Tagué: tottori

Promenade à Tottori

On n’est pas loin de Tottori et de la mer du Japon qui borde cette préfecture. Nous sommes allés y faire un tour il y a quelques mois, pendant les vacances de fin d’année.

Découvert par hasard cette jolie ville, Kurayoshi.

Pour les amateurs de BD, Quartier Lointoin de Taniguchi Jiro se situe dans cette ville et ce quartier même que nous avons visité…

25692629407_980d9b3924_k

Chapeau… pour se garer là; de plus la rue est étroite.

25692648287_4a30b629ae_k

Un bar … super …

25692651327_6756cc6570_k

La notice scotchée sur la porte confirme que le tout est sur le point de s’écrouler.

26691990508_fe62fb5e4f_k

Le chat est vrai.

26691992398_b5e2e8ebd6_k

Le temps dans ce quartier s’est arrêté. Depuis quelque temps; C’est la fin des choses.

26692004598_9b76907820_k

38753036560_bf03965d04_k

Une maison simple et belle.

38753082170_7584b58258_k

On aime bien.

39668044325_8f9990b06f_k

Un karaoké. On doit bien s’y amuser.

39668096485_f13faed6c5_k39668124625_bbbeab2976_k

Il faudrait des fortunes pour entretenir ces vieilles battisses.

39668127025_9d2597707e_k39852558374_7a0f1f7c3b_k

Dans un magasin de porcelaines.

39852562144_da3b774e73_k

Un fabricant de saké.

40563280451_27a21a16e8_k

 

Publicités

Promenade en ville

Dans la ville voisine de Shiso.

Promenade dominicale dans ce qui fût la rue principale, à l’époque antérieure aux automobiles, de cette ville qui autrefois prospérait, et profitait de sa position, sur l’axe Himeji-Tottori. Les rues sont très étroites, on s’étonne que les bords de la voiture ne râclent pas sur les façades de maison centenaires et noires.
Il y a des temples, de très vieux magasins dont il ne reste que l’ombre; et des fabriques de saké; établies 250 ans de là.

Nous en visitons deux.
Dans la première, une très vieille dame souriante nous reçoit et nous montre sa collection d’objets anciens. Une machine à coudre de Meiji, des dès en porcelaine, qui faisaient décider la taille des gobelets de saké dans lesquels boire; un oreiller en bois laqué surélevé; afin de ne pas défaire les coiffures exubérantes de ces dames etc … Il y a aussi un superbe frigo de la marque NATIONAL qui doit bien dater de 50 ans, et qui; nous explique-t-on; a rendu l’âme le mois dernier. Il est remplacé par une horreur en plastique blanc Made in China.
Nous visitons l’autre fabrique de saké elle aussi dans le business depuis trois siècles et qui fait face au précédent. La fille de la famille a eu l’excellente idée d’y installer un salon de thé -en Japonais on appelle ces salons de thé ‘café’-. Le tout est arrangé avec bon goût et met en valeur l’architecture traditionnelle de l’ancienne bâtisse. Les poutres noires. Les sols en tatami. Et toutes les ouvertures qui coulissent. La pénombre. Les vieux meubles. Quelques objets d’autrefois; commes les téléphones noirs et massifs. De jolis meubles. Les menus sont écrits; en blanc sur des disques vyniles antiques. C’est très bien fait; le café est bon et réchauffe; quelques bonnes revues sont disponibles et entretiennent la rêverie.
Sur des étagères; des poteries, des trousses et des portefeuilles faits par des artistes de la région sont en vente.
C’est sûr, nous y retournerons.
Leur site web: http://cafesansyo.exblog.jp
 DSCN0773 DSCN0780
DSCN0775