Le balcon en forêt fait guragura

Certain qu’avec des fondations aussi légères le balcon en forêt allait faire guragura. ぐらぐら D’ailleurs mon ami S m’avait prévenu すじかいまみれになる

Gura gura ça indique qu’il y a du jeu entre les différentes pièces. Un coup de pied dans le balcon en forêt et tout se met à trembler.

Avant de poser les planches sur le dessus il faut donc s’attarder à mieux fixer les piliers ensemble et réduire ce guragura; solidifier le petit édifice.

Des troncs d’arbre posés horizontalement et fixés aux piliers vont réduire le guragura. Je les taille de façon à ce qu’ils épousent la courbe des piliers.

Commencer par retirer l’écorce

Pour ce faire j’utilise une herminette. Un outil suisse que j’avais déniché aux US il y a quelques mois. On ne voit pas des herminettes tout les jours ici au Japon… Il est toujours intéressant de se familiariser avec un nouvel outil! Cela donne des expérience points, XP, comme dans les jeux vidéo, et quand on en a suffisamment on peut passer au niveau suivant.

Je répète l’opération trois fois. J’aurais pu le faire quatre fois et avoir quatre liens horizontaux, mais je préfère laisser un côté avec assez d’espace pour passer sous le balcon, histoire de pouvoir débroussailler facilement l’été prochain.

Minou vient tester. C’est mieux, ça fait moins guragura confirme-t-elle par télépathie.

9 Commentaires

  1. Nicole Goetghebeur

    Pour stbiliser un telle construction,pensez aux diagonales. Bonnes fêtes.
    Nicole

  2. tigny

    Si je peux me permettre, un renfort en X même sans travail à la herminette serait très efficace pour contrer le グラグラ plutôt que le renfort en parallèlogramme. 🙂

  3. janusdot57

    Bonjour.
    Je vois que vous avez mis des plaquettes de maintien et en renfort pour vos poutres d’embase et de support.
    Je pensais, au départ, que vous mettriez des chevilles en bois, un peu comme pour la petite maisonnette neuve que vous avez construite auparavant chez vous. (en perçant en profondeur au centre des poutres support, et dessous les poutres ou madriers du dessus, pour la mise en place des chevilles et l’emboîtement..)
    Les chevilles en bois, et surtout en acacia, ne bougent pas et durent dans le temps.
    Mais cette alternative et solution avec ces plaquettes est tout aussi sécurisante et solide.
    Je vois que « Minou » a toujours la bonne place, un peu comme un chef de chantier qui contrôle l’avancée en travaux..ha ! ha ! ha ! trop drôle.
    Pour ce qui est du « guragura », ce n’est pas faux, mais je pense, vous connaissant, que vous avez, cependant, pris des mesures, pour éviter cela.
    Rien ne vous empêche, de mettre en place et poser un croisillon, en maintien, entre, juste sur vos deux pièces, demi rondins et petit rondins. Avec ce système de croisillon, bien posé et mis en place, comme fixé correctement surtout, ça ne risque plus de bouger, ni même..trembloter..
    Bonne fin de soirée à vous et sinon, bonne nuit après, à plus..Denis.

  4. giselefayet

    J’enregistre ce mot , il me plait bien , j’avoue que mon vélo a déjà fait guragura , il faudra que je me penche sur le problème .
    Un grand bravo à Minou pour son apport dans la construction .
    Bonne journée

  5. pierre pauzon

    cool j’ai la même herminette pfeil une super marque d’outil de sculpture, si tu aime les beaux outils il y a https://www.dictum.com/fr/ qui vent aussi plein de materiel Japonais.
    à plus…

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s