Pour planter des mûriers

Il y a quelques pépites de belles nouvelles quand même, avec cette crise du virus on voit de beaux comportements, les gens qui jouent de la musique ou chantent de leur balcon; le club de foot romain qui apporte de la bouffe à ses fans âgés. Lefigaro parlait aussi quelque part de l’entraide qui se développait entre voisins. J’ai un collègue aux US qui a eu le virus et il est resté en quarantaine chez lui, il me décrit comment ses voisins déposaient de la bouffe au pied de sa porte.

Fondamentalement l’homme a envie d’être sympa mais le mode de vie, la mise en condition, parfois l’en dévient. (c’est le connarovirus).

J’écris tout celà de façon trop légère car avant tout il y a les médecins les infirmiers et tous les personnels qui se dévouent à soigner les malades tout en s’exposant et prenant des risques.

On voit le manque d’anticipation des politiques en Europe, c’est comme si tout le monde y était pris au dépourvu, ha y a pas assez de masques ha y faut faire des milliers de respirateurs alors que tout celà avait déjà commencé en Chine il y a plus de trois mois. Et l’Union Européenne. Je me dis que, pour l’Europe, le virus sera un coup plus dur encore que le Brexit .

Pendant ce temps, Poutine fait un coup de comm’ parfait en déployant des médecins militaires en Italie, et leur matériel, le tout air lifté avec neuf magnifiques IL 76. Démonstration de force.

News du village.

Il y a une vieille maison au toit de chaume qui est en cours de démolition, je me demande si c’est pas pour y construire une nouvelle maison. Il y aurait de nouveaux habitants qui viendraient s’installer ?

Pendant Fukushima en 2011n lorsque les réacteurs nucléaires explosaient nous étions à Tokyo, en plein milieu de la ville et un truc qui me foutait vraiment la pétoche c’était de ne pas être en mesure d’évacuer avec ma petite famille… nous n’avions pas de voiture, les trains sont tout le temps bondés de toute façon et faudrait imaginer tous ces milions de gens qui devraient évacuer en même temps. Ce serait impossible. Et puis, évacuer, vers où?

C’est l’un des trucs que je redoutais le plus. De nous retrouver bloqués.

Nous avons changé de vie depuis, en nous installant à la campagne maintenant ça fait 8 ans, et en effet nous sommes moins vulnérables, moins exposés aux aléas. Nous pouvons nous réchauffer avec notre bois, la rivière à côté apporte quantité d’eau et dans le jardin la nuit on entend les légumes pousser. Par contre en cas de typhon une partie de la montagne pourrait s’écrouler pour nous ensevelir en quelques secondes, faut pas l’oublier.

Nous avions coupé quelques cryptomères dans la montagne. Depuis je les ai un peu arrangés. Pour faire des enclos, pour protéger les nouvelles plantations de ces gros coquins de sangliers. L’année dernière les sangliers ont détruit plusieurs des arbres que j’avais plantés, et pour éviter ça je fais des barricades avec de beaux troncs d’arbres, posés les uns sur les autres, cela devrait constituer une défense efficace pour les mûriers que je souhaite y planter. J’utilise des kasugai 鎹 pièces métalliques en forme de U, comment dit on en français, pour fixer les troncs les uns aux autres.

Je fais deux enclos de un mètre quarante de côté. Je plante un mûrier dans chaque. Les troncs de cryptomère ensemble doivent faire une demie tonne, ça devrait marcher contre les sangliers, et puis bien sûr les filets, contre les chevreuils.

Pourquoi planter des mûriers ? Autrefois il y en avait partout dans la vallée, leur feuilles nourrissaient les vers à soie dont tout le monde faisait l’élevage.

Pourquoi en planter en montagne ? Ca a l’air très compliqué et il n’y a peut être pas assez de lumière. C’est vrai, c’est très compliqué mais bon ! je veux essayer.

DSC_2841

Et puis un autre enclos de quatre mètres sur quatre, pour y mettre deux mûriers et aussi des Yamato imo, un genre d’igname. C’est une expérience, apparement ça pousse très bien en montagne, donc on verra.

Pour ce grand enclos les troncs d’arbre de quatre mètres sont trop lourds à porter, donc je les fends en deux avec une masse et un coin.

DSC_2838

Quel boulot ! Et pour quoi ? Pour le fun ! Je vous dis c’est exténuant de faire tout ça mais travailler comme ça en forêt c’est un vrai bonheur, il y fait bon, marcher sur la terre, entendre quelques oiseaux, transbahuter des trucs ….

DSC_2836
DSC_2843

9 Commentaires

  1. ALEXANDRE (@ALEXAND11536821)

    Bonjour,
    J’apprécie ce que vous écrivez sur ce site, je suis belge et je dois bien reconnaître que la gestion de la crise est vraiment déplorable (pas de masque, pas assez de respirateurs, déblocage de crédits alors que cela fait plusieurs mois que l’on est au courant des risques pour la population) j’ai 68 ans et j’ai des problèmes pour me déplacer, heureusement je connais des gens qui se dévouent et font une bonne partie des courses à ma place)
    D’autre part, je remercie aussi certains policiers qui n’hésitent à visiter et à aider des personnes âgées (personnellement, ils m’ont reconduit deux fois d’un petit super marché jusque chez moi (j’habite Charleroi) Merci à eux ainsi qu’à tout le personnel médical qui se dépense pour soigner le plus de personnes.
    Dommage que je ne peux pas dire de même pour nos dirigeants (que malheureusement nous avons élus), et qui ne songent que de s’emplir les poches (excusez cette expression qui n’est pas destinée à tout le monde) mais par exemple j’ai essayé de contacter la Commission d’aide sociale de la ville mais le personnel est absent pour cause de confinement (j’ose espérer qu’il n’en est pas de même pour les pompiers,…) J’espère qu’aux prochaines élections, on s’en souviendra quoique j’en doute .

    Enfin, bonne continuation à Vous

  2. Atelier Sentô (@AtelierSento)

    Héééé oui ! On a beau répéter aux gens qu’on se sent plus en sécurité en dehors des villes, ils n’en croient rien, jusqu’au jour où quelque chose de lourd frappe tout le monde et là, tout à coup on nous envie… En cette période de confinement, nous savourons de pouvoir faire notre heure de marche en respirant l’air de la mer et de la forêt, nos habitudes de faire beaucoup de choses par nous-même (le pain, le lait végétal etc…) et de ne pas être de grands consommateurs par nature. Finalement, pour nous, ça ne fait pas de grosse différence avec avant : on dessine chez nous, on cuisine beaucoup, on profite de notre grand balcon sans vis-à-vis avec vue sur les montagnes et la mer, on fait notre heure de marche dans la campagne…
    Prochain objectif quand tout ça sera passé : nous installer à la montagne. Le projet est déjà en cours d’élaboration depuis quelques mois. J’aimerais moi aussi cultiver mon propre potager, passer du temps avec les gens du village, apprendre des choses sur la vie à la montagne, apprendre à fabriquer, à cultiver et à écouter.
    C’est toujours un plaisir de lire tes articles. On ne désespère pas de venir un jour dans votre coin vous rencontrer et échanger ! Il faudra bien qu’on revienne au Japon faire le plein de documentation pour nos prochains projets BD !

  3. francefougere

    Tu travailles beaucoup, dehors et dedans.
    Merci pour tes nouvelles, toujours intéressantes.
    Prends bien soin de toi – et des tiens, le ou les chats aussi !- Amitiés 🙂

  4. janusdot57

    Bonjour.
    Il ne faut pas s’étonner, encore moins..être surpris !
    Vous devez, sans doute savoir que la gestion de la Belgique sous le règne de Albert II n’était pas « terrible », sans oublier cette gestion « calamiteuse » de l’Affaire Dutroux.. ( Marc Dutroux..)
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Dutroux
    Affaire Dutroux..
    https://lentreprise.lexpress.fr/international-export/belgique-un-complice-de-marc-dutroux-libere-sous-conditions_2100696.html
    Belgique: un complice de Marc Dutroux libéré sous condition..
    Ce n’est guère mieux avec le roi Philippe, fils de Albert II et titulaire actuel, et ou il y avait déjà eu beaucoup de controverses concernant, non seulement la gestion, mais également tous ses frasques dont à titre privé..
    Je vous rassure, et je tiens à vous rassurer, ce n’est guère mieux chez nous, en France, et ce, depuis 39 ans, bientôt..40.
    Les élections, dans le sens de donner (façon de parler..) la parole aux électeurs comme aux citoyens, dignes de ce nom, et que nous sommes dans l’ensemble, ne sont qu’un pis aller dans le sens d’une voix..étouffée..
    Concernant les élections, en général, tant pour les législatives (chez nous..) et au niveau National, que pour les élections municipales, et donc au niveau local..
    Voir le lien ci-dessous de mon article mis à ce sujet:
    http://janus157.canalblog.com/archives/2020/03/10/38090796.html
    Les élections municipales, du faux élitisme local..
    On en est là..malheureusement..
    Mais le plus dur reste à venir et risque..d’arriver..
    Voir mon dernier article mis, non seulement pour le confinement, mais également, pour la partie basse, pour ce que j’ai mis sur le plan économique à venir..
    http://janus157.canalblog.com/archives/2020/03/27/38138193.html#c81777883
    Confinés..confinés.. drôle de situation..ou pas ?..
    J’espère que vous arriverez à vous en sortir, au regard de votre situation évoquée, et par rapport à une forme d’immobilisme des différents responsables..
    Bonne journée à vous, portez vous bien, respectueusement..Denis.

  5. janusdot57

    Bonjour.
    Les mûriers..
    Je ne sais pas s’il s’agit ici de mûriers pour l’élevage de vers à soie, ou bien de mûriers..à fruits, un peu comme ces mûriers sauvages..
    Pour les mûriers à fruits, et..mûres..
    S’il s’agit de mûriers à fruits mûres, comme pour ces baies sauvages, alors, c’est un « plus » réel, pour les desserts, comme sur le plan gustatif.
    En effet, on peut utiliser les fruits, je veux dire..les mûres, tel quel, comme n’importe quel fruit frais, pour le dessert, après les avoir toutefois passé à l’eau et lavé légèrement à l’eau claire en surface.
    On peut également faire de la confiture avec, et qui pour moi, là aussi, est également un « must » et pas que.
    En effet la confiture de mûres est excellente pour les maux de gorge, par exemple ( lorsque l’on est très légèrement enroué..).
    On peu faire avec..des tartes ou encore..tartelettes, mais aussi..de la glace.
    Pour la glace à la mûre
    Pour 4 personnes.
    Préparation: 30 minutes, Repos 4 heures.
    Ustensile: une turbine à glace. ( on en trouve dans le commerce et qui sont abordables..)
    Les ingrédients:
    – 600 g de mûres,
    – 80 g de sucre,
    – 26 cl de crème liquide ( fraîche..),
    – 20 cl de crème épaisse,
    – 1/2 gousse de vanille ( vanille de Madagascar ou autre..),
    – 1 brin de menthe fraîche ( avec de petites feuilles, pas trop grandes..).
    Dans un premier temps
    1. Laver les mûres, puis séchez-les avec du papier absorbant ( style « Sopalin » chez nous ou autre, peu importe..).
    Dans le bol d’un robot ( mixeur classique..) ou à l’aide d’un mixeur plongeant, réduisez-en 400 g en purée, puis passez-là au tamis pour éliminer les gros grains.
    2. Incisez la gousse de vanille sur toute la longueur ( à l’aide d’un petit couteau avec lame fine et effilée..) et prélevez ses graines. Mélangez-les dans un saladier avec la crème épaisse et le sucre, puis incorporez la purée de mûres. Fouettez la crème liquide ( fouet classique et traditionnel..), puis incorporez la délicatement à la préparation précédente.
    Versez le tout dans une turbine à glace et placez-la au moins quatre heures au congélateur ( c’est plus pratique dans un congélateur armoire à tiroirs que dans un congélateur bahut. Cependant, il existe des congélateurs bahut, et avec, en partie droite, un emplacement surélevé et moins profond, avec la partie moteur de réfrigération située en-dessous, et donc, plus facilement accessible et pour après..), ne pas oublier de la remuer toutes les 20 minutes environ.
    3. Lorsque la glace est prête ( prise et saisie..), réalisez des boules et disposez-les dans des coupes, de taille adaptée, ou encore dans un petit saladier de service ( ou chacun pourra se servir..).
    Décorez avec les mûres restantes ( 200 g..) et ajouter-y la touche finale avec quelques petites feuilles de menthe fraîche par-dessus.
    Voilà..à vos marques..c’est à vous de jouer, à présent, ou votre épouse, peu importe, et, lorsque les fruits seront là et, bien-sûr, surtout..mûrs, dans jeu de mot !
    Un peu de douceur et de.. »Sweetness »..

    J.S. Bach – Cantata, BWV 208 – Aria ‘Schafe Können Sicher Weiden’
    ( cette cantate est également appelée Jagd-Kantate..)
    Pour moi, il n’y aura pas de chasse, la chasse étant fermée, pour les raisons que l’on connait, par arrêté Préfectoral, et par mail reçu dans la boîte mail, par la Fédération de la chasse de la Moselle, pour tous ceux qui y sont affiliés..).
    Pas de chasse, et..pas de pêche.. En effet, pas d’ouverture de la pêche à la truite..non plus..tout est..reporté aux..calandes Grecques, si je puis dire..Wait and see..
    Ah ! les enfants, et la joie des enfants surtout..

    Gilbert O`Sullivan – CLAIR – ( The Sweetest `Clair ` video Ever !) – And Clair answers back !
    Un peu de « Move » et faux côté rebelle..

    ? (Fragezeichen)
    NENA

    Fragezeichen (Live)
    NENA
    Voilà pour aujourd’hui, si je puis dire…
    Bonne fin de journée à vous, bonne soirée comme fin de soirée, portez-vous bien, à plus..Denis.

  6. janusdot57

    Bonsoir.
    Du fait de ce confinement..
    J’ai un ami qui m’a appelé, il y a une heure, environ, et pour me dire ceci: » tiens-toi bien, il y a des sangliers qui se « balladent » en ville, à Bitche.. ».
    Je lui ai répondu: « Je m’en fous, la chasse est, de toute façon, fermée, par arreêté préfectoral, alors, pour moi, ils peuvent même aller faire les courses au supermarché, ça m’est égal.. ».
    L’info est cependant bien vraie ..
    https://www.republicain-lorrain.fr/edition-sarreguemines-bitche/2020/04/04/un-sanglier-en-plein-centre-ville
    Un sanglier en plein centre ville..
    Voilà, c’est assez insolite, mais bien réel..
    Bonne fin de soirée à vous, et sinon bonne nuit, un bon dimanche en famille, portez-vous bien, à plus..Denis.

  7. donna1653

    Bonjour à tous,
    Question sur les mûriers : leurs fruits sont comment ? rouges, blancs ?
    Pensez-vous qu’ils auront assez de lumière ?
    Dans le sud de la France, où on en a planté pour les vers à soie (Cévennes), ce sont des « arbres d’ombrage », taillés en forme de parasol pour faire de l’ombre.
    Bon courage, amicalement,

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s