Chercher du gravier

Que faire un samedi d’octobre lorsqu’il fait un temps magnifique.

Aller chercher du gravier!

Je veux étendre du gravier là où nous garons la voiture, et puis aussi je veux poser un tuyau entre les deux anciennes rizières qui forment notre jardin pour mieux faire s’évacuer l’eau des pluies. Je poserai du gravier pour stabiliser et cacher le tuyau.

Mon ami S a un nouveau camion, un Mitsubishi Fuso, flambant neuf. Il va m’aider à aller chercher du gravier. Plus facile avec un camion de trois tonnes qu’avec mon petit camion keitora où l’on peut charger jusqu’à 350 kg.

gravier IMG_2051

J’achète deux canettes de café pour la route. … il me passe une cigarette (il roule son tabac maintenant, le coût à la cigarette revient à la moitié des cigarettes normales), et c’est parti pour un tour. C’est un moment tout à fait génial, dans ce beau camion on doit être les deux hommes les plus heureux du monde, manque que le violon de Grapelli avec la musique des Valseuses.

 

On va à quinze kilomètres trouver une caillouterie … comment dit on en Français ?

Là un énorme engin vient déverser en une fois, trois tonnes de gravier oh yeah dans la benne. Le conducteur d’engin nous fait de beaux sourires, c’est un jeune, le jeune le plus heureux du monde c’est sûr, avec un engin pareil!

gravier IMG_2057

Les hommes quelque soit leur âge aiment les gros jouets. Regardez les militaires comme ils ont heureux avec leurs gros tanks et les porte-avion … pareil …

Il fait beau temps et du camion qu’est ce qu’on voit bien la route. Magnifico.

gravier IMG_2058

Avant de verser le gravier pour la place de la voiture, on retire des grosses pierres. Le pied-de-biche tricolore bleu blanc rouge est ici encore bien utile en plus d’être magnifique…

gravier IMG_2065

 

 

Publicités

4 Commentaires

  1. janusdot57

    Bonjour.
    Vous avez eu bien raison d’utiliser ce samedi, en plus, avec un temps magnifique, pour aller chercher du gravier.
    C’est, de plus, « super » que votre ami S. dispose d’un camion avec une benne en chargement plus adapté que votre petit camion , pour la contenance..3 tonnes, au lieu des..350 kg.
    Pour cette idée..Je veux étendre du gravier là où nous garons la voiture, et puis aussi je veux poser un tuyau entre les deux anciennes rizières qui forment notre jardin pour mieux faire s’évacuer l’eau des pluies. Je poserai du gravier pour stabiliser et cacher le tuyau. Vous avez raison, et, bien raison, quand à la pose et étalement de ce gravier à l’endroit où vous garez votre voiture.
    Pour le morceau mis..on est pas bien là à la fraîche décontractés du gland, avec Gérard Depardieu, cela situe bien ce moment passé ensemble dans le camion avec votre ami S.
    Pour ce qui est de la « caillouterie », par chez nous, on dirait ..carrière, mais, après tout, cela peut-être, tout simplement un dépôt, ou encore une aire en libre-service..(mais bon, pour ce qui est du « libre service » cela est rare pour ne pas dire carrément..inexistant..car, de nos jours, tout est « payant », et sinon..a un prix..).
    Cela me fait penser à ce que je vais devoir procéder, de même, l’année prochaine, pour notre nouveau terrain, là-bas, dans les Landes (sud-ouest..).
    En effet, j’ai prévu, pour début juin 2019, de me déplacer, avec mon C15 (mini fourgonnette Citroën..) et ma remorque, pour me rendre là-bas sur place, durant deux semaines.
    Première phase:
    Je procéderai, tout d’abord, à un « léger » défrichement, de seulement 12 à 14 arbrisseaux et petits bouquets de petits buissons de branches de 1,20 à 1,60 m de haut (car, cela a poussé et repoussé, depuis la mise en vente du terrain en août 2016, alors que celui-ci avait été entièrement débroussaillé et nettoyé pour l’affichage des photos mises sur le site de l’agence immobilière..juste deux jours avant d’avoir « déniché » le terrain, moi-même, sur place, grâce à un « futur » voisin..).
    Puis, j’enlèverai les embases et petites « fausses » souches avec les racines, pour éviter tout risque de repousse.
    Après cela, je passerai avec la débroussailleuse, en surface, pour faucher l’herbe, sur l’ensemble du terrain, qui a repoussé un peu.
    Deuxième phase:
    Je procéderai, en partie est, du nord au sud, à la mise en place d’une allée carrossable avec dessus stabilisé, pour pouvoir garer le camping-car, pour les vacances de 2019, puis, par la suite, pour la durée du chantier et des travaux, pour la construction de la maison prévue.
    Pour cela, je mettrai en place des planches de 3 m de long et 0,20 m de large et d’une épaisseur de 20 à 30 cm (mises bout à bout..), maintenues par des piquets, pour délimiter cette allée de 3,50 m de large, sur une profondeur de 25 m. De là, je procéderai au ratissage en surface, pour la planéité, avant de poser dessus un film géotextile, pour éviter tout risque de pousse de racines ou autre.
    Ensuite, je ferai venir un à deux camions de gravier mélangé avec de la terre, pour étaler cela sur l’ensemble de la surface de cette allée ainsi délimitée. Après cela, je procéderai au ratissage en surface pour bien étaler le gravier en surface et sur l’ensemble, avant de procéder au passage avec une plaque vibrante (en location..). Cette dernière action, avec le passage de la plaque « vibrante », va me permettre de bien compacter l’ensemble sur toute la surface, avec plusieurs passages, en long et en large. J’ai prévu une assise, avec une hauteur de 20 à 40 cm d’épaisseur de ce mélange de gravier et de terre, pour avoir ainsi une bonne assise avec dessus stabilisé, normal.
    J’aurai pris soin, avant la mise en place de cette allée carrossable, de vérifier le niveau souhaité, en prenant comme référence le point haut au centre de la voirie en place, pour ainsi être légèrement au-dessus par rapport à ce point de référence, et donc, la voirie elle-même, pour l’écoulement de l’eau par temps de pluie.
    Voilà pour la comparaison et les explicatifs mis à la suite.
    Bonne soirée à vous et sinon fin de soirée, à plus..Denis.

  2. janusdot57

    Re..désolé..
    Je veux juste « rectifier »une légère « coquille » ou erreur dans la saisie.
    Pour les planches prévues pour l’encadrement de l’allée carrossable, en partie est, j’avais mis..20 à 30 cm d’épaisseur, au lieu de..2 à 3 cm d’épaisseur..désolé.
    Bonne soirée encore et sinon fin de soirée..Denis.

  3. wakametamago

    Bonjour Denis, je voudrais vous demander conseil, au sujet au sujet du parapet que je veux construire le long de la riviere pour mieux proteger la maison de Madame M… je pourrais monter un muret avec pierre et ciment ou beton, mais je dis aussi que je pourrais essayer de faire ca avec des gabions … qu en pensez vous ?

  4. janusdot57

    Bonjour.
    Pour ce qui est de votre question au sujet de.. je voudrais vous demander conseil, au sujet au sujet du parapet que je veux construire le long de la rivière pour mieux protéger la maison de Madame M… je pourrais monter un muret avec pierre et ciment ou béton, mais je dis aussi que je pourrais essayer de faire ca avec des gabions … qu’ en pensez vous ?
    (je n’avais pas vu, ni lu avant, désolé..)
    Personnellement (au risque de vous décevoir..), je ne suis pas pour ce système de gabions remplis de pierres…
    Voir le lien ci-dessous :
    Pierres à gabions..et gabions
    https://www.lafarge.fr/pierres-a-gabions
    Cette forme de possibilité et méthode est le plus souvent employée, de nos jours, pour délimiter l’encadrement et pourtour d’une terrasse, ou encore en limite de terrain avec la voirie, côté façade d’accès pour le terrain et une maison..ou encore la limite de terrain avec un voisin..
    Il y a des exemples de ce genre de réalisation dans ma localité depuis peu.
    Mais, comme je vous l’avais « suggéré », il existe deux autres possibilités.
    La première
    Méthode dite des blocs à bancher
    Il s’agit d’utiliser des « blocs » à bancher ou parpaings – agglos creux « spécifiques » pour ce cas d’emploi.
    Voici deux liens, à la suite, ci-dessous :
    Comment réaliser un mur en blocs à bancher ?

    Pour ce cas et cette démonstration, il n’y a pas besoin de « platines » spécifiques pour poser le lit de béton de l’assise. Il suffit de respecter la « planéité » sur l’ensemble et en procédant avec un niveau et un morceau de planche plate posée dessus, sans faire se noyer la planche avec le niveau dans le béton..

    Lorsque le lit de béton est posé sur la longueur ou une certaine longueur..de l’ordre de 2 à 4 m, on peut vérifier avec une grande règle en aluminium* ( appelée également règle de plâtrier..), avec trois morceaux de planche placées dessous, au début, au milieu, et à la fin.
    * Il en existe de 2m comme de 4m..

    Autre exemple de réalisation pour un mur intérieur dans une maison ancienne en pierres :
    Mur beton banché en bloc a bancher – ancrage sur dalle beton

    Dans les deux cas, premier lien et vidéo de démonstration, comme deuxième cas et vidéo, c’est l’assise qui est le plus important (un peu comme une dalle, ou le dessus d’une semelle de fondation..).
    Il ne faut pas oublier, comme sur les deux vidéos, le ferraillage ou plus exactement les fers à béton à mettre en place de façon « homogène » et bien répartis sur la longueur, comme pour un chaînage, en vertical. Il faut placer les fers à béton par deux, au début et à la fin de chaque bloc (de 50 cm de long..).
    Avec cette méthode, il n’y a pas besoin de rajouter de béton à l’arrière, en renfort.
    Le béton doit être bien « malaxé » en bétonnière, et surtout bien dosé, ni trop liquide ni déjà un peu solide comme pris..
    Un béton bien dosé, à la prise, et au retrait de l’eau, devient très légèrement « bleuté » et de plus est aussi dur que de l’acier épais et compacté.

    Si je m’en réfère à votre article antérieur mis, à ce sujet..
    https://inaca.me/2018/08/29/couper-le-kaki/

    Et où l’on aperçoit bien, tant le mur, sur la première photo du haut mise, comme cette fausse digue, en passage, en béton et également visible, une rehausse de l’ordre de 0,80m ou 80 cm devrait suffire, sinon 1m tout au plus.
    Au mieux, vous pouvez retirer les grosses pierres visibles situées dessus le mur « compacté » existant, pour faire une assise conséquente et solide, pour bien démarrer la rehausse de complément.
    Faites une assise conséquente de 50 cm de large au moins, et assez épaisse.
    Il faudra commencer, bien avant l’emplacement du « kaki » et avant un buisson que l’on aperçoit et également visible sur la photo(en amont..), et ce jusque peu après l’emplacement de cette fausse digue en passage pour référence.
    Revoir la photo mise dans :
    La liste des projets en cours..
    https://inaca.me/2018/08/21/la-liste-des-projets-en-cours-et-futurs/
    De cette façon, l’eau, en écoulement, par temps d’orages, fortes pluies et/ou pluies diluviennes, poursuivra son chemin, dans le sens de l’écoulement, de façon normale, et sans vous inquiéter ni risques.

    Le mur, avec la rehausse, dirigera l’eau dans le sens de l’écoulement…

    Il y a déjà eu des exemples, avec des murs (peut-être mal montés..et sans chaînage surtout..), en agglos creux ou parpaings, et dont des crues ont carrément arraché et emporté le mur.

    La deuxième
    Un peu comme pour vos pierres de support et d’embase pour cette maison que vous avez construite, rappelez-vous :

    Construction Japonaise traditionnelle..
    https://inaca.me/construire-une-maison/construction-traditionnelle-japonaise/
    De belles pierres pour les fondations..
    https://inaca.me/tag/construction-dune-maison-au-japon/

    Il s’agit d’utiliser des blocs de pierres, assez épaisses et larges, pour la base, dans le but recherché de l’assise en solidité.
    Voici deux liens, à la suite, ci-dessous :

    Tutoriel les bons gestes du maçon : réaliser un mur en pierre maçonnée

    C’est juste pour l’exemple, dans la façon de procéder pour le montage et en hauteur, sans plus..

    Autre exemple de réalisation pour un mur à monter, avec des pierres sèches.
    monter un mur de pierre

    Il ne faut que retenir le procédé et la façon de procéder..
    L’avantage, avec les grosses pierres sèches, est, que vous n’avez que les pierres, trouvées sur place ou autre (quitte à vous faire aider..), et le liant (béton..), en plus, et rien d’autre. Et la rehausse sera dans la continuité du mur déjà existant.

    C’est toujours l’assise, en guise de support de base, la façon de procéder et de monter ce mur à l’aide de pierres sèches (assemblage et surtout blocage..), et le béton qui sont très important !!!

    Pour l’emploi de grosses pierres sèches, il faut prévoir une bonne épaisseur de béton en liant, entre les pierres, de l’ordre de 1 à 2 cm au moins. La pierre viendra, plus ou moins se « noyer », mais pas complètement, dans le béton, et sera ainsi bien ancrée par rapport à la pierre du dessous et ainsi de suite. Pour cela les différentes couches en liant et béton ne devront pas être trop liquides, pour ne pas voir les pierres s’écraser les unes sur les autres en effaçant trop ou évacuant le béton de ce fait.
    A la fin, lorsque ce mur de rehausse sera terminé, peu après, vous pourrez toujours « finir » et « fignoler » tous les joints et en lissant quelque peu les joints, tout en laissant la pierre visible apparente en relief. Le fait de finir les joints et de les lisser (correctement..) permettra à l’eau de glisser dessus et non pas d’attaquer ou d’agresser les joints et le béton.
    Peu importe votre choix final et prise de décision, je vous fais confiance, mais n’oubliez pas que, dans ce cas précis, il s’agit de « bloquer » l’eau, ou, plus précisément de la faire « dévier » pour qu’elle suive son cours normal et lit de la rivière sans risque d’inondation pour le terrain et surtout la maison…
    Bonne journée, soirée et fin de soirée, un très bon weekend à vous, à plus..Denis.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s