Tagué: oiseaux

Grenouilles et oiseaux à 6 heures du mat

Ce samedi matin je me lève à trois heures pour une réunion avec des collègues aux US et au Canada. Avec mon job, il est très important d’avoir un … réveil !

La réunion se passe bien, pas de problème. Je me couche très tôt le soir, à 19 heures.

Mon ancien boss Eddie était un work horse comme on dit il bossait comme un fou mais toujours était au top de toutes les questions et des problèmes qui pouvaient survenir dans le business. Je lui avais posé la question, quel était son secret, et il avait répondu qu’il dormait neuf heures par jour.

Le sommeil est en effet très important.

La réunion se termine à 4 heures. Un peu plus tard, à six heures, j’enregistre ces quelques minutes d’audio.

En entend les oiseaux mais aussi les grenouilles (celles ci sont au bord de la rivière et dans les montagnes, mais on peut discerner leurs chants d’amour).

DSC_3099

Des mésanges dans le jardin

L’année dernière j’avais fait un nichoir, que j’ai naïvement installé dans le noyer du jardin. En plein dans le territoire des chats Minou et Scotch.

Un couple de mésanges s’est installé dans le nichoir… en fait lundi dernier je me dis, bon je vais déplacer le nichoir et le réinstaller dans notre montagne, loin de ces peux petits félins… je prends une échelle, défait le nichoir pour le déplacer … et merdre!!! il y a sept oisillons dedans. Je n’avais rien remarqué. Je remets tout en place.

Et vois un peu plus tard les mésanges, une à une, filer vers le nichoir, une grosse larve au bec.

Voilà qui est très touchant. Essayons de filmer tout ceci.

J’installe la GoPro sur une échelle, face au nichoir.

Voilà ce que ça donne

En effet donc les mésanges n’hésitent pas à s’installer près des habitations mais aussi près des chats …

Mésange en Japonais c’est shijuukara しじゅうから 四十雀, et oui ça s’écrit ‘quarante moineaux’.

Car Minou et Scotch, ne cessent de rôder autour du noyer. Parfois ils s’élancent et montent dans l’arbre … ce sont de sacrés chasseurs.

Pour éviter que les chats n’attrapent un des parents dans leur va-et-vient infini pour nourrir les petits zoizeaux je pose un filet pour protéger l’accès aux branches de l’arbre.

Il leur faut vraiment bosser dur pour élever ces petits, combien de larves ils doivent s’en aller chasser. Ca me rappelle quand je travaillais encore à Tokyo; tous les jours je prenais le train, changement à Shinjuku, ensuite machin, dans cette foule résignée le matin, joviale le soir, pour pougner dans un bureau dont on ne peut ouvrir les fenêtres. Et le soir; je rentrais à la maison, mon sac plein de larves que ma femme s’empressait de bouillir ou frire, d’assaisonner au goût du jour.

DSC_3018

L’année prochaine j’installerai le nichoir dans notre montagne. Mais là, je pose des trucs qui piquent pour empêcher de grimper à l’arbre, et un filet fixé aux branches pour empêcher les chats de s’approcher du nichoir.

On va observer tout ça de prêt en espérant que ça marche.

La meilleure façon de chasser les oiseaux

La meilleure façon de chasser les oiseaux? C’est avec un appareil photo !

DSC_2599

Je ne me souviens plus du nom de ce monsieur; on se croise souvent sur les chemins dans les forêts.

A chaque fois on discute, à voix basse, pour ne pas faire fuir les oiseaux qu’il vient photographier.

Il y a cette espèce rare dit-il, et quand ils sont dans la vallée, ils sont seulement entre cet arbre là et cet arbre là dit il en montrant un espace qui fait à peine 50 mètres de largeur.

DSC_2600

Le paragraphe d’Aristote; lu hier soir entre le chat Scotch et le poêle à bois Calcifer résonne, comme quoi souvent les événements s’offrent de façon synchrone.

Ethique à Eudème, p. 268 Ed. Pléiade

Ainsi donc; Anaxagore aurait; dit-on, répondu à quelqu’un qui agitait des questions de ce genre et ne cessait de lui demandait dans quel dessein l’on aurait pu choisir de venir au monde, plutôt que non:

C’est afin, aurait-il dit, de contempler le ciel et l’ordre qui règne dans l’univers entier.

Ainsi donc, lui croyait que si c’est pour gagner quelque science, le choix de vivre vaut d’être fait.

Mais comment s’appelle bien ce monsieur … Peut être Anaxagore ?

Des chouettes aux bouscarles

Ce samedi matin je me lève à 4:30 pour participer à une conference call pour le travail. J’en profite pour enregistrer le chant des oiseaux.

L’enregistrement commence exactement à 4:40. L’instant est magique. Le jour commence à se lever.

Au début donc on entend la chouette. C’est le chant de la chouette de l’Oural.

On capture ainsi l’instant transitoire entre la nuit et le jour. A un moment; on n’entend plus la chouette. Elle se tait. Et fait place aux bavardages riches et bigarrés des volatiles diurnes.

Le chant de la bouscarle chanteuse est particulièrement beau.

Le bruit de fond, c’est la rivière qui coule à côté du jardin; J’ai tenté de réduire son empreinte audio avec la function de réduction de bruit sur l’excellent logiciel audacity.

 

Référence: Ce site liste les différentes espèces de chouettes  au Japon. http://www24.big.or.jp/~kyusoku/owlvoice.htm

Printemps et oiseaux

Cette semaine la température ne descendra pas en dessous de zéro. Je crois que c’est le printemps. Pour la première fois depuis longtemps nous ne faisons pas de feu et Calcifer le poêle à bois se repose tranquillement. Dehors dans le jardin on sent les rayons du soleil et la chaleur qu’ils transportent. Les oiseaux sont bavards et font leur business. La même idée me reprend, d’enregistrer les chants des oiseaux…. Comme l’année dernière à la même période de l’année ! Ecoutez le beau chant de la bouscarle chanteuse. Uguisu en Japonais うぐいす 鶯    vers 3:04, 3:12, 3:22, 3:32.

Les oiseaux ont beaucoup de choses à dire ce matin

L’entrée des artistes

Le printemps, et les artistes entrent en scène.

Dans l’ordre d’apparition:
  • Les oiseaux. On voit aussi les aigles haut dans le ciel porter des branches.
  • Les insectes. Des multitudes, d’araignées dans le jardin et les champs. A marcher dehors on sent sa tête passer dans des fils d’araignées tendus la nuit passée.
  • Une tortue vue dans la rivière
  • La nuit à partir de onze heures; le chant d’amour d’une chouette
  • et pour finir la dernière à sortir de sa tanière, c’est la femme du bonze, aperçue hier dans le village et que l’on n’avait pas vue de tout l’hiver.