Divagations au champagne

Samedi. 4 heures de l’après midi. Nous sommes tous les 3 à la maison. Où sont les chats ? On a débouché une bouteille de champagne. Après 4 heures de travail au champ plus tôt le matin, le champagne coule tout seul.

A côté dans un bol j’ai des cacahouètes récoltées dans le jardin, elles ont séché pendant un bon mois dans le doma de la maison de Mme M.

Je n’avais pas osé penser que la France entrerait dans un nouveau confinement. A quand la fin de cette crise ? Voilà la question que nous nous posons tous. Mon père disait au tél hier que celà pourrait durer des années. Raoult s’est bien planté lorsqu’il affirmait qu’il n’y aurait pas de 2è vague: même les plus grands spécialistes sont pris de surprise.

Le Japon semble miraculeusement épargné. A ce jour il n’y aurait eu que 1700 décès dûs au corona au JP; contre 30 000 en FR.

Les chiffres JP doivent sans doute être revus à la hausse, je ne serais pas étonné que de nombreux décès dûs au corona soient considérés comme liés à une pneumonie. Tactique courante au JP: ne pas parler des problèmes; voilà sans doute le secret du bonheur !

Tout de même je peine à expliquer cette différence entre FR et JP.

Au sujet de la France …; il y a un risque lorsque l’on vit loin d’elle; d’avoir une vue tout à fait fausse du pays. Ne se fier qu’aux nouvelles ‘les news’ serait garder dans son filet uniquement les MAUVAISES nouvelles. (je me tiens au courant en lisant les sites web du figaro et du monde).

Or ce que décrivent le figaro et le monde, n’est autre que la litanie d’un cataclysme permanent ! Parfois je m’amuse à lire les titres les articles les uns après les autres; c’est la fin du monde ! pire que l’apocalyspe!

Mais, pour sûr, la réalité en France n’est pas aussi terrible que ce qu’en disent les médias Français. Au Japon c’est tout le contraire; la réalité n’est pas aussi bonne que ce que décrivent les médias japonais !

Je suis pris à mon propre piège lorsque je me mets à lire les nouvelles. Lire les nouvelles, se tenir informé c’est regarder comme au microscope des mini événements qui appartiennent à de grands mouvements qui comme des pendules font le cercle complet le temps d’une, deux générations.

Nous avons quitté Tokyo il y a 8 ans, nous avons trouvé ce village où nous avons décidé de nous y installer, c’était le début de ce blog, tout celà car nous étions très préoccupés des conséquences posssible de la retombée de césium sur Tokyo suite à l’acciddent nucléaire de Fukushima. Avec cette installation dans le village a commencé pour nous une nouvelle vie où nous avons pu apprendre tellement de choses !

View this post on Instagram

猫が幸せの道を教えてくれる

A post shared by WakameTamago (@wakametamago) on

Avec cette nouvelle vie à la campagne, nous nous sommes mis aussi un peu en retrait du monde. Simplement en cessant de prendre le train tous les matins pour aller au boulot, en arrêtant tous ces rituels quotidiens du salary man, en adoptant un rythme différent nous sommes mis un peu en retrait…

Paradoxalement cette vie à la campagne m’a fait me rapprocher de ce qu’ont vécu mes grands parents et arrière grand parents: ici dans notre petit village je me sens plus prêt de la France! (ou disons plutôt de la France dans laquelle je m’identifie). La seule grande différence, entre notre quotidien ici et ce qu’ont vécu mes ancêtres français, c’est l’absence de cochon.

View this post on Instagram

#ゆでぴ #落花生 #ビール

A post shared by WakameTamago (@wakametamago) on

Cacahouètes bouillies; bière et un petit feu

Au Japon depuis si longtemps, je suis tout à fait hors jeu. Je suis hors jeu en France car je n’y vis plus, et je suis hors jeu au Japon car j’y suis un étranger biologique.

Se mettre hors jeu n’est pas si mal, on décide de s’éloigner du bruit et des rituels du monde, on se renferme sur soi, tout celà pour continuer son propre chemin.

Ce chemin spirituel. Qui sont les véritables héros modernes ? Je pense que ce sont ceux et celles qui ont choisi d’embrasser une vie monastique. Dans ce monde où tout est matériellement disponible, où l’on peut goûter tant de choses, choisir une vie monastique, n est ce pas un acte révolutionnaire ?

8 Commentaires

  1. Hadiu de Domenja

    Adiu, Qu’esperam lo champanha estó deus bons. Ne crei pas que M. Raoult agi jamei dit que non i avora pas de dusau andada, eth qui ne’s dèisha pas jamei anar a prevéder o predíser qué que sia. Bona nueit | Bonjour, On espère que le champagne fut bon. Je ne crois pas que M. Raoult ait jamais dit qu’il n’y aurait pas de deuxième vague, lui qui ne se laisse jamais aller à prévoir ou prédire quoi que ce soit. Bonne nuit

  2. Montcriol Christian

    D’accord la vie monacale a un cote revolutionnaire car elle nejoue pas le jeu de la societe de consommation mais je n’adopte pas le cote religieux.

  3. pierre pauzon

    Vivre simplement, cultiver, apprendre, j’aimerai avoir 20 ans avec l’esprit d’aujourd’hui…tant de temps perdu !
    Merci

  4. janusdot57

    Bonjour.
    Personnellement, je vais attendre..mardi, pour déboucher une bouteille de champagne, à l’occasion de mon anniversaire ( 67 ans..).
    Au sujet du coronavirus, et en parlant de ce « Covid 19″..
    Personnellement, je m’attendais, plus ou moins, à cela..
    Au départ (sans être un doux rêveur..), je pensais qu’ils ( l’Etat..), après avoir mis certaines grandes villes en mode confinement de nuit (couvre-feu..), ils allaient, peut-être, mettre ces mêmes grandes villes en reconfinement (au regard des clusters comme nombre de personnes touchées et atteintes..dont surtout à Paris, depuis le début, et bien avant d’autres grandes villes dont Marseille..), et sinon, passer certaines régions ou départements les plus touchés en augmentation de cas et donc zones rouges, en reconfinement..
    Mais, sans doute pour ne pas avoir à affronter la vindicte populaire générale, on a préféré reconfiner la France entière, voilà tout..
    Je vous rejoints pour..
    Je n’avais pas osé penser que la France entrerait dans un nouveau confinement. A quand la fin de cette crise ? Voilà la question que nous nous posons tous. Mon père disait au tél hier que celà pourrait durer des années. Raoult s’est bien planté lorsqu’il affirmait qu’il n’y aurait pas de 2è vague: même les plus grands spécialistes sont pris de surprise.
    [ En fait de deuxième vague, il s’agit, pour moi, d’une fausse deuxième vague, mais, pour mettre tout le monde sur un même pied d’égalité, et sinon.. »jouer » avec les chiffres, on prend l’ensemble de la population en otage, sans plus.. L’Etat s’est permis ( surtout Macron pour son discours..) de prendre comme référence le nombre de mort sur 24 heures, et qui avait eu lieu juste peu avant, et avec ce chiffre de..527 morts, alors que peu avant c’était 284 et sinon 157..alors ?..
    Sans oublier qu’un nombre, soit disant grandissant de nouveaux cas sur 24 heures avec ce chiffre de 30 000 nouveaux cas, ça ne veut rien dire.. Si l’on compare 527 morts, par rapport à la population totale de 67 millions d’habitants, sans se moquer toutefois des morts, c’est..ridicule..guère mieux pour la comparaison de ces 30 000 nouveaux cas sur..67 millions d’habitants.. On nous prend vraiment pour des « billes  » et des ignares..fin de citation..]
    Pour moi, il s’agit, ni plus ni moins d’un hold-up déguisé et..organisé, sans plus !..
    Il serait plus que surprenant, une fois les fêtes (si je puis dire..) de fin d’année passées, tant pour la fête de Noël que du Nouvel An, nous n’ayons pas droit à une troisième vague, pour rebloquer faussement les gens, et ce jusqu’à Pâques..qui dit mieux ?..
    Le Japon a su mieux gérer malgré ce faux couac du paquebot « Diamond of Princess »..
    Le Japon semble miraculeusement épargné. A ce jour il n’y aurait eu que 1700 décès dûs au corona au JP; contre 30 000 en FR.
    Les chiffres JP doivent sans doute être revus à la hausse, je ne serais pas étonné que de nombreux décès dûs au corona soient considérés comme liés à une pneumonie. Tactique courante au JP: ne pas parler des problèmes; voilà sans doute le secret du bonheur !
    Il ne faut surtout pas perdre de vue ni oublier la grippe dite saisonnière, et qui fausse tout, en parlant des chiffres..
    Il n’y a jamais eu, de la part, tant du gouvernement, que de Mr. Véran, une volonté affichée d’annoncer des chiffres réels liés au seul coronavirus et covid 19, par rapport aux différents autres morts ( de mort naturelle, de maladie, comme de maladie de longue date ou autre..), et à présent pour cette grippe saisonnière et qui fausse tout, de plus !..
    [ En Allemagne, un docteur, pas une bille ou un incompétent, avait d’ailleurs dit à ce sujet, que sur de nombreux cas évoqués, et après autopsie, en fait, très peu de gens étaient réellement morts du covid 19, alors ?..]
    Tout de même je peine à expliquer cette différence entre FR et JP.
    Après le covid, j’ai l’impression que l’on se dirige vers une dictature mondiale organisée et..programmée, ni plus ni moins..guère mieux sur le plan économique..
    Pourquoi autorise t-on aux très grandes et grandes surfaces à ouvrir et maintenir leur ouverture alors que l’on interdit carrément l’ouverture et sinon le maintien de l’ouverture des petits commerces et commerces de proximité..un non sens total !!!..
    Mais, avec ce schéma, on favorise d’avantage les très grandes surfaces et grands groupes au détriment des petiots commerces locaux, sans oublier la fermeture des librairies (dans le sens de la culture, liberté de culture et droit de pouvoir s’évader en pensées et par là-même, pour beaucoup..se déstresser..).
    Avec une nouvelle pression, le groupe « FNAC » a annoncé qu’il fermait la vente de livres en accès..on comprend mieux, surtout qu’avec ça, on fait la part belle à.. »AMAZON », pour ne que le citer, sachant que Mr. Jeff Bezos avait justement commencé, lui-même, en parlant d’Amazon, avec la vente de livres en lignes..on est où là ?..
    Avec ce jeu là, l’Etat profite de cette situation inespérée pour ne favoriser que les très grands groupes et grands groupes et rien d’autre, et par là-même accélérer la fermeture « programmée » de nombreux et sinon tous les petits commerces et commerces de proximité, voilà tout !!!
    Attendons la suite, pour mieux comprendre l’évolution et le process…
    Pour moi, il n’existe et il n’y a que la nature pour pouvoir consoler tout le monde et sinon un tas de gens pour pouvoir retrouver un juste équilibre mental !!!..
    Avec la nature, et au travers de la nature, chacun s’y retrouve à bon compte..et à sa propre portée et conviction de la vraie vie et des choses..
    Les sorties de 1h00, autorisées, et pour un parcours ou circuit de seulement 1Km autour du domicile, ou 1km aller et 1 km retour, vont pour moi, dans le même sens de cet effet de « museler » l’ensemble de la population..
    Il suffit pour cela, de reprendre la citation d’Octave Mirebeau..Les moutons vont à l’abattoir..pour la grève des électeurs…
    Se tenir au courant, mais ne pas se laisser endormir..surtout !..
    Au sujet de la France …; il y a un risque lorsque l’on vit loin d’elle; d’avoir une vue tout à fait fausse du pays. Ne se fier qu’aux nouvelles ‘les news’ serait garder dans son filet uniquement les MAUVAISES nouvelles. (je me tiens au courant en lisant les sites web du figaro et du monde).
    Or ce que décrivent le figaro et le monde, n’est autre que la litanie d’un cataclysme permanent ! Parfois je m’amuse à lire les titres les articles les uns après les autres; c’est la fin du monde ! pire que l’apocalyspe!
    Mais, pour sûr, la réalité en France n’est pas aussi terrible que ce qu’en disent les médias Français. Au Japon c’est tout le contraire; la réalité n’est pas aussi bonne que ce que décrivent les médias japonais !
    Chacun doit pouvoir, lui-même, faire la part des choses, et sinon, savoir analyser judicieusement les news, comme pour cette expression..savoir lire entre les lignes..ha !..ha !..ha !..
    Je suis pris à mon propre piège lorsque je me mets à lire les nouvelles. Lire les nouvelles, se tenir informé c’est regarder comme au microscope des mini événements qui appartiennent à de grands mouvements qui comme des pendules font le cercle complet le temps d’une, deux générations.
    Surtout ne rien regretter ni jamais !..
    Nous avons quitté Tokyo il y a 8 ans, nous avons trouvé ce village où nous avons décidé de nous y installer, c’était le début de ce blog, tout celà car nous étions très préoccupés des conséquences posssible de la retombée de césium sur Tokyo suite à l’acciddent nucléaire de Fukushima. Avec cette installation dans le village a commencé pour nous une nouvelle vie où nous avons pu apprendre tellement de choses !
    Cela a été une sage décision pour vous et votre famille, et le restera, à mon sens !
    La photo de votre chat nous donne exactement l’attitude qu’il faille adopter, en toutes circonstances, face à tout cela..trop drôle !
    La campagne reste et restera toujours la meilleure solution face au chaos de ce monde et face à la vie trépidante que le monde du travail nous impose tout comme les très grandes villes et grandes villes..
    ( les petites villes sont à portée de main, pour toutes celles et ceux qui vivent à la campagne et de plus..suffisent amplement..)
    Avec cette nouvelle vie à la campagne, nous nous sommes mis aussi un peu en retrait du monde. Simplement en cessant de prendre le train tous les matins pour aller au boulot, en arrêtant tous ces rituels quotidiens du salary man, en adoptant un rythme différent nous sommes mis un peu en retrait…
    ( se mettre en retrait du monde ne veut pas dire pour autant ignorer les autres, bien au contraire..)
    Paradoxalement cette vie à la campagne m’a fait me rapprocher de ce qu’ont vécu mes grands parents et arrière grand parents: ici dans notre petit village je me sens plus prêt de la France! (ou disons plutôt de la France dans laquelle je m’identifie). La seule grande différence, entre notre quotidien ici et ce qu’ont vécu mes ancêtres français, c’est l’absence de cochon.
    ( La France dans laquelle vous vous identifiez, tout comme moi, c’est cette France d’avant, de nos parents et surtout grands-parents..)
    Personne n’est vraiment..hors jeu..tout le monde..s’adapte..
    Au Japon depuis si longtemps, je suis tout à fait hors jeu. Je suis hors jeu en France car je n’y vis plus, et je suis hors jeu au Japon car j’y suis un étranger biologique.
    Se refermer sur soi-même, sans parler de suite de..colapsologie, n’est pas mauvais, au contraire, et permet de mieux percevoir les choses, comme le sens des choses, et se faire sa propre idée, sur la vie comme sur tout, et trouver un juste équilibre et une harmonie qui convienne, voilà tout..
    Se mettre hors jeu n’est pas si mal, on décide de s’éloigner du bruit et des rituels du monde, on se renferme sur soi, tout celà pour continuer son propre chemin.
    Les héros modernes sont tous les « invisibles » dont on ne parle jamais !..
    Ce chemin spirituel. Qui sont les véritables héros modernes ? Je pense que ce sont ceux et celles qui ont choisi d’embrasser une vie monastique. Dans ce monde où tout est matériellement disponible, où l’on peut goûter tant de choses, choisir une vie monastique, n est ce pas un acte révolutionnaire ?
    Je l’avais déjà dit et mis, sur l’un de mes articles, en reprenant une expression chère à Pierre Rahbi: « faire un jardin et avoir son propre jardin potager est un acte militant face au monde moderne et aux grandes surfaces et à ce monde qui va à la dérive.. »
    On ne bâti jamais rien, on ne construit jamais rien..pour des cacahuètes !!!..
    Bonne fin de journée, en ce dimanche, et sinon soirée comme fin de soirée, à plus..Denis.

    P.S.: Avec le mauvais temps et la pluie, j’en suis rendu au rythme d’une bûche de 50 cm de long, à mettre dans la cheminée toutes les..quatre heures..on ne va pas se plaindre, non ?..
    J’ai rentré, hier, en début d’après-midi, un complément en bois, de trois brouettes remplies, bien qu’il m’en reste encore suffisamment rangé sous la cheminée et sur le porte bois en fer forgé..
    Il n’y a aucun morceau, ni même petit morceau de bois qui traîne parterre, ou encore simple sciure de bois, que ce soit devant la cheminée ou autour..
    Mais, d’autres préfèrent la solution simple et pratique, moderne, de n’avoir qu’à appuyer sur un simple bouton..la chaleur n’est pas la même, ni même surtout le montant des factures..qu’on se le dise !..
    ( mais, comme le diraient sans doute d’autres, et à ma place, chacun est libre..certes..d’adopter pour tel mode de chauffage ou tel autre..)

  5. janusdot57

    Re..
    Aujourd’hui, lundi, en milieu..fin d’après-midi (entre 16h00 et 17 h00, très précisément..), ce sera pour moi un grand moment d’émotion et de tristesse, en hommage à ce professeur d’histoire Samuel Paty..
    En mémoire de ce professeur..
    One love..one life..

    U2 – One..
    Voilà pour cette toute petite précision, à ce sujet, mais ô combien importante à mes yeux et dans mon esprit.
    ( sachant qu’il y a déjà eu des refus de marquer une minute de silence, dans bon nombre d’établissements, et à l’époque, suite aux attentats de Charlie Hebdo..no comment…)
    Bonne journée à vous comme semaine, à plus..Denis.

  6. janusdot57

    Bonjour.
    Les délires au pays de l’oncle Sam..
    Du jamais vu depuis Abraham Lincoln, ou encore Roosevelt, concernant les élections aux Etats-Unis, pour élire le nouveau président et futur 46 ème président des Etats-Unis !..
    Pour mieux comprendre, plus exactement, la corruption organisée, pour les élections (en général..), depuis l’assassinat de Kennedy, mais aussi et surtout depuis maintenant 40 ans, là-bas aussi, en parlant des Etats-Unis..
    Il suffit, pour cela, de regarder, en « replay », un documentaire, à ce sujet, et sur la chaîne ARTE..
    Le titre de ce documentaire est : » La démocratie du dollar.. ». ( disponible jusqu’au 2/12/2020..).
    La démocratie du dollar.
    https://www.arte.tv/fr/videos/091091-000-A/la-democratie-du-dollar/
    La démocratie du dollar..
    ( disponible jusqu’au 2/12/2020..)
    La démocratie américaine a-t-elle été confisquée par les plus riches ? Alors que se déroule le scrutin présidentiel, une plongée sidérante dans la machine à financer les campagnes électorales, à la découverte d’un système de corruption légale qui a des conséquences délétères sur l’action publique.
    Bien qu’une large majorité de citoyens américains de tous bords se déclare favorable à une régulation plus stricte du financement des campagnes électorales, leur Cour suprême s’est appliquée depuis une décennie à supprimer les garde-fous en vigueur. Des scrutins locaux à la présidentielle, les dollars coulent à flots exponentiels à chaque élection, avec des conséquences délétères sur l’action publique. Par l’arrêt Citizens United de 2010, la Cour a ainsi déplafonné les contributions financières des entreprises, au nom de la sacro-sainte liberté d’expression. Plus insidieux, à travers ce que les experts appellent la « dark money » (argent occulte), de riches donateurs utilisent des organismes à but non lucratif pour déverser discrètement des millions dans les campagnes, les associations n’étant pas soumises à l’obligation de révéler l’identité de leurs bienfaiteurs. Charles et David Koch, qui ont bâti leur empire sur les énergies fossiles, seraient à l’origine du revirement d’un grand nombre d’élus républicains sur le changement climatique, la perspective d’être privé du soutien financier des deux frères ayant suffi à liquider les ambitions écologiques. Du prix faramineux des médicaments aux réformes fiscales favorisant les puissants, ce système de corruption légale fragilise les institutions, au point que le célèbre juriste Lawrence Lessig compare la démocratie américaine à « une république bananière qui permet aux plus riches d’exploiter le système ».
    Dérives ploutocratiques
    De la Caroline du Nord à Washington, du camp démocrate aux rangs républicains, Sylvain Pak donne la parole, en cette année électorale décisive, à des candidats-collecteurs de fonds, à un millionnaire détaillant les rouages du système, à des consultants politiques, à des lanceurs d’alerte, à des citoyens en colère… Une plongée inédite dans l’arrière-boutique de la politique américaine et ses dérives ploutocratiques.
    ( cette situation a d’avantage profité au parti démocratique et aux démocrates, sans avoir besoin de citer les Bush père et fils, ou encore Bill Clinton, puis son épouse Hillary Clinton..)
    C’est un documentaire très bien fait, très instructif et édifiant..terrible !
    Il y a un autre, et second documentaire, et dont le titre est: « Trump contre Biden: Quel président pour l’Amérique ?..
    America.
    https://www.arte.tv/fr/videos/099560-000-A/america/
    America..
    ( disponible jusqu’au 9/11/2020..)
    En 2016, en pleine campagne électorale, Claus Drexel s’était immergé dans une bourgade de l’Arizona, à l’écoute de cette Amérique blanche laissée-pour-compte qui a porté le magnat au pouvoir. Entre chômage, hantise de l’insécurité, culte des armes, fierté de leur mode de vie et attachement à leur bout de terre, ces oubliés du rêve américain confient leur souffrance et leurs colères.
    Sur le qui-vive, Sandy Coleman, une ancienne combattante du Viêtnam et de l’Afghanistan, scrute longuement derrière sa vitre. Rassurée, elle présente « Beauté noire », son Ruger .22 qui ne la quitte jamais. « Avoir des armes est un droit constitutionnel », rappelle George Seff, membre à vie de la NRA (National Rifle Association), planté devant son impressionnante collection de gros calibres. Posant devant un vieux bus scolaire qui rouille au soleil, Jean Brown, membre de l’Église du Calvaire, l’assure : « On ne passe pas la frontière pour fuir d’ici, ce sont les gens du monde entier qui la passent pour venir ici. » Après un accident, Corinne Kurzmann, qui a élevé seule ses cinq enfants, s’est installée pour son climat à Seligman, qu’elle surnomme « l’île des jouets cassés ». Elle ne le regrette pas, contente d’être à deux heures de voiture de Las Vegas ou de Phoenix. À l’horizon, un train file vers le lointain. Mais il y a bien longtemps que la gare, ancien nœud ferroviaire d’importance, a fermé et que les convois ne s’arrêtent plus dans ce coin perdu d’Arizona. Au bord de la mythique Route 66, on ne croise que des boutiques aux volets clos et des habitants restés à quai, frappés par la désindustrialisation.
    Les oubliés
    À l’automne 2016, alors que les États-Unis s’apprêtaient, contre toute attente, à élire Donald Trump, le documentariste allemand Claus Drexel (Au bord du monde) s’est immergé à Seligman dans cette Amérique blanche laissée-pour-compte qui a porté le magnat au pouvoir. Entre chômage, hantise de l’insécurité, culte des armes, fierté de leur mode de vie et attachement à leur bout de terre, ces oubliés du rêve américain confient leur souffrance et leurs colères, leur nostalgie et leurs espoirs. Le portrait choral saisissant d’un pays à part, qui ne se résout pas à disparaître.
    Ce documentaire est tout aussi édifiant, et nous montre la grande fracture à l’intérieur des Etats-Unis, la pauvreté ( aussi..hélas..), tout ce qui divise, et tout ce qui existe et a fait et amené à cela depuis 40 ans..
    Ce n’est pas du bourrage de crâne, mais la triste réalité..
    Voilà pour ces deux supports en info (et pas tronquée ou truquée..)..
    Trump – Biden..Biden – Trump..nous verrons bien..
    Bonne journée à vous, comme fin de semaine, à plus..Denis.

    P.S.: pour « positiver » un peu..
    Le lendemain de mes..67 printemps.
    ( mercredi 4 novembre..)
    Nous sommes toujours..confinés..
    Confinés..confinés..ils sont..confinés..
    Donc, comme on est confinés, je me suis dit..je me jette à l’eau ( cette fois..), et je prends le taureau par les cornes..
    Aussi, j’ai décidé de commencer par le coin w.c.
    Donc, ce mercredi, dans l’après-midi, j’ai enlevé l’ancienne tapisserie ( tout de même..36 ans, je dois reconnaître..), avec la décolleuse à papier peint.
    ( une décolleuse qui m’avait coûté 35 Euros, il y a quatre ans..)
    Decolleuse papier peint w16 wagner.
    https://www.bricoman.fr/decolleuse-papier-peint-w16-wagner-1210202.html
    Decolleuse papier peint w16 wagner..
    – Décolleuse à papier peint Wagner W16- Permet de décoller de larges surfaces et tous les types de papiers peints- Travailler écologiquement, sans ajout de produits chimiques- Plaque vapeur légère pour accèder à toutes les surfaces. Un second petit plateau permettra d’accéder sur les petites surfaces difficiles d’accès- Remplissage facile de la cuve directement au robinet avec de l’eau chaude. Visuel permanent du niveau d’eau- Travail en continu avec 80 minutes d’autonomie- Puissance 2300 W – Réservoir 5L – Autonomie 80 minutes.
    J’ai fait une toute petite pause café vers 17h00-17h30, car, il ne me restait plus que l’équivalent de trois laies d’à peine..1,50 m de haut ( située au-dessus de la partie en carrelage depuis le bas du mur..).
    J’avais terminé, pour cette première partie, juste avant de passer à table pour le repas du soir..
    Il ne me restera plus qu’à passer une fine couche d’enduit aux endroits où il y a eu de très légers accrocs ( mais pas en profondeur..) à la surface des plaques de placoplâtre, puis, passer une sous-couche spécifique avant la mise en peinture.
    J’ai décidé et souhaité peindre les murs de la même couleur que le couvercle et la lunette du bloc w.c., à savoir un vert « pastel », doux au regard et pas agressif, et qui apportera ainsi une touche de fraîcheur et un rendu apaisant..de plus.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s