Tagué: soundcloud

Un signe discret de l’arrivée du printemps

Bidons vides sous la pluie

En entendant les échos des bidons de peinture vides sous la pluie ma femme a rêvé cette nuit de musiques africaines.

Les voici les bidons de peinture vides. Donnons leur la parole et laissons les chanter avec la pluie…..

A un moment Marron le chat des voisins vient jouer les trouble fête avec ses gros grelots, c’est vers 03:00.

 

 

 

Des chouettes aux bouscarles

Ce samedi matin je me lève à 4:30 pour participer à une conference call pour le travail. J’en profite pour enregistrer le chant des oiseaux.

L’enregistrement commence exactement à 4:40. L’instant est magique. Le jour commence à se lever.

Au début donc on entend la chouette. C’est le chant de la chouette de l’Oural.

On capture ainsi l’instant transitoire entre la nuit et le jour. A un moment; on n’entend plus la chouette. Elle se tait. Et fait place aux bavardages riches et bigarrés des volatiles diurnes.

Le chant de la bouscarle chanteuse est particulièrement beau.

Le bruit de fond, c’est la rivière qui coule à côté du jardin; J’ai tenté de réduire son empreinte audio avec la function de réduction de bruit sur l’excellent logiciel audacity.

 

Référence: Ce site liste les différentes espèces de chouettes  au Japon. http://www24.big.or.jp/~kyusoku/owlvoice.htm

Les oiseaux ont beaucoup de choses à dire ce matin

Le jardin, samedi matin

Ce samedi matin je me lève de bonne heure; 6 heures. Je commence la journée en offrant deux petits poissons à Minou le chat; et en faisant le feu dans le ventre de Calcifer. Toute la famille dort encore dans les futons bien chauds; mais lorsque tout le monde sera réveillé il fera moins froid dans la cuisine. Faut dire, nous n’avons d’autre moyen de chauffage que Calcifer notre poêle à bois.

Puis je vais derrière la maison dans le jardin, où je m’affaire avec grand plaisir. Cette année je veux apprendre le plus possible en terme de jardinage. L’année dernière c’était le chaos total dans le jardin; si bien que je ne me souvenais plus de ce que j’avais planté, ni quand ni où.

Cette année je m’organise, je prends des notes et je veux une démarche plus structurée, car sinon je n’apprendrai jamais. J’ai redéployé le jardin en petites sections distinctes; et mieux délimitées. J’ai même acheté deux bouquins français et le soir après le travail je révise mes légumes .

Ce matin donc je plante des pois et de la roquette. Des gestes simples et très agréables. Quel plaisir que de travailler la terre. C’est une très belle journée qui commence. Le soleil se lève. On sent que le printemps arrive. Il y a déjà quelques jours, j’avais remarqué le chant plus riche des oiseaux. Ecoutez.

Les chants de l’eau (2)