Vidéo où je coupe du bois

Vidéo tutube où je me filme en train de couper du bois.

On a coupé deux arbres dans notre montagne hier et tout ramené à la maison. Un cryptomère et un cyprès. Comme ces arbres faisaient vingt mètres de haut …. ça fait du volume et du boulot.

Tout finira dans le ventre de notre sympathique poêle à bois Calcifer.

Même par cette petite matinée de fin novembre où il fait frisquet, eh bien je finis par bien transpirer, à manipuler ces gros morceaux de bois.

Tous mes remerciements à ma tronçonneuse Martine.

Voilà. Tout se que l’on peut faire soi même on essaie de le faire, histoire d’être moins dépendant de la société, et d’apprendre des choses. Disons qu’on est bons pour le bois et le chauffage, une bonne partie des légumes, et les petites choses comme le thé et l’uméboshi.

Pour aller au stade suivant, le fameux stade des poules, il me faudrait le temps que je n’ai pas.

8 Commentaires

  1. tigny

    Ça va votre dos?

    Si je puis me permettre, par rapport à votre choix musical, nous sommes en concert bientôt!

    Venez nombreux en France, région Grand-Est, Haut-Rhin

    – Gabrieli, sonate pour 7 cuivres
    – Haendel, Music for the royal Fireworks
    – Beethoven: 5ème symphonie

    Samedi 4 décembre 2021 – 17h00 – Eglise de Uffholtz
    Dimanche 5 décembre 2021 – 17h00 – Eglise Sainte Jeanne d’Arc de Mulhouse
    Dimanche 12 décembre 2021 – 17h00 – église protestante de Ostheim
    Dimanche 9 janvier 2022 – 16h00 – Relai culturel de Thann

    http://www.collegium-mulhouse.fr/

  2. tigny

    Haha pour l’indépendance énergétique ce sera la scie nokogiri ノコギリ (pas besoin d’hydrocarbures pour la tronçonneuse à moteur thermique ni de nucléaire pour scie à ruban, mais par contre beaucoup d’huile de coude).

    Bravo Wakametamago!

  3. tigny

    Oui je joue de la contrebasse, c’est pour devenir indépendant du nucléaire, pour lequel EDF faisait une publicité avec un guitariste électrique.
    Mais je suis aussi dans le paradoxe puisque je fais de la basse électro-atomique…

  4. janusdot57

    Re..
    Je n’ai jamais vu ni connu de bûcheron comme de particulier couper du bois aussi vite..ha !..ha !..ha !..je ris.
    (Je dis cela au regard de l’accéléré dans la vidéo, bien-sûr ..)
    La musique donne le ton.
    Deux beaux arbres de votre petite montagne comme forêt (Petit pincement au coeur..), mais, il faut bien « prélever », malgré tout, de temps à autre, un ou deux arbres, pour éclaircir un peu autour et sinon favoriser certaines futaies au regard d’autres..normal.
    Je veux bien vous croire que c’est du boulot, mine de rien, et que, de plus, ça fait du..boulot..
    En fait, c’est de l’avance, en stockage, pour alimenter « calcifer », l’année prochaine ou suivante, en somme.
    Calcifer est gourmand, mais il faut bien chauffer, et sinon se chauffer, surtout l’hiver..
    On dit par chez nous, tout comme dans les Vosges proche que le bois chauffe plusieurs fois (parfois jusqu’à bien..10 fois..), entre le moment de l’abattage de l’arbre, la découpe ou débitage en billes de un mètre de long pour le tronc au sol, puis, un peu plus, en ce qui concerne la refente de chaque bille de un mètre à l’aide du merlin, avant d’entasser tout le bois en stère bien rangés et alignés, sans oublier à l’issue, la découpe de ces mêmes morceaux entassés en deux, pour avoir des bûches de 50 cm de long (me concernant..) et avant de rentrer le bois chez soi, puis l’entasser pour le ranger et stocker avant l’utilisation finale dans la cheminée (transport par brouettes jusqu’au seuil de la maison à 8 mètres..guère plus..), et finir de ranger ces bûches à l’intérieur, sous la cheminée et de part et d’autre, avant de pouvoir commencer à enfourner une seule bûche dans l’âtre de la cheminée..
    Pour sûr !
    Même par cette petite matinée de fin novembre où il fait frisquet, eh bien je finis par bien transpirer, à manipuler ces gros morceaux de bois.
    Le fait d’actionner la tronçonneuse tout en la tenant dans les mains, puis la répétition de gestes pour la découpe et sciage, au bout du compte, la montée en température du corps amène peu à peu à une légère transpiration comme sudation..normal.
    La tronçonneuse, à la campagne, que ce soit au Japon comme pour vous, ou encore en France, comme pour moi, ou dans n’importe quel autre endroit de France, un outil fort utile, et pas basique du tout, un compagnon de vie.
    Aussi, je comprends pour..
    Tous mes remerciements à ma tronçonneuse Martine.
    Le fait d’essayer seulement (et je dis bien « essayer »..) d’être moins « dépendant » de la société comme société de consommation surtout est une attitude « Welcome »..La Bienvenue et pas qu’en simples mots ou phrases..
    Il est plus qu’évident qu’en « faisant » on apprend un tas de choses, non seulement, mais de plus, on apprend toujours et au travers..don’t forget.
    Tout n’est jamais parfait..moi non plus..
    Je suis « autonome » (façon de parler..) pour un tas de choses, et réellement, mais pas pour tout, bien évidemment.
    En ce qui concerne le jardin « potager » j’ai encore un peu de chemin à faire avant d’atteindre l’autonomie réelle que j’avais et que nous avions au tout début(la terre n’avait plus été travaillée depuis belle lurette..), mais, je ne désespère pas..ça viendra..
    (petit à petit l’oiseau fait son nid, chaque chose en son temps..patience et longueur de temps,etc..)
    Pour ce qui est des poules, j’ai pris du retard, depuis le début du « Covid »..
    Je n’ai pas menti pour mon intention de faire un poulailler et d’avoir un poulailler et des poules, mais j’ai reporté ce »projet » comme cette intention au printemps 2022..
    Pour le thé, vous avez un « plus » que je n’ai pas, comme pour les « uméboshi ».
    POUR..
    Pour aller au stade suivant, le fameux stade des poules, il me faudrait le temps que je n’ai pas.
    Cela viendra, sans vous presser (ni stresser faussement, à ce sujet..) , et lorsque le temps se présentera comme l’occasion (l’occasion fait bien le larron..expression..), vous aurez votre bon créneau pour cela.
    Une version et représentation que j’aime bien..

    Beethoven : Symphonie n°9 (Myung-whun Chung / Orchestre Philharmonique de Radio France)
    Voilà, j’en termine..
    Très bonne journée encore, à plus..Denis.

  5. Pingback: « Beautification  du pied-de-biche | «A la campagne au Japon

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s