Tagué: construire un abri bois

Petit abri .. testé et approuvé par Minou !

Le petit abri … testé et approuvé par Minou !

minou ptit abri1 minou ptit abri2

et avec sa petite copine Ségolène:

minou ptit abri3

Publicités

Les deux poutres en action

‘faut un endroit dans le jardin où stocker, au sec, les planches tirées de nos arbres.

Il est bon d’essayer quelque chose de nouveau lors de chaque projet.

Ici j’utilise les deux poutres que j’ai débitées d’un tronc d’arbre, à la tronçonneuse. Mais le plus gros challenge a été, finalement, logistique. Porter ces poutres; seul et les monter sur les colonnes était presque au delà de mes forces.

Ici pour stabiliser la première poutre posée sur ses deux colonnes; j’utilise le keitora.

petit abri_28501642114_o

 

troisième colonne …

petit abri_28501644534_o

La deuxième poutre posée.

petit abri_28501646574_o

Les Hiuchi 火打 (libéralement frappe feu) stabilisent l’ensemble.

petit abri_28501651744_o

Ces poutres sont super lourdes car elles contiennent encore beaucoup d’eau. On a du couper ces arbres début mai, et depuis, le bois n’a pas pu bien sécher. En séchant les poutres vont éclater et sans doute aussi se déformer. Pour éviter cela, et suite aux commentaires sur Facebook de Nicole G et de Jean-Paul B, je fais un シンワリ 芯割りshinwari, soit une découpe centrale le long de la poutre, avec une petite scie circulaire.

 

petit abri_28553696354_o

Extension du domaine de la bûche – Suite et fin

Après les gros travaux, temps des finitions avec l’ajout d’une gouttière pour mieux protéger des éléments le bois qui sera placé à l’arrière de l’abri bois et de récolter l’eau de pluie vers une petite citerne, à installer ultérieurement. Ce sera pratique pour le jardin.

abri bois

abri bois

Un peu de déco aussi pour faire joli. Rien de mieux qu’un fer à cheval pour faire dans l’authentique.

abri bois

abri bois

Et puis, un abri bois se doit d’etre plein !

abri bois

abri bois

Voila, maintenant c’est vraiment fini !! (si, manque encore l’escalier à chat pour permettre à Minou de grimper sur le toit de l’abri).

Extension du domaine de la bûche – Jour 4

Suite du projet bricolage, extension du domaine de la buche.

Poste sur le Jour 1 ici, pour le Jour 2 ici, pour le Jour 3 ici

4) Pose du troisième pilier. Jour 4

5 à 6 heures.

bon, je me rends compte que la première poutre horizontale posée n’était pas droite ! Et en plus le niveau que j’avais utilisé, un truc pas cher en plastique, déconnait. J’ajuste donc la hauteur de la fixation sur laquelle elle repose.

Ensuite je me mets au troisième pilier, qui doit être placé au milieu des deux premiers. Sa hauteur est déterminée par la hauteur au sol; sous une planche que je pose temporairement sur les deux piliers, moins le diamètre de la poutre.

Pour soutenir la poutre du côté de l’abri existant je bricole un support et pose aussi une solide planche entre les deux appuis existants; sur la quelle la planche viendra se poser.

Pour consolider le tout je pose dans chaque coin des diagonales liant les piliers aux poutres.

Ensuite c’est facile. je pose les chevrons, perpendiculaires à l’orientation de l’abri bois.IMG_0631

Pose du troisième pilier.

Par contre la diagonale est mal orientee. C’est plus joli si elle pointe vers la face avant. Je la repositionne.

IMG_0641

C’est mieux comme ca. Les morceux de bois, verticaux empecheront les buches de tomber.

On distingue aussi la troisieme poutre.

 

Extension du domaine de la bûche – Jour 5

Suite du projet bricolage, extension du domaine de la buche.

Poste sur le Jour 1 ici, pour le Jour 2 ici, pour le Jour 3 ici, pour le Jour 4 ici.

5) Continuation. 5 heures.

Apres, c’est facile. je pose les chevrons, perpendiculaires à l’orientation de l’abri bois. Ensuite les lattis.

J’aligne les chevrons a partir de l’avant la ou c’est plus haut et moins facile d’acces. Ils depassent un peu trop et dois les couper sur 20 cm sur le cote arriere.

 

IMG_0647

 

Pour les couper tous à la même longueur, j’utilise le sumitsubo, pour tracer une ligne droite sur les chevrons.

FullSizeRender

 

Et place à la peinture et c’est là un moment super sympa car mon fils vient m’aider. On monte sur le tas de bois qui est toujours sous l’abri et on barbouille tout !

Il se met à neiger. Battaille de neige !…

 

Puis ensuite pose du toit avec les plaques de plastique ondulé.

C’est fini !

IMG_0713

Extension du domaine de la bûche – Jour 2

Suite du projet bricolage, extension du domaine de la bûche ou la métaphysique des bûches (@bistroman :))

Poste sur le Jour 1 ici. Jour 3 ici.

2) Pose du premier pilier. Jour 2.

2 heures.

Je fais tout sans plan. Avant de commencer j’ai aligné par terre toutes les poutres. Les plus longues entre 2700mm et 3000mm seront pour le toit et les plus courtes pour les piliers.

Je commence par le pilier qui supportera la face arrière de l’abri. C’est le plus bas, et le moins visible. Donc je peux me planter un peu sur celui-là.

Avant de le poser je positionne un petit bloc de béton par terre. Mets une longue planche debout sur le bloc. Je mets une planche à l’horizontale; posée sur le point de fixation du côté de l’abri existant, qui fait face; m’assure avec un niveau que cette planche est bien à l’horizontale et marque ainsi sur la planche debout quelle devra être la longueur du pilier, pour pointer sur exactement la même hauteur que le point de fixation.

Une fois ceci mesuré je vais découper le pilier dans l’atelier et j’assemble la barre de fer. Puis je retourne sur le terrain. Pose le pilier sur le bloc de béton. Essaie de le mettre bien droit en tenant d’une main, de l’autre je le stabilise avec une planche fixée temporairement.

puis je pose dessus une poutre transversale et la fixe des deux côtés. C’est fait.

IMG_0622

Première poutre. on voit bien les deux appuis fixés à l’abri bois existant.

Extension du domaine de la bûche – Jour 3

Suite du projet bricolage, extension du domaine de la bûche.

Poste sur le Jour 1 ici, pour le Jour 2 ici

3) Pose du deuxième pilier. Jour 3

3 heures. Là je peine un peu pour bien positionner le bloc de béton pour le deuxième pilier qui supportera le coté avant. Ça aurait dû aller assez vite mais ça se met à merder un peu. Mais bon c’est la même démarche pour le jour 2.

Pour positionner le bloc de béton, je mesure les X et Y pour sa position avec des planches marquées avec le X (distance appui – premier pilier) et le Y (distance entre face et arrière de l’abri bois existant).

Bon on y arrive à un moment. ensuite une fois le bloc de béton positionné je coupe le pilier à la bonne hauteur.

Une fois positionné je le fixe au premier pilier avec de belles planches de criptomère. Trois planches, deux droites et une en diagonale. Du solide.

Ensuite je pose la poutre horizontale qui fixera le deuxième pilier au point de fixation de l’abri bois existant.

Ça commence à prendre forme.

IMG_0627