Tagué: anaguma

Promenade & rencontre avec un anaguma (vidéo)

Encore une vidéo décidement mais la caméra permet de bien compléter ce que jusqu’à présent j’ai essayé de décrire dans le blog, sur le village et sa géographie.

Cette fois je me balade de la maison jusqu’au fond de notre petite vallée, enfin jusqu’au début de la forêt vraiment;

on pourrait suivre le chemin forestier jusqu’au bout ce sera sans doute une autre vidéo, mais pour y aller il faudra que je m’arme d’une tronçonneuse car il y a deux ans énormement d’arbres ont été aplatis par un gros typhon et bloquent le chemin.

Encore dans le hameau je m’attarde devant quelques belles constructions anciennes.

En chemin on traverse notre hameau jusqu’aux dernières maisons habitées, puis on fait la rencontre heureuse d’un charmant anaguma.

On continue pour passer devant une maison ancienne abandonnée et puis après il y a plus personne et on est vraiment tranquille.

Wakamé Tamago après avoir écrit un blog pendant 8 ans un jour s’est transformé en youtubeur, il eut beaucoup de vues et de followers, ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants, pour allumer le feu l’hiver dans le poêle à bois il utilisait des liasses de billets de 500 dollars, que lui envoyaient régulièrement les comptables de youtube.

Ajout

Dans un commentaire, Christian écrit;

Tu décris le meme processus qui a eu lieu en France : occupation des montagnes avec cultures, aménagement de l’espace (murets…) et désertification au XXème siecle. Réecoute « La montagne  » de Jean Ferrat !

Tout à fait. Les paroles de Jean Ferrat décrivent des processus tout à fait similaires, il n’y va pas avec le dos de la cuillère. En voici des extraits.

Ils quittent un à un le pays
Pour s’en aller gagner leur vie
Loin de la terre où ils sont nés
Depuis longtemps ils en rêvaient
De la ville et de ses secrets
Du formica et du ciné

(…)

Avec leurs mains dessus leurs têtes
Ils avaient monté des murettes
Jusqu’au sommet de la colline
Qu’importent les jours, les années
Ils avaient tous l’âme bien née
Noueuse comme un pied de vigne

(…)

Deux chèvres et puis quelques moutons
Une année bonne et l’autre non
Et sans vacances et sans sorties
Les filles veulent aller au bal
Il n’y a rien de plus normal
Que de vouloir vivre sa vie
Leur vie, ils seront flics ou fonctionnaires
De quoi attendre sans s’en faire
Que l’heure de la retraite sonne
Il faut savoir ce que l’on aime
Et rentrer dans son H.L.M.
Manger du poulet aux hormones

Road kill (3)

Encore un road kill. Ce matin vers six heures. C’est un anaguma. Quel bel animal. Je l’ai vu du camion, là étalé sur la route. Des corbeaux le picorent.

Je fais demi tour, pour prendre à la maison un seau et une pelle.

DSC_0919
DSC_0921

Et je vais déposer la dépouille dans notre montagne, là elle sera mieux que sur l’asphalte à se faire ratatiner par les voitures qui passent.

Retour sur terre. Retour dans la terre.

Il fait humide, il a plu, c’est un temps propice aux sangsues, surtout dans la montagne ! justement j’en vois deux énormes (4 cm), apparement elles m’ont repéré, elles bougent assez rapidement, acrrochées à une souche.

La montagne; je ne m’y attarde pas. Je laisse la dépouille de l’anaguma… Désolé pas vraiment le temps de faire un trou avec les sangsues … mais même là il est beaucoup mieux que sur la route.

DSC_0923

Un tour au jardin

Comme chaque année les montagnes cette semaine sont magnifiques avec les jeunes feuilles; il y a une palette extraordinaire de verts et de couleurs.

Fin avril début mai; c’est peut être le moment où les montagnes sont les plus belles ici dans le coin.

Et comme chaque année je me relance dans le jardinage avec beaucoup d’espoir et d’excitation. Les récoltes ne sont jamais vraiment à la hauteur des attentes mais même sans grand résultat, jardiner me procure toujours beaucoup de plaisir. Et aussi l’occasion d’observer tout ce qui se passe; avec les insectes, la terre… et bientôt on verra les grenouilles aussi.

Les tas de bois sont prêts pour les hivers prochains.

Les premières feuilles du kaki

Les premières feuilles du grenadier

Les premières feuilles du figuier

Voici une vue du jardin. Tout est barricadé pour bloquer les chevreuils et les anagumas.

Côté Est

Côté ouest

J’ai planté des choux

Et il faut admirer la perfection de la nature, un jour plus tard on voit des oeufs d’insectes sur les feuilles … c’est vrai que c’est bon le chou !

Des carottes. J’ai jamais réussi à faire pousser des carottes jusqu’à maintenant

Dans les petits pots diverses pousses, pleines de promesses. courgettes. tournesols. concombres

J’ai des genres de petits pois aussi; ils démarrent bien.

Dans les grands pots noirs j’ai des mûriers. Je les planterai dans la montagne cet hiver

J’ai planté du gingembre aussi, faut attendre pour qu’il démarre.

Les insectes eux aussi font leur business

Question jardinage le voisin monsieur O est un pro. Son jardin est toujours très bien entretenu. Une chose intéressante; c’est qu’il a transplanté dans son jardin des plantes de la montagne: du tara (angélique du Japon). On en mange les pousses en tenpura c’est un régal.

Et aussi des fougères, on en mange les pousses au printemps.

Franchement on dirait des petits bras qui sortent de la terre.

Il m’en offre une grosse poignée. Je lui demande comment ça se prépare, il répond ‘ta femme saura’ 奥さんに任して

Salut l’ami!

Un tour vers le fond de la vallée ce matin, vers 10 heures, j’avais déjà cinq heures de boulot dans les bottes entre les mail et Excel …

Rencontre du troisième type assez rare avec ce superbe anaguma qui se balade, lui aussi a envie de se dégourdir les pattes… Il est cool et ne semble pas me remarquer du tout … Il trace la route, l’ami!

Le hazard fait bien les choses, ce soir je travaillerai sur la page 27 de ma BD Histoires Naturelles, et je dois justement dessiner … un anaguma!

 

anagumaIMG_2025anagumaIMG_2026

anagumaIMG_2028anagumaIMG_2029anagumaIMG_2031

Nuit Debout ? (des animaux)

J’ai remis la caméra dans le jardin là où nous avions filmé un renard l’autre nuit.

Et on peut voir que dans notre petit jardin, la nuit dernière, les animaux se sont succédés …

A 21 heures 30 … un anaguma (blaireau japonais) montre sa silhouette furtive

anaguma2016-05-26 at 7.54.11 PM

A 22 heures 10 …. le renard vient faire un tour

renard 2016-05-26 at 7.56.26 PM

A 23 heures  40 là c’est un chevreuil …..

chevreui 2016-05-26 at 7.56.46 PM

 

C’est un peu la nuit debout (des animaux) ….

 

Le renard et le corbeau

Régulièrement nous enfouissons les déchets de cuisine dans le jardin; et régulièrement aussi nous les retrouvons le lendemain matin retournés et à moitié dévorés. Quel est donc l’animal qui vient dans notre jardin la nuit et creuse pour retrouver les déchets de cuisine … Ce ne sont pas des chevreuils bien entendu. Nous penchons pour une mujina ou anaguma (blaireau japonais).

Mais pour en avoir le coeur net nous posons dans le jardin une caméra équipée d’un détecteur de mouvement.

moultrie_26559249244_o

Quelle n’est pas notre surprise lorsque le lendemain matin nous découvrons …. des vidéos montrant un renard ! Nous n’avions pas pensé au renard … C’est donc le renard qui la nuit vient creuser et découvrir nos déchets de cuisine. Quel bel animal. Nous avons un nouvel ami !

renard2016-05-22 at 6.54.13 PM

on peut voir aussi que, le matin, les corbeaux viennent finir ce que le renard leur aura laissé.

corbeau 2016-05-22 at 6.54.35 PM

Voici la vidéo: