Tagué: philosophie de la vie

14 cm

Cette semaine je suis en buziness tripe, aux US, à Seattle. J’aime tellement notre vie simple au village que chaque business tripe est un petit déchirement. Le moment que j’aime le plus dans les business tripe, c’est, le jour du retour, quand je monte dans l’avion pour le Japon.

Pour chaque bizetripe, mon premier objectif, c’est rentrer à la maison sain et sauf.

Mon grand ami S. opère au niveau supérieur: il ne part jamais trop de loin de chez lui, de sorte qu’en cas de problème il puisse rentrer chez lui à pied.

Si tout le monde était à son niveau et faisait comme lui.. le monde serait meilleur

Ah le plaisir de rentrer chez soi. Quand on arrive à l’aéroport de Narita, avec les moquettes très eighties et tous les employés relativement âgés, les petits papys qui s’activent dans leurs uniformes amples, et tirent des chariots ou font la circulation, mais attention ! toujours avec déférence, le sourire et un style indéniable. Respect. Tout ce côté un peu suranné et très poli.

Ma femme m’envoie ce matin des photos du village où il a neigé quatorze bons centimètres.

La neige c’est magique en témoigne le déferlement de photos sur fessebouc ou instagrame dès les premiers flocons!

Je me demande ce qu’en pensent les arbres.

Les chats je crois aiment bien la neige.

Scotch notre chat
Et Minou!

Notre petite vallée. Et la petite maison achetée l’année dernière.


Les grands senseis (ou maîtres jedi)

Pendant les fêtes de fin d’année nous avons eu la visite de grands amis, venus du nord de la Scandinavie. Nous en avons profité pour aller voir ensemble des voisins vénérables et discuter un peu autour d’une tasse de café, les pieds bien bottés au chaud.

L’occasion de constater une nouvelle fois que nous sommes entourés de grands senseis.

Sensei (先生), c’est celui qui est né (生) avant (先). C’est le professeur, le maître, le mentor. Le sensei c’est un peu le maître jedi de la guerre des étoiles, qui guide le novice (que nous sommes) vers le chemin de la Vérité.

Ci-dessous, les paroles des sensei K et Y recueillies lors de ces conversations de fin d’année.

La parole du sensei K.

全ては練習

subete ha renshu

Tout (dans la vie) est apprentissage

La parole du sensei Y

畑を作るには3年

山を作るには50年

人間を作るには100年

hatake wo tsukuru ni ha 3 nen,

yama wo tsukuri ni ha 50 nen,

ningen wo tsukuru ni ha 100 nen

Il faut 3 ans pour faire un champ

Il faut 50 ans pour faire une forêt

Il faut 100 ans pour faire un homme

La parole du sensei S

人間より怖いものはない

ningen yori kowai mono ha nai

Rien n’est plus redoutable que l’homme

A propos de sensei et de philosophie de la vie, souvenez vous des dix règles de longévité.

minou sur le tas de bois

Et pour finir sur ce sujet, les paroles de Minou, notre autre sensei.

ニャー

nyah

Miaouh