ainsi dans chaque hameau.

D’autres s’affairent autour d’un fendeur de bûches.

Le fendeur de bûches en action

Il faut emplir les flambeaux de faisceaux de bois (du pin car celà brûle très bien).

Monsieur A est peut-être dans le club des nonagénaires.

D’autres fendent du bois.

Un bon coup de hache !

Les habitants de ce hameau sont âgés. Le plus jeune a 70 ans. Mais ils ont tous une bonne pêche.

Entre ces montagnes de sagesse je barbote comme un petit poisson rouge.

Ils sont bien contents qu’avec quelques autres du village en bas nous venions donner un coup de main.

La préparation des flambeaux est super rapide, et bouclée en une petite heure. Commence ensuite un gros barbecul, avec de la viande de sanglier et de chevreuil, chassés récemment, et les légumes des potagers.

Le hameau est formé par un petit groupe de maisons; la plupart sont vides, malheureusement. Mais c’est vraiment un endroit magnifique, sur 360 degrés des montagnes couvertes de forêt nous surplombent.

C’est à la bonne franquette; les boites en plastique pour les poubelles serviront de chaises.

avec ces petits morceaux de pin le feu prendra vite

On passe un excellent moment.

On s’installe dans un petit hangar; là où ils gardent du bois et dépècent les chevreuils.

C’est une joyeuse assemblée
D’ailleurs la chaine et les crochets servent à attacher les chevreuils attrapés. Au menu, chou du jardin, viande de chevreuil et de sanglier, quelques autres légumes. Plus tard quelqu’un amènera des onigiris. A noter également la belle charpente.

Les blagues et les bons propos fusent de toute part. Les gens ont de la répartie. Quelle bonne humeur. Depuis pas mal de bière a coulé sous les ponts et je ne me souviens plus beaucoup des sujets de conversation….

Comment on prépare le chevreuil est évoqué…. On parle aussi de la dépopulation… Et des initiatives en cours pour mieux faire connaitre le village et, éventuellement, attirer de nouveaux habitants. J’ai pas mal oublié.

Un voisin qui ne boit pas nous ramène gentiment chez nous plus tard.

7 Commentaires

  1. pierre pauzon

    J’ai hâte de voir ce que vous avez fait des flambeaux, la vie de village communautaire sa fait envie. sa me rappel mon enfance avec les bals d’été à la campagne.

  2. Montcriol Christian

    J’aime l’ambiance que tu decris et le cote vie communautaire encore presente.

  3. janusdot57

    Bonjour.
    En bonne compagnie..
    La première photo mise et du haut de page traduit déjà, à elle seule, la « vraie » proximité, au regard du type de véhicules alignés, côte à côte, et non pas d’un étalage de ces nouveaux « SUV »(chers et pas économiques et forts polluants..), ou encore gros 4X4 polluants(la frime..)..on reste dans un milieu « louable », entre amis, et à l’esprit..bon enfant..voilà tout.
    Vous avez bien raison pour ce moment de rencontre et de partage !
    Vous dites:
    C’était un weekend récent, on a passé beaucoup de temps avec les gens du village et c’était formidable.
    Samedi le matin rendez vous au fond de la vallée dans un petit hameau, où ne vivent plus qu’une dizaine de personnes …
    C’est là un vrai côté humain et surtout..à taille humaine, et avec un profond respect des autres.
    Une occasion, de faire d’une pierre deux coups.
    Il s’agit de la préparation d’une future fête aux flambeaux. Ça a lieu chaque année, en juillet. et ce samedi on se retrouve pour préparer les flambeaux.
    D’ailleurs à écrire cet article je me rends compte que le mois dernier on s’était retrouvés pour aller en montagne chercher des troncs de pin.
    Il faut bien commencer par quelque chose et sinon par l’affûtage des haches, au regard du bois à faire pour les flambeaux.
    On commence par affûter les haches courtes; ‘yoki’.
    C’est bien de se rendre utile et de joindre l’utile à l’agréable.
    D’autres fendent du bois.
    La reconnaissance, fac e à ces personnes âgées et quelque peu seules, et l’entraide, quelle belle preuve en lien et d’amitié.
    Les habitants de ce hameau sont âgés. Le plus jeune a 70 ans. Mais ils ont tous une bonne pêche.
    L’expression nager comme un poisson dans l’eau..
    Entre ces montagnes de sagesse je barbote comme un petit poisson rouge.
    Je comprends ces personnes, pour cette aide que vous leur apportez.
    Ils sont bien contents qu’avec quelques autres du village en bas nous venions donner un coup de main.
    Plus on est nombreux, en participation, et plus ça va vite.
    La préparation des flambeaux est super rapide, et bouclée en une petite heure. Commence ensuite un gros barbecul, avec de la viande de sanglier et de chevreuil, chassés récemment, et les légumes des potagers.
    Pour ce barbecue quelle bonne idée avec cette viande de sanglier comme de chevreuil (viande naturelle..), en lien avec la nature.
    Le hameau est formé par un petit groupe de maisons; la plupart sont vides, malheureusement. Mais c’est vraiment un endroit magnifique, sur 360 degrés des montagnes couvertes de forêt nous surplombent.
    Il existe un tas de petits hameaux, pas tout à fait vides, mais avec un cachet indéniable.
    Ces poubelles en plastique, un peu comme des paniers à linge, une bonne idée comme astuce, en guise de siège.
    Allumer les barbecues..
    Le feu va-t-il prendre ou non ?
    Mais, petite astuce..avec ces petits morceaux de pin le feu prendra vite. Let’s go on !
    Le hangar devient vite un lieu pour se regrouper, et surtout..discuter.
    Et j’imagine que les discussions et nombreux sujets évoqués vont bon train, la bière servant quelque peu à..délier les langues et détendre l’atmosphère..
    C’est une très belle journée de partage et de convivialité..bravo !
    Bonne fin de journée, bonne soirée comme fin de soirée, une bonne fin de semaine, à plus..Denis.

  4. san aken

    Et bien justement, si en tant que touriste on veut venir dans le coin (pour randonner, passer du temps sans le compter et bien manger parce que oui c’est important), des suggestions ?

  5. janusdot57

    Bonjour.
    Nous sommes sur le point de..départ..
    En effet, dès demain matin, tôt, nous partons, en camping-car, dans les Landes, et, auprès de nos petits-enfants et pour notre gendre..jusque..fin septembre..début octobre.
    Aussi, je viens vous souhaiter un bon mois d’août, tout comme des alternances, entre votre travail, les différents chantiers, le jardin, mais aussi..un peu de repos.
    Bonne fin de journée et soirée, portez-vous bien, à plus, dès notre retour en octobre..Denis.

  6. Yoshimiparis Photographie

    Bonjour
    C’est toujours un réel plaisir de lire la vie de plaisirs simples dans ton village et aux alentours .
    C’est ce qui est le plus sain en fait, profiter des plaisirs simples que la vie nous offre, où que nous soyons.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s