Tagué: vélo

Quel beau projet ! (My hero)

Une belle rencontre faite la semaine dernière.

Je faisais un grand tour en vélo. J’avais remarqué cette belle ferme avec son toit de chaume (recouvert de tôles comme il est d’usage). J’étais un peu inquiet, il y avait des travaux, on démolissait une maison attenante.

37603883145_818568f6e5_k

37590958165_b291451fb3_k

J’étais inquiet que cette belle ferme soit elle aussi détruite. Ici on ne pense pas que les maisons durent, et on les rase facilement pour éviter les travaux d’entretien ou même de payer des taxes. Et personne ne s’intéresse à ces fermes.

Avec chacune de ces belles fermes s’en va un vestige des temps passés et une beauté d’architecture, à chaque perte le village perd de son caractère et de son authenticité.

Je m’approche pour en avoir le cœur net. Car les travaux semblent prendre plus de temps que de normale. Il y a un gars qui s’affaire … Il m’appelle, du haut de son échelle ‘hey wakame tamago‘ …

Ah ben, on se connait! C’est monsieur T. Nous avions rencontré son père, un autre personnage hors du commun…! Il est charpentier! Je lui demande ‘qu’est ce que tu trafiques …

37590970055_c88e8237af_k

Il a en effet viré une maison des seventies qui était juste à côté de la ferme ….. mais la ferme, il va la restaurer.

Il va la restaurer pour y vivre avec sa famille.

A part la toiture, cette maison ressemble en tous points à la nôtre. Du point de la conception c’est tout à fait pareil. L’entrée, le doma. A droite la pièce où vivait la vache, et la cuisine. A gauche un espace avec quatre grandes pièces de tatami et le tokonoma (où se trouvait sans doute le butsudan). Dans les seventies ils ont dû ajouter une salle de bains … Etonnant que les plans de nos maisons soient tout à fait identiques. Notre maison a peut être 80 ans. Cette ferme de mister T. a plus de 150 ans et date d’avant de l’ère Meiji.

Il a retiré les planchers. On voit les foyers qui ont été arrangés dans l’après guerre, c’était lorsque l’on s’affairait à la sériciculture, l’élevage des vers à soie.

Tout cela me donne la pèche. C’est extraordinaire que T. le jeune charpentier se lance dans un si beau projet. Je suis content de constater qu’il y a des gens qui apprécient les vieilles bicoques … je me sens moins seul!

Ce projet de monsieur T. je vais le suivre à la loupe, et j’écrirai moults articles pour en présenter les évolutions et les partager sur ce blog.

24605971998_cd1d3533fa_k

remarquables charpentes.

37590978395_9c6c84c85f_k

 

24605976528_b9ef215d77_k

au centre de chaque pièce on voit les anciens foyers utilisés lors de l’élevage des vers à soie.

37590987135_893f3221f2_k

le tokonoma

37763006434_4d37bae122_k

le vélo a peut être 150 ans aussi …

38435195936_e3ed3d589e_k

37603879545_91f6014eac_k

 

 

 

 

 

Publicités

Aujourd’hui

Je me souviens, Bernard Pivot disait qu’aujourd’hui est le mot qu’il préfère car il contient une apostrophe.

Cette année mes petits projets de jardinage ont assez bien marché. Non pas que je produise plus et mieux que les voisins mais l’output cette année est bien supérieur aux années précédentes. Je crois que je m’applique un peu mieux et que surtout je passe plus de temps dans le jardin.

J’ai fait une petite récolte de patates douces. Un grand plaisir à chercher dans la terre ces grosses pépites roses. Ensuite je vais les laver dans la rivière en bas, voila encore quelque chose de bien agréable à faire. On peut tirer tant de satisfaction de ces gestes simples qui nous connectent aux éléments de la nature …

37490409131_bd25184b1f_k

Plus tôt dans la journée après six heures passées de suite au téléphone pour le job, je suis allé faire un tour en vélo. Vraiment une belle journée, et une très belle lumière.

37486980751_e5d0675d91_k

36777380544_86df49b21e_k

 

Et pour finir vu sur la route; ce petit camion keitora avec cet autocollant énigmatique … SLACK LIFE … comment traduire … une vie négligente ?

36777368394_4a4b6bd8f2_k

 

Lundi matin (vélo)

Comme tous les lundis matins j’ai vraiment la tête dans le cul et il est très pénible de se mettre au travail. Je commence donc par aller faire un grand tour en vélo.

Je descends vers le bas de la vallée puis la remonte dans son intégralité jusqu’aux pieds des montagnes.

La lumière et les couleurs sont magnifiques. Tout est beau et m’emplit d’espoir. 35 km, ça fait du bien.

L’homme n’a pas été fait pour passer des journées entières sur un clavier d’ordinateur c’est sûr.

 

prom velo 1bd573d7_k

L’entrée de la vallée. A l’horizon les montagnes: tout espoir est possible.

 

prom velo f943_o

 

Comme le village se fond avec le paysage. Quelle harmonie.

 

prom velo 98989

Une de mes vues préférées.

 

prom velo 671916_h

Un peu plus loin un barrage. La route va monter sec.

prom velo ef48d05e_h

 

 

prom velo 2036c904_h

 

Et cette petite route sauvage, où il n’y a plus âme qui vive … on y est très bien.

Régulièrement je fais sonner la poire klaxon du vélo, histoire de faire fuir les ours … pas envie de rencontrer de plantigrade ce matin.

prom velo _9955e714cb_h

Les montagnes à perte de vue …

 

Dans les coins les plus reculés, des idiots jettent des ordures … des idiots il y en a décidément partout. Frigos et machines à laver. Je vois des employés de la ville les récupérer avec des cordes pour ensuite les dégager et les emporter vers les usines de recyclage. Good job …..

prom velo 03697603bb_zprom velo 8b20b06eb4_z

 

 

Vélo après le typhon

Le typhon numéro 8 est passé hier assez loin. Il a plu toute la journée hier, parfois des pluies fortes. Stress test des rivières. Aujourd’hui le ciel est un peu dégagé et tout est trempé d’eau. Excellent pour un tour en vélo.

Tout resurgit lentement des brumes humides. La végétation resplendit avec profondeur et joue avec les ombres du jour qui finit.

Dans les forêts on sent la présence des insectes et des animaux qui se sont retenus de sortir pendant la journée.
Tout est prêt pour exploser dans la chaleur des jours qui viennent.
DSC_2360
DSC_2367 (1)
DSC_2369 DSC_2375 DSC_2385