Tagué: faune

Les locataires des tas de bois

Y a plein de petits geckos qui se planquent tranquille dans notre tas de bois. Sans doute un bon endroit pour passer l’hiver.

Il faut faire attention, lorsque l’on prend du bois pour aller alimenter Calcifer le poêle à bois, à ne pas enfourner ces sympathiques bestioles.

Il y a beaucoup de punaises aussi qui se planquent dans nos bûches mais dans ce cas j’ai beaucoup moins de précautions et je les fais brûler avec le bois. Comme quoi nous sommes très sélectifs. A quoi tiennent ces différents critères, bestiole sympathique que l’on veut épargner, bestiole désagréable que l’on zigouille sans regret. Toutes sont le fruit de la création pourtant.

Cet après midi je fendais une énorme bûche et d’une petite fente dans le bois est sorti ce petit gecko. Il a eu chaud, j’aurais pu le réduire en bouillie avec ma hache.

gecko IMG_0201

gecko IMG_0202

gecko IMG_0203

gecko IMG_0203x

 

 

Publicités

Qui vient dans notre jardin la nuit ?

Mais qui vient dans notre jardin la nuit ?

Nous savons, aux crottes fraiches chaque matin, que la nuit ça se presse au portillon pour venir dans notre jardin …. D’ailleurs la fille de 4 ans de notre voisine nous dit toujours qu’il y a plein d’animaux chez nous la nuit. Voyez la réputation que ça nous fait…

Pour tout mettre au clair nous avons posé une de ces cameras qu’utilisent les chasseurs pour zieuter le gibier … Nous avons posé la camera dans notre jardin du côté de la rivière …. on sait que c’est par là que les chevreuils viennent …. ils descendent ainsi directement de  la montagne …

Ces caméras sont dotées d’un détecteur de mouvement qui commande la prise de vue.

Et voyez qui nous avons pris sur le fait….

Un chevreuil tout mignon. Au début on dirait qu’il a remarqué la caméra; il semble l’observer un moment. Puis on le voit de rapprocher tout en broutant les herbes folles.

Devinette aux tritons – la solution

L’été et les animaux

Fin Mai, il y a la chaleur déjà mais pas encore l’humidité de l’été. C’est une des meilleures saisons au Japon.

Nous apercevons de nombreux animaux. Toutes les bêtes sont sorties.

Des apparitions sont fortuites; le moment d’un battement de cil:

Cette semaine nous voyons un lièvre dans le jardin (apparition rarissime selon les voisins), et une mujina se baladant sous les canalisations dans le village. Je pense que c’est cette mujina qui se régale de nos fraises et des vers de terre du jardin, en fouillant un peu partout.

mujina planquée dans une canalisation

mujina planquée dans une canalisation

Dans notre montagne; en face du jardin, ma femme aperçoit un chevreuil. Ma femme et le chevreuil échangent quelques mots en silence, et il y a même assez de temps pour aller chercher le Nikon et prendre une photo.

chevreuil dans la montagne

chevreuil dans la montagne

La nuit en sortant de la maison .. ce beau crapaud aux yeux rouges …

crapaud

crapaud

Et aujourd’hui notre voisin qui se promène en pyjama, avec un serpent au bout d’une perche. Il retire le serpent de son jardin, de peur qu’il ne dévore les tétards de moriaogaeru, une espèce de grenouilles menacée d’extinction. Il ne fait pas mal au serpent, et va le relâcher un peu plus loin dans la rivière.

serpent au bout de la perche

serpent au bout de la perche

Toutes les bêtes sont sorties. Et les cultivateurs sortent leurs pièges dans l’espoir d’en choper quelques unes. Au détriment de Minou qui à deux reprises se laisse prendre et renfermer dans une cage de métal. Alertés de son absence nous faisons le tour du village et des maisons plusieurs fois jusqu’à ce que nous la trouvions prise dans un piège, misérable et exténuée.

minou

minou

Minou une semaine après l’incident du piège, et encore la marque de la blessure sur le nez.

 

Trouvez le macaque

En Septembre une personne qui vit dans un autre coin de la vallée avait signalé la présence d’une famille de singes macaques.

Pas sûr s’il qu’agisse des mêmes primates, mais toujours est-il que nous avons aperçu des macaques dans le hameau la semaine dernière à plusieurs reprises. Pas sûr non plus s’il s’agisse d’un macaque solitaire ou d’une famille.

Nous les avons aperçus en face de la maison: la photo ci-dessus laisse deviner la silhouette d’un macaque dans un arbre.

Des singes avaient été signalés dans le village il y a plusieurs années, leur apparition est donc rare.

Une farouche voisine a posé un piège dans son jardin avec l’espoir d’en choper un mais elle m’a ensuite montré comment les habiles bêtes parviennent à dévorer les appâts sans déclencher aucun mécanisme.

Une autre voisine a laissé dans son champ des pommes de terre qu’elle s’apprêtait à planter pour les retrouver, une heure plus tard, délicatement vidées de leur chair.

Les voisins nous mettent en garde car malins comme ils sont les singes ouvrent les portes et fenêtres des maisons et s’y introduisent sans vergogne.

Ils savent que des victuailles se cachent derrière les portes des frigos qu’ils ouvrent avec dextérité et malice.

Une autre histoire est plus mystérieuse: un voisin dit qu’il faut faire attention aux nourrissons, car les singes emporteraient avec eux (?) jusque dans les forêts les bébés des hommes. Peut-être est-ce plutôt une légende.

Bon allez, devinette: trouvez le macaque sur la photo ci-dessous.

macaque

macaque

Réponse ….

macaque

macaque

Une famille de singes au village ?

Cette semaine, Mrs HH, une habitante du village, a aperçu une famille de singes prendre dare dare la poudre d’escampette. Elle a pu prendre en photo les silhouettes de cinq macaques filant vers les forêts.

Il est rare d’apercevoir des singes ici.

L’année dernière, l’été, j’avais entendu dire qu’un singe avait été aperçu, courant d’un jardin et emportant avec lui une pastèque.

 

Mrs HH a posté la photo sur  facebook et m’a gracieusement autorisé à la poster sur cette page. Merci Mrs HH

 

Vocabulaire: Macaque du Japon -> nihon zaru ニホンザル 日本猿

macaques du japon

macaques du japon

Cache cache

Grenouille

Rhacophorus arboreus ou Moriaogaeru

C’est une espèce de grenouilles. En Japonais モリアオガエル Moriaogaeru.

Plus tôt nous avons décrit comment ces grenouilles pondent leurs oeufs, dans de la mousse blanche, sur la branche d’un arbre située au dessus d’une étendue d’eau; étang ou rivière.
Arboreus en effet … cette espèce de grenouille est capable de monter dans les arbres. Les doigts de ses pattes sont très développés et lui permettent de monter sur les murs; le long des gouttières etc et jusque dans les arbres.
Nous avons remarqué un nuage de mousse dans un arbre du village; mais positionné 30 centimètres trop à gauche d’un petit étang. La grenouille avait sans doute calculé, à tord, qu’avec les pluies l’étang aurait gagné en superficie. Tous les têtards étaient voués à une mort immédiate, il se seraient écrasés sur du béton, nous avons donc scié la branche et l’avons posée au dessus d’une vasque emplie d’eau.
 DSCN1941
Les tétards tombent du nuage de mousse, directement dans l’eau et s’y développent en toute sécurité. Nous leur donnons à manger des feuilles de laitue. Ils ont l’air bien sympathiques.
DSC_0462
Ce matin nous avons remarqué qu’un têtard est déjà devenu grenouille. Nous l’avons déposé dans un endroit safe du jardin; au bord de la rivière. Remarquez les doigts des pattes …
Moriaogaeru, bon voyage !
DSC_0037

Sangsue

Il y a quelque temps nous évoquions le retour des monstres.

Nous en découvrons un nouveau, sur la route .. une sangsue. Avant ‘d’entrer ‘dans la forêt-montagne, les gens du village appliquent du sel autour de leurs bottes. Afin d’éviter l’intrusion désagréable de ces monstrosaures.

La chose se dépace de façcon presque comique. Il faut la regarder avancer comme une chenille. On est bien sûr frappé par la créativité de la nature. Rien ne se perd … tout se transforme !

Vocabulaire:

Sangsue ヒル 蛭

DSC_0431