Tagué: bricoler

Quelques projets dans la maison: tabourets

L’installation de la petite maison que nous avons achetée l’année dernière continue.

Pour aller avec le bar, j’ai fait deux tabourets.

Le haut des tabourets est fait avec du cryptomère de notre montagne.

Pour les pieds j’utilise un bois plus dur et dense, que je ne sais identifier.

Voilà comment les choses devraient s’emmancher.

Même pour un petit tabouret il n’est pas évident de faire un truc parfaitement de carré. Plus tard je m’aperçois que le guide que j’utilise pour la scie circulaire impose une inclination à la lame de la scie …. ha … le moteur de la scie est trop bas ou le guide est trop haut … donc les angles ne sont pas bons…

Pour fixer les pièces de bois j’utilise des goujons (ダボ). Après c’est histoire de patience pour coller le tout.

C’est toujours un énorme bordel sur l’établi et dans l’atelier en général.
Les quatre pieds sont assemblés.

Le dessus du tabouret, cryptomère. Renversé je prépare (à la défonceuse) quatre emplacements pour les pieds.
Bon, faut que les trous soient bien alignés, et faits droits.

Voilà c’est fini.

Je fais les deux tabourets à des hauteurs différentes.

C’est pas mal. Les tabourets vont bien avec le bar.

DSC_1386

Des bois de chevreuil pour la cuisine

Le plancher ayant été refait, le projet actuellement en cours pour la remise en état de la petite maison; c’est le rafraichissement de la cuisine.

J’ai commencé par tout nettoyer et il y a avait du boulot.

Les portes des placards de la cuisine faisaient beaucoup trop vieillot et je les ai retirées. Je les remplace par des planches de contreplaqué peintes en blanc.

J’opte pour la simplicité et l’économie de moyens.

Il faut un peu de fantaisie pour ne pas sombrer dans l’ennui, et j’essaie de voir si je peux faire les poignées des portes des placards avec des bois de chevreuil.

DSC_0692

J’ai un bon stock de bois de chevreuil. Chaque fois que j’en trouve un je le ramène à la maison. trouver un bois de chevreuil ne me laisse jamais indifférent, le moment est toujours particulier, j’interprète ces moments comme un message indécryptable envoyé par la forêt et les animaux.

Chacha le chien avec un bois de chevreuil

Je parle de cette idée d’utiliser des bois de chevreuil à mon pote S. qui va en chercher un planqué au fond de son atelier, mais son chien chacha est tout de suite très intéressée par l’objet et s’en empare.

Je fais plusieurs essais. Le truc c’est de pouvoir fixer dans le bois cette pièce métallique, pour les boulons. Au début j’essaie avec de la colle puis j’essaye de trouver de l’époxy c’est bien compliqué tout ça, pour finalement trouver que je peux visser la pièce métallique directement dans le bois… pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué.

Les premiers essais sont assez satisfaisants je dirais. Le bois de chevreuil c’est une belle matière, et, en plus, un cadeau de la forêt.

Un essai avec quatre pièces … oh ! mais Minou est là !