Tagué: japon

Retourner sur Terre à Tours, à Yoïsho !!!

Coucou les zamis. J’ai une grosse nouvelle!

Ma bande dessinée Retour Sur Terre est désormais à Tours ! yes !!!

A Yoïsho! pour être exact.

Yoïsho! c’est un restaurant Japonais situé à Tours, au 11 avenue de Grammond.

Retour Sur Terre; versions en français et en japonais, à Yoïsho! avec Sachiko sur la photo.

Yoïsho! se focalise sur la soul food Japonaise.

On y trouve en effet les incontournables: des onigiris, des inari sushi et des tai yakis. Il y a aussi des sorbets faits maison…. sorbet au sucre de canne de Okinawa, au matcha, au yuzu … au sésame !! …. Et même de la kakigori !!!

pas besoin de climatisation l’été si vous pouvez vous offrir une bonne kakigori …. mmmm!!!!

Philippe a monté Yoïsho! .

J’ai fait la connaissance de Philippe il y a dix sept ans. Nous étions tous les deux alors à Tokyo. Nous cherchions chacun de notre côté des partenaires pour des projets de business. Je rencontre Philippe et quelle surprise:

Il est de la Rochelle en Charente .. comme mes parents … ma maman était née à La Rochelle … mon père y a passé sa jeunesse.

Enfant, Philippe passait ses vacances à l’ile d’Oléron – mes grands parents étaient d’Oléron et donc j’y passais aussi tous mes étés …

Ensuite on a découvert que nos anniversaires étaient éloignés d’un jour et d’un mois … étonnant …

Mais la cerise sur le gâteau c’est que … Philippe et moi avons vécu dans le même bled en région parisienne … la même ville (10 000 habitants à l’époque) et dans la même rue !!!

Vraiment incroyable tout cela!

Depuis nos chemins se sont séparés. Philippe est rentré en France et a démarré Yoïsho! à Tours. Je suis venu m’installer au village … Philippe tu me manques !!

Donc si vous êtes dans la région de Tours ou de passage:

  • allez faire la bise à Philippe ou à Sachiko (choisir l’un des deux)
  • dégustez leurs spécialités: onigiris, tai yakis, sorbets; thé japonais …
  • et procurez vous une copie de la bande dessinée Retour Sur Terre !!!

Instagram: yoisho.france

Yoïsho! La Soul Food du JAPON au 11 Avenue de Grammont, 37000 Tours
mardi – samedi 11:00 – 17:00

Web: www.yoisho.fr

La chienne Lia

Un peu de lecture !

Cette année je change un peu ma façon de bouquiner: j’ai sélectionné un grosse dizaine de livres que j’ai envie de lire et je les ai posés sur une table dans mon bureau. Ils sont bien visibles. Et puis, je picore. Je prends un book, si je sens un embalement je m’y plonge mais si ça ne prend pas, je le remets sur la table et je passe à autre chose.

C’est un peu du butinage…

J’avais pris la pléiade de St Exupéry, pour m’attaquer à son dernier écrit, ‘Citadelle’ et bien la citadelle m’est tout à fait restée fermée, j’ai eu beau frapper, sa porte ne s’est pas ouverte !

Et par hasard je me suis replié sur « pilote de guerre », où j’ai été emporté par cette écriture et cette intelligence ! le 20è siècle a produit de belles choses, en France !

Il n’est rien à décider. Ca regarde Dieu exclusivement

Notre monde est fait de rouages qui ne s’ajustent pas les uns aux autres. Ce ne sont point les matériaux qui sont en cause, mais l’horloger. L’horloger manque.

Tiens ça me fait penser au conarovirus ça:

Une administration n’est pas conçue pour résoudre des problèmes neufs.

La division blindée doit agir comme l’eau. Elle doit peser légèrement contre la paroi de l’adversaire et progresser là seulement où elle ne rencontre point de résistance. (…) Les tanks ont joué un rôle d’agents chimiques qui détruiraient, non l’organisme, mais les nerfs et les ganglions.

Nous n’avons pas le loisir de méditer sur le passé. Nous assistons au présent. Le présent est tel.

Une civilisation est un héritage de croyances lentement acquises au cours des siècles, difficiles parfois à justifier par la logique, mais qui se justifient d’elles mêmes; comme des chemins, s’ils conduisent quelque part, puisqu’elles ouvrent à l’homme son étendue intérieure.

Une mauvaise littérature nous a parlé du besoin d’évasion. Bien sûr, on s’enfuit en voyage à la recherche de l’étendue. Mais l’étendue ne se trouve pas. Elle se fonde. Et l’évasion n’a jamais conduit nulle part.

Sur la défaite de la France, inévitable:

Nous ne pouvons pas changer notre terre à blé en terre à charbon.

L’Esprit, chez nous, a dominé l’intelligence.

Désormais chaque explosion me paraît, non nous menacer, mais nous durcir.

Le métier de témoin m’a toujours fait horreur. Que suis je si je ne participa pas ? J’ai besoin, pour être, de participer.(…) Qu’est ce qu’un homme s’il manque de substance ? S’il n’est qu’un regard et non un être?

Je comprends le sens de l’humilité. Elle n’est pas dénigrement de soi. Elle est le principe même de l’action. Si, dans l’intention de m’absoudre, j’excuse mes malheurs par la fatalité, je me soumets à la fatalité. Si je les excuse par la trahison, je me soumets à la trahison. Mais si je prends la faute en charge, je revendique mon pouvoir d’homme. Je puis agir sur ce dont je suis. (….) Il est donc quelqu’un en mois que je combats pour me grandir.

Passage à la TV pour ma BD Retour Sur Terre

Ca y est c’est fait, je suis passé à la télé régionale (SUN TV)… Où on m’interviewe sur ma bande dessinée Retour Sur Terre et la vie au village.

Le titre en Japonais c’est 失われた田舎暮らしを求めて・・・

Dans le court passage vous pouvez me voir dans mon bureau (c’est la maison de madame M); discuter avec Madame T, et ensuite papoter avec mon ami Sakichan dont je parle tout le temps ici dans le blog !!

Ensuite on passe à la pizzeria de monsieur K

On s’est bien amusés !! Une bonne expérience…

Quelques niouzes: Dans le journal et à la tv

Côté bande dessinée RETOUR SUR TERRE avec sa version japonaise il y a plein d’événements qui sont arrivés, tous inattendus, surprenants, et touchants.

En Décembre un journaliste du journal de Kobé est venu me rendre visite et a fait un article sur la bande dessinée. L’article; publié sur papier et sur le Net a eu un grand retentissement

Suite à cet article quelques personnes m’ont contacté pour venir voir ici comment nous vivons. C’est tellement sympathique tout ça, nous nous faisons de nouveaux amis.

Des lecteurs aussi m’ont envoyé des feed backs très émouvants. Et je me suis dit ha c’est merveilleux, ma bande dessinée sur la vie à la campagne trouve une résonnance ici au Japon !! Il y a une réaction.

Et puis suite à l’article dans le journal de Kobe une journaliste de la TV régionale SUN TV m’a contacté il y a dix jours. Elle est venue avec son équipe sympathique et nous avons passé la journée ensemble:

on a fait l’interview dans mon bureau, avec une présentation de la BD et une séquence où je montre comment j’ai dessiné la BD..

ensuite nous sommes allés voir Madame T qui est présentée dans la BD et ils l’ont interviewée. Qu’est ce que j’ai rigolé. Une question qu’ils lui ont posée: que pensez vous de ce Français qui est venu s’installer ici.

Cette Madame T à propos m’a dit cette chose si gentille il y a deux semaines, que j’en avais presque pleuré: « je remercie ta maman de t’avoir laissé venir vivre ici au Japon ».

Ensuite pour les caméras on a fait une séquence « fendre du bois ».

Et puis nous sommes allés voir mon ami Saki chan, qui est le personnage principal de la BD, l’interview a continué dans son atelier. On a parlé de pas mal de trucs. Cette équipe de TV était super pro et ils ont su nous mettre à l’aise. Ensuite on est allés déjeuner chez Saki chan, son épouse avait préparé un délicieux kasujiru (petite soupe préparée avec des restes du riz qui a servi à la fabrication de saké).

Pour le dessert; j’avais mis sur notre poêle à bois la veille des pommes et des patates douces, qui ont tranquillement cuit dans du rhum.

Après la pause déjeuner nous sommes allés à la pizzeria du village, où ma BD est en vente. Monsieur K avait tout préparé et fait venir des amis… L’équipe de SUN TV a filmé le four à pizza, les bonnes pizza qu’il fait, et puis interviewé Monsieur K sur ce qu’il pense de la BD etc…

Que d’excitation et d’évènements pour nous! Et puis encore ici les habitants du village m’ont donné un sacré coup de main… sans eux d’ailleurs … il y aurait jamais eu de BD !!!

Pour la journaliste de SUN TV je lui avais préparé une petite surprise. … Dans la BD, la page de la base secrète des animaux de la vallée, on voit un chevreuil jouer à la playstation…

Pour lui faire la surprise, je l’ai dessinée dans la TV …. Elle était complétement bluffée !!!

Bon ! l’émission passera le vendredi prochain à partir de 17 heures sur la chaine régionale de Hyogo « Sun Telebi »

Réussir des pommes cuites

Je continue à cuisiner dehors sur le irori avec un dutch oven.

Cette fois ci j’ai fait des pommes cuites. Vraiment réusssi. Cette cuisson avec le dutch oven est vraiment intéressante. Surtout pour nous qui vivons au Japon.

Pourquoi, c’est que au contraire de l’Europe où l’alimentation est centrée autour du pain, qui nécessite un four, tout ici au Japon gravite autour du riz … et le four est vraiment … optionel.

Si bien que lorsque nous nous sommes installés ici dans le village nous n’avons pas fait installer de four dans la cuisine; et nous avons juste un petit four électrique qui toujours, nous laisse sur nos attentes.

C’est civilisationnel voyez vous et aucun intérêt à faire pipi contre le vent.

En latin:

HOMO SAPIENS NON URINAT IN VENTUM

Mais ce dutch oven est un oven… donc un four, si l’on met des braises sur le couvercle, on peut faire une cuisson venant du haut aussi bien que du bas.

Ce four low tech qu’est ce dutch oven; c’est donc très intéressant pour nous pauvres diables perdus au Japon.

Ce dimanche je passerai aux choses sérieuses, à savoir, faire un civet de chevreuil.

Un superbe chevreuil se balade chez nous la nuit

J’ai remis la caméra de nuit dans le jardin pour voir qui nous rend visite la nuit …. (oui je ne l’ai pas mise à l’heure)

Voilà

C’est exactement ce que je décris dans la bande dessinée Retour sur terre:

Avec les animaux nous partageons le même espace.

Le jour nous vaquons à nos occupations. La nuit on pionce et les animaux viennent se balader autour de nos maisons!

Essayer un takikomigohan avec un dutch oven

Une autre vidéo youtube, encore, mais c’est les vacances et on en profite.

Cette fois je fais un takikomigohan. (炊き込みご飯) »cuire du riz mélangé à d’autres choses ».

En l’occurrence du poisson, des crevettes, de la seiche et des champignons.

Mon ami Sakichan et sa chienne Chacha étaient avec nous.

Article connexe en Japonais ici.

Bonne Année! Et Message du temple

Cuisiner dans le jardin avec un « dutch oven »

Le père noel a glissé dans le tuyau de notre poêle à bois un dutch oven.

Aujourd’hui je me suis lancé et ai préparé quelque chose dans le style poulet basquaise.

Je ne sais pas si le poulet est vraiment basque mais la marmite elle est hollandaise, car c’est ainsi que les américains nomment cette marmite: le dutch oven.

En tout cas j’ai filmé les grandes étapes. Et effectivement cette cuisson produit quelque chose d’excellent. Nous nous sommes bien régalés.

Pour tout cela il faut prendre le temps. Préparer du bois. J’utilise un vieille poutre de notre ancien hanaré. Faire un feu. Et enfin, cuisiner …. Mais justement prendre le temps, tranquillement, dehors, dans le jardin, c’est chouette!

Thomas si vous lisez cet article, vous verrez que j’utilise les herbes de provence que vous nous avez si gentiment envoyées, avec le fromage!

Lien vers l’article en Japonais ici.

Promenade sous la neige

Lien vers l’article en Japonais

Samedi matin. Il a neigé pendant la nuit et tout est blanc.

Les anciens du village expliquent qu’autrefois la neige une fois tombée restait … de nos jours elle fond en général dans la journée.

Si bien qu’il n’y a pas de temps à perdre; j’enfile mes bottes et pars faire un tour.

La neige simplifie la palette des couleurs; tout devient soit blanc soit noir; et en plus elle absorbe les sons; si bien que la quantité de signaux et de stimuli qui parviennent à la cervelle sont réduits considérablement. Invitation au calme.

Je commence par faire un tour du jardin.

Puis je vais faire un tour, direction le fond de la vallée.

Une maison ancienne, avec la toiture d’origine. Toiture de chaume, protégée sous des tôles.

Le temple du village

Voila la dernière maison.

Après la route devient chemin forestier. On dit « Rindou ».

Dernière maison: au delà c’est le territoire des animaux. Justement que font toutes les braves bêtes? Dans ma Bande Dessinée Retour Sur Terre elles sont chez elles bien au chaud et jouent à la playstation….

A propos; il y a des petits détails dans la BD qui sont si petits qu’ils n’apparaissent pas à l’impresssion. Comme ici; avec les descriptions des armes et mon pseudo sur la tronço.

Par contre les cryptomères eux continuent de pousser. J’admire ces branches majestueuses.

On se sent vraiment bien. Je décide de faire une pause. Je me pose contre le tronc d’un de ses cryptomères.. et je ferme les yeux.

Je suis ma respiration.

Tout d’un coup je sens les parfums de réglisse de la forêt. C’est merveilleux. La forêt s’est ouvert comme un coquillage et m’offre toutes ses senteurs.

Et puis j’entends un camion qui s’approche… Je le regarde sans bouger… Il faut dire que je suis en treillis intégral, le gars dans le camion est un chasseur, je vois ça à sa casquette… il s’attendait pas à voir quelqu’un ici… et surtout pas quelqu’un comme moi …

il me dit que fais tu là je luis réponds je me repose…

Il a fait tout de suite demi tour illico presto…

Je décide d’aller un peu plus loin …