Faire son thé en 2017

Cette année aussi nous faisons notre thé. Feuilles de thés glanées dans les montagnes avoisinantes.

Faire ces petites choses comme autrefois, ces petites choses que les gens aujourd’hui délaissent il faut le dire, c’est très important. Surtout, si c’est pour le thé, qui est, comme le vin, un vecteur de civilisation.

 

DSC_2958

 

DSC_2956IMG_20170525_064909

image_34890940636_oIMG_20170525_065509

Publicités

9 Commentaires

  1. tigny

    Bonjour! Avez-vous récolté les feuilles sur des théières sauvages – heu des théiers? – ou sur des arbustes laissés à l’abandon?

  2. Cléa Cassia

    J’aimerais bien savoir faire, et ça n’a même pas l’air si compliqué. Le tout est de savoir identifier les feuilles de thé ! (À part dans ma tasse, je n’en ai jamais vu « en vrai »).

  3. janusdot57

    Bonjour.
    Vous avez là une formidable opportunité, en parlant du thé, et pour cette cueillette, à proximité de votre maison.
    Pour vous, il s’agit là d’un avantage double, la facilté et proximité, pour la cueillette, mais aussi et surtout, la provenance et la préparation pour un usage personnel et non des moindres.
    Bonne journée encore..Denis.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s